mediacongo.net - Actualités - Handball féminin : la Cahb et Fécohand s'accordent sur la CAN Congo 2018

Retour Sport

Handball féminin : la Cahb et Fécohand s'accordent sur la CAN Congo 2018

Handball féminin : la Cahb et Fécohand s'accordent sur la CAN Congo 2018 2017-12-26
Femme
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/12-decembre/25-31/handball_dames_17_0001.jpg Brazzaville, Congo-

Le protocole d'accord sur l'organisation de la compétition continentale en terre congolaise, du 2 au 12 décembre 2018, vient d'être signé par les dirigeants des deux structures, Arêmou Mansourou et Jean Claude Ibovi.

« Nous faisons confiance à la Fédération congolaise de handball (Fécohand) et je crois que ce sera une occasion pour le Congo de renouer avec son passé glorieux au handball féminin », a déclaré le président de la Confédération africaine de handball (Cahb), Arêmou Mansourou, lors de la conférence de presse qui a bouclé sa mission de prospection à Brazzaville. « La qualité des infrastructures nous a donné raison de choisir le Congo pour abriter cette Coupe d'Afrique des nations (CAN) dénommée "Challenge Édith Lucie-Bongo-Ondimba" », a-t-il poursuivi. Il est nécessaire d'en assurer la maintenance par l'exploitation avec des compétitions comme celle qui y rassemblera la jeunesse féminine africaine de handball.

Dans les prochains jours, c'est le comité d'organisation de la compétition qui sera mis en place. En présence des anciens présidents de la Fédération congolaise de handball (Fécohand), Emmanuel Eta-Onka, Henri Joseph Parra, des présidents des autres fédérations sportives nationales et quelques parlementaires, le dirigeant de la Confédération africaine de handball (Cahb) a exhorté tous les acteurs à unir leurs efforts pour que cette Coupe d'Afrique des nations (CAN) soit un succès pour le Congo pas seulement en ce qui concerne l'organisation mais aussi des résultats sur le terrain. « L'équipe du Congo doit être performante. C'est maintenant qu'il faut commencer à la préparer. Il faut travailler pour qu'on puisse assister à une très belle fête sportive », a-t-il déclaré.

L'exhortation du président de la Cahb à la préparation des Diables rouges s'explique par le fait que trop souvent, quand le pays hôte est éliminé dès le premier tour, l'engouement des supporters baisse d'un cran. Les stades se vident davantage, la fête perd un peu de sa saveur, les recettes aussi baisses si l'accès n'est pas gratuit. Il n'est pas question d'en arriver là.

Après avoir visité les infrastructures sportives et hôtelières où seront logées les délégations, le président de la Cahb a été reçu par le ministre d'État, directeur de cabinet du président de la République, Florent Ntsiba. Rien de leur échange n'a filtré. Toujours est-il que cette rencontre traduit l'engagement du Congo, à tous les niveaux, de sorte que la jeunesse africaine féminine passe une très belle fête continentale de handball en terre congolaise, du 2 au 12 décembre prochain. « Il faut organiser pour laisser un impact positif », a fait savoir Arêmou Mansourou qui a, par ailleurs, promis de mettre à la disposition du Congo des conseillers techniques qui peuvent l'accompagner vers la réussite de ce rendez-vous sportif continental, si besoin est.

Rominique Makaya
Adiac-Congo / MCN
323 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Foot-transfert : Bruno Bla et Gladys Bokese s’engagent avec Shark XI FC
left
ARTICLE Précédent : Linafoot : Dcmp se débarrasse difficilement du SC Rojolu