mediacongo.net - Actualités - Semlex dans le collimateur de la justice belge pour l'obtention du marché des passeports congolais

Retour Diaspora

Semlex dans le collimateur de la justice belge pour l'obtention du marché des passeports congolais

Semlex dans le collimateur de la justice belge pour l'obtention du marché des passeports congolais 2017-12-23
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/12-decembre/18-24/kabila-passeport-congolais.jpg Bruxelles, Belgique-

Le Président Kabila échangeant avec le PDG de Semlex, Albert Karaziwan, lors du lancement des passeports biométriques à Kinshasa en novembre 2015. (© RTNC/Reuters TV)

L'entreprise belge Semlex, qui s'occupe de l’enregistrement dans la base de données et  la délivrance du passeport biométrique congolais, est dans le viseur de la Justice belge. Il est question de passe-droits et de marchés tronqués. Cette petite société dont le siège européen est à Bruxelles fournit une dizaine de pays africains en documents de voyage : passeports, permis de conduire, cartes d’identité…

La justice belge tente d’y voir clair depuis le début de l'année. Une enquête a été ouverte au parquet fédéral. En avril, l'agence Reuters avait publié des informations inquiétantes sur Semlex, notamment à propos d’un marché obtenu en République démocratique du Congo et particulièrement l'archipel des Comores, comme le rapporte l'agence de presse Reuters ce vendredi. 

Pour décrocher des contrats, les dirigeants de Semlex font appel à des agents locaux. Selon Philippe Engels, journaliste indépendant qui s'apprête à publier un développement belge sur le site de Médor, le choix des personnes recrutées vise surtout à pénétrer les cercles du pouvoir des pays cibles.

Le système mis en place produit visiblement d’excellents résultats, mais pose aussi des questions liées à la sécurité dans un domaine sensible, celui de la fourniture de documents officiels.

"On a des éléments montrant qu'il y aurait éventuellement – ce sont à ce stade des suspicions – une forme de trafic à l'unité. On a trouvé des documents ou des témoignages de gens qui disent que, chez Semlex, il est arrivé qu'on vende des passeports ou qu'on facilite l'acquisition de passeports à des tarifs qui seraient à des montants de 100.000 euros l'unité."

Le passeport congolais, l'un des plus chers au monde

Vue de la clé de répartition des revenus de l'octroi du passeport biométrique congolais.(© Reuters)

Le passeport congolais vendu par Semlex est l’un des plus chers au monde, il coûte près de 185 USD. À titre de comparaison, les passeports belges coûtent environ 70 USD.

Selon l'enquête de Reuters, pour chaque demande, le gouvernement ne récupérerait que 35% du prix. L’essentiel des sommes versés par le citoyen congolais irait à différentes sociétés: Semlex pour son rôle d’enregistrement dans la base de données et la délivrance du passeport biométrique selon un contrat de partenariat Public privé en cours de validité; Mantenga Contacto trading Limited (MCTL), qui perçoit 12 USD pour des services de ressources humaines du projet; et LRPS, une petite société basée aux émirats arabes unis et qui appartiendrait à une proche du président congolais Joseph Kabila, qui prendrait 60 USD pour ses services liés à l’administration, la logistique et la relation avec le gouvernement.

"Campagne de dénigrement"

À l’époque, en avril 2017, Semlex réfutait ces allégations et les jugeait calomnieuses.

"Semlex Europe s’expliquera au besoin avec les autorités judiciaires, mais n’entend pas commenter les articles de presse. Elle examine avec ses avocats les actions judiciaires pour mettre fin à cette campagne de dénigrement et obtenir la condamnation de leurs auteurs."

En Belgique, l’enquête, est désormais confiée au parquet fédéral. Elle se poursuit, pendant qu’aux Comores une commission parlementaire d'enquête s'interroge sur les conditions dans lesquelles la "citoyenneté" comoriennes a été généreusement accordée sous le couvert d'un décret sur la citoyenneté économique à une série de ressortissants étrangers provenant pour la plupart de pays du Golfe.


RTBF/ MCN, via mediacongo.net
2948 suivent la conversation
5 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Anonyme - 23.12.2017 20:01

Dans seulement 6 des accords secrets que nous avons étudié impliquant Dan Gertler, le peuple congolais a perdu 1,5 milliard de dollars, soit deux fois les dépenses annuelles de santé et d’éducation du Congo, révèle Nick Donovan, cité par ce communiqué consulté par POLITICO.CD. L’homme d’affaires israélien Dan Gertler, est accusé d’avoir usé de « ses relations avec le chef d’État congolais pour servir d’intermédiaire pour la vente d’actifs miniers en RDC,

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 23.12.2017 15:39

Un passeport où l'État Congolais ne gagne pas grand-chose tout entre les poches du Rwandais KANAMBE Hypolitte

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Christopher Columbus - 23.12.2017 10:43

Quels impérialistes, monsieur??? Votre autorité morale n'est qu'un cleptomane qui ne s'intéresse qu'à l'argent et à ce qui peut le lui procurer sans le moindre effort, comme ces passeports trafiqués. Regardez son visage, c'est celui de quelqu'un qui ne suit pas les explications, mais qui se demande seulement: "combien je vais gagner là-dedans". "Nationaliste" qui tue l'économie de son propre pays.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zadio - 23.12.2017 10:12

Si la Belgique peut encore rentre nous données des leçon nous congolais nous sommes prêt notre moralité n'a plus de place dans le monde

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Albert Ilunga - 23.12.2017 10:01

Ces impérialistes nostalgiques de la colonisation vont multiplier des stratégies de dénigrements contre le régime en place qui ne se soumet pas à leur dictat mais ils doivent savoir que le Congo n'est plus à vendre comme leur promettent certains opposants collabo. Pourquoi cet acharnement?

Non 13
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Moïse Katumbi communie avec la population zambienne
left
ARTICLE Précédent : Basket-ball : l’ex-internationale Philo Bompoko inhumée en France
AUTOUR DU SUJET

Passeports congolais: perquisitions chez Semlex, le fabricant des passeports biométriques

Diaspora .., Bruxelles, Belgique

Acquisition des passeports en RDC : les requérants contraints de soudoyer les préposés de...

Société ..,

Lubumbashi : le renouvellement des passeports en cours de validité coûte toujours 195 USD

Provinces .., Lubumbashi, Haut-Katanga

Passeport: un guichet pour l’obtention de passeport biométrique opérationnel aux Affaires...

Economie ..,