mediacongo.net - Actualités - Elections 2018: l’équation se complique pour le Rassemblement ! 
Retour Politique

Elections 2018: l’équation se complique pour le Rassemblement !

Elections 2018: l’équation se complique pour le Rassemblement ! 2017-12-14
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/rassop_reunion_17_004.jpg Kinshasa-

Alors qu’à Kasa-Vubu, Olenghankoy et sa cohorte des partisans n’ont pas encore  lâché prise,  à Limete, pendant ce temps, le labo des durs des durs ne semble pas donner des résultats escomptés. Klaxons, villes mortes ou marches pacifiques, loin d’effrayer les autorités congolaises, continuent à déchirer le petit tissu socio-économique des  milliers des citoyens lambda.

La symétrie entre les moyens mis en œuvre et les buts visés, se montre  de plus en plus corsée.  Calendrier électoral, loi électorale, fichier et enrôlement aux compte-gouttes, machine à voter, Budget, insécurité, démembrement et  instabilité des autorités locales…, ne sont plus de nature à conforter l’Opposition. Et, si les calculs ne sont pas revus, l’Opposition  risque de courir tout droit vers un mur. Non partant !

Le Rassemblement des Forces Politiques et Sociales Acquises au changement, du moins, l’aile dure de Limete maintient la pression. A tout prendre, son exigence d’une transition sans Kabila, ni Nangaa n’a changé d’aucun iota. En dépit des appels de  l’Onu, de l’UE, des USA, de l’UA, de la SADC ou de la Francophonie pour l’implication dans la concrétisation du processus électoral, selon le calendrier, tel qu’il a été publié, le 5 novembre 2017 par la CENI, le Rassemblement continue à ramer à contre-courant.

Son cahier de charges paraît, au regard de l’évolution de la situation, plus que jamais difficile à réaliser pour la tenue des élections,  au plus tard, le 31 décembre 2017, selon l’Accord de la Saint Sylvestre conclu à l’issue d’âpres discussions directes, officiées par les Evêques, au Centre Interdiocésain.

Dans l’opinion, l’idée qui germe est que pour les élections 2018, le Rassemblement est non partant. A moins qu’à la longue, les lignes bougent.

Radicalisation

‘’Non au calendrier des élections fixées au 23 décembre 2018. Non à la loi électorale. Oui à la reconfiguration de la CENI. Oui à la décrispation politique assortie des mesures de confiance, patati patata’’. Les thèses de l’Opposition demeurent figées. Rien de ce qui passe maintenant n’a osé la contraindre à revoir la stratégie. Mais, au juste, que fera-t-elle, pour préparer une alternative crédible en vue de la très prochaine  alternance démocratique, si jamais les élections libres, transparentes, justes et apaisées étaient organisées en RD. Congo par la CENI de Nangaa ? Est-ce  qu’on peut  penser que l’Opposition, lorsqu’elle est attachée à sa vision d’une transition sans Kabila, ni Nangaa, peut, en dernière minute, abdiquer et revenir sur le chemin des élections organisées par ce dernier, même si celles-ci étaient les meilleures du monde ? Pas si sûr, en tout cas.  A tout le moins, l’important est de savoir sur quel pied danser. Et, pour quelle finalité ? Ici, le ciel devient tellement  flou  que les sémiologues, ceux-là qui sont habitués à y lire des signes de temps,  sont perdus.

Le verre à moitié plein, à moitié vide est là

On voulait les élections, le calendrier est là. Mais, heureusement ou malheureusement, c’est Nangaa qui l’annonce. On voulait la loi électorale, la voici. Minaku et Kengo ont cautionné la mouture qui fait débat. On voulait le fichier électoral et les facilités pour  minimiser le coût des élections, voici la machine à voter. Là-dessus, les Opposants râlent.

Sur les tous les théâtres d’opérations, Joseph Kabila Kabange, se sachant fin mandat et, par conséquent, constitutionnellement inéligible,  tâte et mine le terrain. Il assène des sérieux coups aux virtuels challengers de ses ouailles. Si bien que le moment venu, la Majorité présidentielle, elle qui, depuis des lustres, préside à la destinée du pays, serait la seule à aligner des candidats à tous les niveaux, tout  en se réservant le droit de payer des  cautions, devenues, elles aussi, des épingles dans les œsophages de ces  politiciens constellés autour de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, à la hauteur de la 10ème rue à Limete.

Les dés sont jetés

Puisqu’apparemment, le jeu est fait. Comment aller aux élections sans accepter le calendrier de la CENI ?  Comment  aller aux élections sans la  loi électorale dont la promulgation pourrait intervenir dans les prochaines heures, dès qu’elle traverse aujourd’hui  l’étape du  Sénat ? Sur quel territoire les Opposants opéreront alors qu’il leur devient difficile de circuler dans les provinces, ni de s’adresser à leurs affidés lors des meetings ? La grippe politique est toute dans ces équations-là.

A cela, il faudrait,  d’ailleurs,  y ajouter  les crises récessives et les  conflits de leadership, avec  le florilège de candidatures au sommet de l’Etat.

Qui de Félix Tshisekedi et Kamerhe  cèdera sa place à l’autre ? Qui de Katumbi et Bemba acceptera, même si  la loi électorale les écartait, de laisser sa place à l’autre ? Qui, enfin, de Martin Fayulu  et Freddy Matungulu, laissera sa place à l’autre ? L’éternel recommencement est de nouveau au rendez-vous. Et, avec lui, la chaise vide revient, si l’on jouait  aux abonnés absents. ‘’Si rien ne change, la Majorité foncera, elle  rempilera, sans coup férir’’, prévient  un vieux routier de la politique, bien niché   derrière les manteaux.

LPM
La Prosperité
10573 suivent la conversation
34 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Mawangu Sitra - 11.01.2018 10:00

LPM La Prospérité - Des lâches et criminels chantres de Hippolyte.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
dossou - 18.12.2017 12:30

Comment avoir de l’argent chaque jour grâce à un Portefeuille magique ? Portefeuille Magnétique avec la carte Talisman des 7 Pouvoirs Email: rituelpourdevenirriche@hotmail.com Tel/whatsapp: 00229 99 71 45 89

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
cecileduvieux - 14.12.2017 23:27

Témoignage :Je me nomme Cécile âgée de 33 ans.J’étais en relation avec mon homme il y a de cela 3ans et tout allait bien entre nous, à cause d'une autre femme il s'est séparé de moi depuis 5 mois. J’avais pris par tous les moyens pour essayer de le récupéré mais hélas ! Je n'ai fais que gaspiller mes sous. Mais par la grâce de dieu l'une de mes amies avait eut ce genre de problème et dont elle a eut satisfaction par le biais d'un ... nommé CHANGO AZE au premier abord lorsqu'elle m'avait parlé de ce puissant je croyais que c’était encore rien que des gaspillages et pour cela j'avais des doutes et ne savais m'engager ou pas. Mais au fur des jours vu ma situation, elle...

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kabupwe - 14.12.2017 14:20

seul Dieu sait ou nous allons et la suite ....

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Pierre - 14.12.2017 13:53

La seule chose qui nous interreste c’ est le changement, Dites nous si nous allons aux elections sans Kabila, qui prendra le pouvoir. Si vous n’ êtes pas en mesure de nous le dire maintenant, preparez seulement pour les elections. Si vous dites que vous allez vous entendre après le depart de Kabila c’ est faux et archifaux. Il n y pas dans l’ histoire de notre pays un seul arrangement qui a réussi entre vous.

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jckmzlo - 14.12.2017 13:50

INSENSÉ Anonyme - 14.12.2017 13:08, tu crois que ton montage de la République de MUHAVURA que tu veux attribué à JKK, passera non, Cher Insensé Anonyme - 14.12.2017 13:08.deux républiques ne peuvent pas avoir le même drapeau et aussi ces cartes là je les ai dans ma machine sous forme de carte de visite. C'est le moment de conseiller à vos leaders d'opposition de s'approprier du processus électoral, car une fois la loi électorale votée au SENAT, ça sera trop tard pour récupérer le retard, en attendant la MP aura déjà franchie une étape importante.

Non 2
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KABILA MOYIBI - 14.12.2017 13:35

Cette opposition n'aime pas le Congo et encore moins son peuple, sinon drpyis longtemps elle serait une et indivisible. C'est malheureux pour le pays d'avoir autant d'opposants qui font passer leurs intérêts personnels avant l'intérêt supérieur du peuple. Opposants et surtout la classe dirigeante sont tous disqualifiés pour diriger ce pays. Il faut du sang neuf!

Non 3
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 14.12.2017 13:08

Un travailleur de KANAMBE Hypolitte. République de Muhavura Goma votre capitale. Vous allez fuir le peuple RDCongolais s'organise contre la présidence à vie de KANAMBE Hypolitte

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BOT95PARIS - 14.12.2017 13:07

MANDEFU ako tika te jusqu'a la guerre alors allons a la guerre!!'

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Infirmier - 14.12.2017 12:57

Que l'opposition choisisse un seul candidat pour affronter la MP aux élections. Si elle y va avec le principe d'unité dans la diversité elle va échouer encore. Katumbi, Bemba, Kamerhe, Felix... tous Candidat président de la République. c'est l'échec prédit de l'opposition.

Non 3
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 14.12.2017 12:52

Partisan de la présidence à vie. Des tels propos étaient aussi prononcés chez Mugabe après l'éviction de son vice-président mais aujourd'hui qui préside le Zimbabwe. Prépare toi d'aller au Rwanda avec ton média. Flatteur que tu es

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kirikou-17 - 14.12.2017 12:42

Kanambe est un Rwandais connu de tous, piètre monsieur, chauffeur de son Etat et sans instruction, tous les congolais intelligents laisse ce vermine au pouvoir pendant 17 ans. Réagissez dormeurs congolais, même la brebis ne se laissera pas tondre dans pareil état des chose. Le pays va mal. Même ceux qui entoure ce monsieur à la barbe mal cousu son des pauvres comme tout le peuple qu'ils maltraitent. Congolais faisons quelque chose; notre avenir et celui de nos enfants en dépend.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
fausseliberation - 14.12.2017 12:25

Au Congo, on n'a pas de politiciens. sans les rwandais, le PPRD et la MP n'existeraient pas. Nos politiciens doivent fournir un grand effort pour dépasser les intérêts personnels. Les Mobutistes ont quitté ce pays (1997) à cause de leurs petits intérêts et égoïstes (cfr Ngwanda). Aucune leçon n'a été capitalisée, l'actuelle mouvance (MP) continue avec la même démarche, où va le pays. Un jour nous redeviendrons des esclaves dans notre propre pays. D'ailleurs on l'est en parti.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
TJB - 14.12.2017 12:10

Merci Mampuya et fausselibération,voilà des interventions qui nous feront avancer.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
fausseliberation - 14.12.2017 12:08

(suite) dans cette loi, on doit régler la question des indépendants qui non seulement est anti constitutionnel mais aussi aucune mesure prévu pour leurs résultats. Parce que cette loi veut que nous votions les partis politiques et non des individus. sans la machine à frauder quelle que leurs moyens, ils ne gagneront pas, d'ailleurs ils n'ont jamais gagner aux élections 2006, 2011. Ils ont commencé leurs tricheries depuis l'école primaire.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
fausseliberation - 14.12.2017 12:02

La machine à voter est une garantie pour la MP qui planifie une tricherie. Cfr. enregistrement sonore d'une part. D'autre part, la loi électorale est téléguidé à la Ceni. Quel est sort des candidats indépendants ? Vous voyez que le pays avance lentement et surement vers la dictature. Wait and see Pour le Rassop c'est tout sauf un problème des moyens. Je parie que la majorité ne peut se maintenir au parlement sans machine à frauder. Qui veut parier !

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya - 14.12.2017 11:25

(suite) L'article est partisane, peut etre pour donner du soufle au Rassemblement, mais cela ne servirà à rien, puisque c'est une union des prémières dames ,des inconturnables. Le pays est ailleur, eux sont dans leurs chaussures. La politique c'est l'art de compromi, meme dans son propre foyer il faut le compromi.Thsisekedi était incapable de jouer à fond le jeu de la démocratie, voilà le problème. Ou c'est moi ou c'est rien. Les grands hommes politiques sont ceux qui font des compromis ,la diplomatie. Si le rassemblement , va continuer à suivre Kabila ,pas le pays alors aurevoir pour toujours,juaqu'à votre fin phisiologique

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya - 14.12.2017 11:15

En son temps dès le début du Rassemblement, sur ce forum j'avais écri que le rassemblement n'existait pas, c'était du bleuf, une union des incoscients. Une union ,un ensemble existe si il y'a un programme socioeconomico ensuite politique. L'union politique n'existe pas si il n'y a pas de programme socioeconomique. Or, le rassemblement était un ensemble politique contre Kabila , pas meme contre le PPRD ou MP. D'où l'échec était previdible. L'aile UDPS de limete, va tout simplement échouer, puisque le gateau de l'udps est déjà morcellé, depuis le temps de Birwinda petit à petit..Il ne sert à rien accuser Kabila de ceci ou de cela.

Non 3
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
TJB - 14.12.2017 10:55

Il ne faut pas s'enerver quand vous êtes devant un article qui ne vous arrange pas.Il faut réfléchir et prendre ce qui est utile.Il y a un seul élément très fort qu'il faut prendre en compte,le Rassemblement,ses membres ne sont pas des amis,il n'y a pas de projet commun,il a été créé de toutes pièces.Que ce soit par les élections ou par un coup d'état,le partage du pouvoir posera problème.Qui est son chef,qui va se sacrifier pour l'autre.C'est ça le vrai problème,quand vous dites prenez vous en charge,ça n'existe pas,un peuple a besoin d'un meneur,toute révolution a besoin d'un leader fort qui peut le guider.Il n'y en a pas ici,le tout sauf Kabila ça ne suffit pas,pas...

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Blaise Lengo Munzemba - 14.12.2017 10:41

La MP est entrain de frayer le chemin de la tricherie.Ce projet de loi électorale qui n'a pas respecté l'institution mère comme norme,finira par affaiblir cette petite consolidation des acquis démocratiques de notre pays.La politique en Afrique étant essentiellement conflictuelle, la RDC risque de faire face à une résurgence de conflits armés. Tous les feux sont au vert pour assister à l'avènement d'une opposition ennemi à la démocratie, afin de mettre fin aux appétits pouvoiristes de la MP.Que cette dernière pense à son peuple et à sa nation.

Non 2
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AZARIAS RUBERWA - 14.12.2017 10:04

Jckmzlo - 14.12.2017 09:46, je souhaiterai te croisé sur mon chemin ce jour l& afin que je m'occupe de toi, bande d'occultiste, tu sais une chose que tu ne pourra échappé ? c'est le fait que tu n'es pas de notre nation, tu cherchera la route de regagné ton RWANDA natal, mais tu seras bien ente les mains de ceux que tu as offensés pendant ces 16 ans de votre règne, toi et ton frère KANABE, je te le jure et le répète que vous serez capturé bientôt et la justice s'occupera bien de vous bande de sataniste, nous nous opposerons aux occupants et traitre de notre pays jusqu'à la mort et nous vaincrons

Non 4
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jckmzlo - 14.12.2017 09:46

Dernière cartouche se fier aux opposants de la CENCO, une fois cette option échouée on ne parlera, ni de l'opposition/Rassop-Limete qui sera obligée de se dissoudre à cause du manque d'une bonne vision politique, ni de la fameuse CENCO qui ne jure que sur D'AGNANO MOKAT qui les avait glissés de billets verts lors de leur passage à la ferme "Futuka" appartenant à MOKAT.

Non 3
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Evangéliste Robert KIKIDI - 14.12.2017 09:41

Que le Seigneur aide le politique congolais pour les initiatives non violentes évangéliques car d’une transition sans Kabila signifie la confrontation. Si le Rassemblement de Limete continue à ramer à contre-courant même il risque de manquer le soutien de la Communauté Internationale . Car d l’Onu, l’UE, les USA, l’UA,la SADC et la Francophonie les appellent tous à l’implication dans la concrétisation du processus électoral, selon le calendrier, tel qu’il a été publié, le 5 novembre 2017 par la CENI.

Non 4
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Potus - 14.12.2017 09:37

Kabila a franchi le rubicon et il doit partir. C'est seulement une question de temps. Comme le disent les sages. Le temps est l'autre nom de Dieu. Kala ningi te mokili eko kamwa. Le mal (Kabila) ne sera pas arrêté, ce stade est dépassé, s'il ne fuit pas dans l'humiliation, la honte. Il connaîtra le sort de Samuel Doe ou celui de son père adoptif (Un héros mort pour son pays, par la complicité du fils adoptif Brutus"Tu quoque filii"). Pour le simple fait qu'il n'est que ce petit rouage qui perturbe la grosse machination.

Non 6
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
deboutcongolais@yahoo.fr - 14.12.2017 09:32

Chers membres de l'opposition, Kabila et son Corneille Nanga ont fait leur calendrier unilateral pour nous endormir. Et à la veille des dates avancées, Nanga montera au creneau pour crier : Difficultés d'argents, logistiques enfin de justifier le ième repport. Je vous prie de proposer votre calendrier en rapport avec l'Accord de St Sylvestre. Que la CENCO soit notre CENI, et que les paroisses catholiques, nos centres et bureau de votes sous la supervision des pretres et laics catholiques. Vous n'avez pas besoin d'un avis de quelqu'un pour le faire. Ne perdez pas trop de temps à des discussions sans chaquefois avoir aussi vos propositions à soumettre au people qui est le souverain...

Non 4
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JEAN - 14.12.2017 09:30

si l'opposition aime le Congo, au vu des obstacles à Moise , à Bemba devrait s'organiser autour de Kamerhe. Avec ça l'opposition gagnera et tous les exilés politiques seront libres car avec seulement la MP , ils resteront encore 5 prochaines années.

Non 10
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kirikou-17 - 14.12.2017 09:26

Jckkmzlo, en décembre 2018 il n'y aura pas d'élections tant que Kanambe ne sera pas candidat. Il sait le danger qui le guette, un Rwandais qui a détruit notre pays, tué plusieurs congolais y compris celui qu'il appelle son père.il finira à la CPI et c'est ce qu'il craint. tout ce qu'il a amassé va se volatiliser comme la fumée

Non 4
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Potus - 14.12.2017 09:21

Mes chers compatriotes, je vous le dis très sincèrement et prière de le retenir. Tout ce qui se passe, ce contexte est le même ou pratiquement le même que celui de Mobutu. Souvenez-vous des derniers jours du Maréchal.ce régime touche à sa fin, il agonise. seuls les bornés, les sans scrupules et ceux qui sont à la mangeoire pensent qu'il existe une piste de sortie. Négatif

Non 6
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kirikou-17 - 14.12.2017 09:17

Tant que Kanambe ne partira pas, il n'y aura pas des élections dans ce pays. C'est une honte pour un grand pays comme la RDC d'avoir un illettré à sa tête et tous les soit disant intellectuels de ce grand pays regardent sans rien dire. Kanambe a pris leur propre argent pour leur donner des miettes et ils applaudissant. Le pays se meurt, la chine qui était dans la même situation que le Congo vers le années 70 est devenu une grande puissance nucléaire et économique aujourd'hui. Ne parlons pas de l'Inde ni de la l'Afrique du Sud. Aujourd'hui; la RDC est colonisée par tous ces pays. Le Rwanda se construit aujourd'hui sur la richesse de la RDC, Honte, honte, honte, où sont les...

Non 5
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jckmzlo - 14.12.2017 09:09

Une très belle analyse. Les leaders de l'opposition radicale aile LIMETE, doivent changer leur façon de faire la politique. Car ils risques de rater le train des élections à cause des positions partisanes.Je ne vois pas la personne qui arrêtera CN et la CENI de nous amener aux élections en décembre 2018. J'ai toujours dit qu'une fois le 1er janvier JKK se réveillait PRÉSIDENT de la République, le RASSOP/Limete et alliés seront obligés d'abandonner la lutte politique.

Non 8
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ntshiakala - 14.12.2017 08:40

L'opposition est bien piégée par l'international qui lui promet le passage en force alors que les mêmes personnes montent des stratégies avec le pouvoir en place.C'est le plus offrant qui va l'emporter.QUI? celui qui peut aujourd'hui aliéner les biens de l'Etat.Sans révision des stratégies de l'opposition,la majorité continuera à l'énerver pour faire un vide qui lui permettra de continuer à gouverner même sans consentement du peuple comme maintenant.Qu'ils continuent à attendre leur communauté internationale,on verra ce que ça va donner.Mes casseroles à moi seront bien rangées dans ma cuisine ce jour-là car on n'a pas été compris par nos Évêques qui ont si...

Non 5
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
florent - 14.12.2017 08:38

monsieur l'auteur de cet article, tu ne vas nous décourager par tes analyses bidons, nous sommes détermine à dressr nos fronts longtemps courbés par les ennemis de la liberté. nous commençons par la prière et les sons de cloche

Non 4
Oui 18
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AZARIAS RUBERWA - 14.12.2017 08:35

LPM La Prosperité, tes analyse ne reflètent pas la réalités, rien ne se fera jusqu'à ce que le peuple ait soit chassé KABILA, a défaut le capturé pour le déféré devant la justice afin qu'il réponde de ses actes barbares contre le peuple congolais, après il y aura une réorganisation transitive citoyenne pour nous conduire aux élection, si tu ne me crois pas, retient bien mon commentaire en cette date et au fils du temps tu me donnera raison. KABILA est le problème de la RDC, avec lui, rien de bon se fera dans ce pays, le peuple finira par le vaincre lui et sa suite de sataniste. Qui avait cru que MOBUTU partira et mourra honteux ??????????? qui vivra verra

Non 7
Oui 21
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 14.12.2017 08:27

Analyse partisane des ennemis du changement qui voient toujours noir là où tout le monde voit blanc, la prospérité est un média des collabos du pouvoir satanique de Kabila.

Non 11
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Jean-Calvin Mbwesso : "J'attend toujours la demission de Kabund" !

Politique ..,

UDPS : Un Tshisekedi pour succéder à un autre ?

Politique ..,

Vœux 2018: Dressant un bilan socio-politique très sombre, Alexis Mutanda plaide pour...

Politique ..,

Rassop/Kasavubu: Malaise au sein du parti entre Joseph Olenghankoy et Bruno Tshibala ?

Politique ..,