mediacongo.net - Actualités - Lutumba Simaro met fin à sa carrière et entend déposer sa guitare au Musée national

Retour Musique

Lutumba Simaro met fin à sa carrière et entend déposer sa guitare au Musée national

Lutumba Simaro met fin à sa carrière et entend déposer sa guitare au Musée national 2017-12-26
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/12-decembre/25-31/lutumba_simaro_17_0003.jpg Kinshasa-

Lutumba Simaro

Après 60 ans de carrière et 80 ans d'âge, le poète Lutumba Simaro met fin à sa carrière musicale le 19 mars 2018. Il a fait cette annonce lors d'une audience lui accordée le week-end dernier par la ministre de la Culture et des Arts.

Il entend déposer officiellement sa guitare au Musée national, et suggère aux autorités de rebaptiser l'avenue Mushie, dans la commune de Lingwala où il réside, du nom de "Lutumba Simaro".

A la ministre de la Culture, le poète a remis symboliquement un échantillon du coffret de 1 000 chansons contenues dans son répertoire global de plus de 3 000 œuvres, tout en réservant copie au notariat de la ville de Kinshasa ainsi qu'à la Société congolaise des droits d'auteurs et droits voisins( Socoda).

Il faut rappeler que l'artiste est originaire du Kongo-Central, et né en 1938 au Congo-Belge. Des chefs-d'œuvres comme " Mabele", "Verre cassé", " Cœur artificiel ", " Maya", "Eau bénite", Datty Pétrole", " Pablo",... sont à mettre dans son actif.


MCN Team / mediacongo.net
2663 suivent la conversation
7 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
A - 27.12.2017 10:18

Grand merci Simaro pour tout!!!. Il est vrai qu'après 60 ans de carrière et 80 ans d'âge le poète soit très fatigué et incapable de se produire activement sur la scène. Je penses que le ministère de culture et art doit mettre à profit le talent de Lutumba Simaro à la nouvelle génération de musiciens congolais qui se sont déjà égaré du fondement même de la rumba en créant une écoles nationale spécialisée dans la pratique musicale où Simaro Lutumba, Pépé Manuaku, Souzi Kaseya, Mayika Munan, Prince Makaba, Café Tshimanga et autres pourront prester comme "enseignants chargés de pratique" à fin partager leurs expériences dans l'apprentissage et la maîtrise de la...

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bondekwe - 27.12.2017 07:48

Longue vie au poete Simaro, une icone de la musique congolaise. Un monument vivant. Personnellement j'ai appris a aimer Koffi Olomide seulement quand il a offert "Koffi chante Lutumba"

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 27.12.2017 07:16

longue vie à toi poete:60 ans de carriere sans etre impliqué dans tout ce qui est immoral,bravo à toi et vit encore longtemps.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima - 26.12.2017 17:08

Mettez-vous, cher Lutumba, à dicter votre biographie. N'attendez pas à disparaître sans avoir raconter votre vie. Ce que vous avez remis au ministère risque fort bien à se retrouver entre des mains-pilleuses d'individus sans scrupules.

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
benjamin - 26.12.2017 16:45

VOUS ETES UN MONUMENT

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
makilal - 26.12.2017 16:12

Nous sommes tres heureux d'avoir recu ce cadeau de Dieu [Poete Lutumba Simaro]. Merci pour les coeurs que vous avez raffermis au travers votre carriere et des vies encouragees. Dieu vous benisse et benisse votre posterite. Nous suggerons que vous receviez un honneur digne de ce nom, par le peuple congolais au travers ses autorités, peut etre recevoir un medaille national honorifique comme Heros ou quelque chose pareille.Merci encore pour ce geste tres positif et educatif.

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Vient de paraître : « Papa Wemba, la voix de la musique congolaise moderne »
left
ARTICLE Précédent : Une photo de la dépouille Marie Misamu fait des victimes à la morgue de la clinique Ngaliema