mediacongo.net - Actualités - Lubumbashi: l'opposition veut occuper la rue le 31 décembre 
Retour Provinces

Lubumbashi: l'opposition veut occuper la rue le 31 décembre

Lubumbashi: l'opposition veut occuper la rue le 31 décembre 2017-12-22
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/12-decembre/18-24/Lshi_centre-ville_2016.jpg -

Malgré l'interdiction de toutes les manifestations politiques y compris à Kinshasa la capitale, les opposants du Haut-Katanga veulent manifester. (Photo: mediacongo.net)

En RDC, malgré l'interdiction de toutes les manifestations politiques, l'opposition appelle ses militants à descendre dans la rue notamment à Lubumbashi, fief de l'opposant de Moise Katumbi.

Malgré l'interdiction de toutes les manifestations politiques y compris à Kinshasa la capitale, les opposants du Katanga, province du sud-est de la RDC, fief de Moïse Katumbi, candidat déclaré aux prochaines élections présidentielles, sont déterminés.

A Kinshasa comme à Lubumbashi, l'opposition appelle ses militants à occuper la rue pour exiger le départ du président Kabila le 31 décembre 2017. "

La loi dit qu'on informe, on ne demande pas la permission, nous n'avons pas besoin de demander l'autorisation pour faire cette manifestation. Nous allons faire notre manifestation comme cela nous a été demandé par notre président national" affirme John Kumwimba cadre de l'Alliance pour la république (AR), plateforme d'opposition, au sortir d'une réunion de la Coordination du rassemblement de l'opposition du Katanga.

Les responsables de l'opposition dont John Kumwimba réclament le départ du président Kabila le 31 décembre 2017.

"Nous allons manifester puisque notre objectif c'est le départ de Kabila, bien que le calendrier ait été publié, nous irons aux élections sans Joseph Kabila, il a déjà consommé ses 2 mandats " avant de d'ajouter "qu'ils allaient organiser leur manifestation pour demander au président Kabila de quitter le pouvoir le 31 décembre et laisser la RDC dans la voie d'une transition qui les nous amener aux élections tel que le prévoit le calendrier de la CENI, le 23 décembre 2018".

Il y a quelques jours, Antoine Gabriel Kyungu Wa Kamwanza, président du Rassemblement au Katanga, prenait acte du calendrier électoral en déclarant que " le président du Rassemblement du grand Katanga a pris acte du calendrier électoral, comme la communauté internationale a pris acte, mais il n'est pas dit qu'on doit arriver aux élections toujours avec Kabila, non, Kabila doit partir mais nous allons arriver aux élections selon le calendrier qui nous a été donné par la CENI et dont tout le monde a pris acte".

A Lumbubashi, les étudiants de plusieurs institutions supérieures et les élèves de certaines écoles primaires et secondaires ont été envoyés en vacances de fin d'année alors que les calendriers scolaire et académique les annonçaient pour la fin de la semaine.

Patrick Kasonde
Deutsche Welle
1841 suivent la conversation
9 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Albert Ilunga - 22.12.2017 15:27

Au moment où les acteurs politiques populaires et le peuple se préparent pour les élections enfin de désigner les nouveaux dirigeants, les catholiques et ses alliés de l'opposition veulent créer le désordre et le chaos. retenez ceci: il est capital que nous comprenions que la violence, d'où qu'elle vienne, ne justifie jamais rien et ne règle jamais rien. Exiger le respect de l'Accord et demander le départ de Kabila du pouvoir, c'est dire une chose et son contraire pour perturber la paix chèrement acquise.

Non 4
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Sicke Lunkomo - 22.12.2017 15:05

Je constate que nos amis du rensemblement et les Padiri sont des personnes qui veulent le desordre dans ce pays.On ne peut pas demander le respect de l'accord au moment ou les Padiri ont rendu les tablier et ne font aucun effort pour le suivi du dit accord.Ils traitent tout dans les rumeurs et cela demontre leur parti pris envers les opposant qui a fait qu'un concessus eut difficile a etre trouve.Il est temps au pretre d'enseigner l'amour du prochain et de mobiliser les croyant catholique a ses preparer aux elections.Les 31/Dec n'est une date de la venu du Christ mais les elections sont prevues les 23/12/2018 alors concentrons nous tous sur ces elections.

Non 4
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Birosa - 22.12.2017 14:40

Dears PAST DSK et OMEGA, le fait que le bailleur te dise et te rappelle chaque soir que tu dois libérer sa maison alors qu'il n'a pas obtenu un préavis légal ou un jugement pour déguerpissement, te discrédite déjà face aux autres voisins de la même parcelle. C'est ce que ressent votre BOSS devant KAGAME, MUSEVENI, SASSOU et BONGO.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Birosa - 22.12.2017 13:51

Dears PAST DSK et OMEGA, le fait que le bailleur te dise et te rappelle chaque soir que tu dois libérer sa maison alors qu'il n'a pas obtenu un préavis légal ou un jugement pour déguerpissement, te discrédite déjà face aux autres voisins de la même parcelle. C'est ce que ressent votre BOSS devant KAGAME, MUSEVENI, SASSOU et BONGO.

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
omega - 22.12.2017 13:28

Encore des marches et pour que Kabila quitte le pouvoir. Je me demande ce qui va se passer. Si nous n avons pas pu le chasser le 19/12/2016 qui est une date constitutionnelle. comment pouvons nous le faire pour une date consensuelle ? Attendons voir ce 31 12 2017 ce que Kyungu, abbe Nshole et autres ferons.

Non 4
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Past DSK - 22.12.2017 13:22

Cher Motoazamotote, 13:02, je ne vois pas ces jeunes de Lubum qui vont résister au coup de Kalashinicov! Totala, kasi nazo ndima yango te. Leur leader n'a pas pu mettre son pied dehors leur demande de sortir????

Non 3
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Diakanda - 22.12.2017 13:03

Oui à kin ça peut marcher mais au Katanga C'est difficile que ces monsieurs suivent encore les bruits de Kyungu et Mokat à cause de leurs intérêts égoïstes.

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Motoazamotote - 22.12.2017 13:02

PAST DSK. LA VIE EST DEJA EN DANGER AVEC CE GOUVERNEMENT IRRESPONSABLE. MARCHER OU PAS? NOUS ALLONS MOURRIR UN JOUR. IL FAUT BRAVER LA PEUR

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Past DSK - 22.12.2017 12:26

Et votre Président National, lorsqu'il a demandé, tu sais la suite!!! Lui-même a marché??? Ne mettez pas votre vie en danger pour du n'importe quoi!!!

Non 5
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Crise politique en RDC : des appels à la paix se multiplient !

Politique ..,

Marche de ce dimanche : le CLC insiste sur le caractère pacifique

Société ..,

Crise humanitaire : une conférence des donateurs pour la RDC prévue pour le 13 avril à Genève

Société ..,

Mortalité néonatale : plus de 96.000 bébés meurent avant l’âge d’un mois (UNICEF)

Santé ..,