mediacongo.net - Actualités - Affaire M23 : une enquête approfondie exigée

Retour Politique

Affaire M23 : une enquête approfondie exigée

Affaire M23 : une enquête approfondie exigée 2017-12-07
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/12-decembre/4-10/bisimwa_bertrand_m23_17_0001.jpg -

Bertrand Bisimwa, président de l'ex-rébellion du M23

Si les explications fournies par le Président du Mouvement du 23 Mars, Bertrand Bisimwa, sont conformes à la réalité, le régime en place dans ce pays doit être condamné pour haute trahison.

L’organisation internationale de défense de droits de l’homme « Human Rights Watch » a publié il y a peu un rapport accablant selon lequel des officiers de service de sécurité de haut rang de la RDC avaient procédé au recrutement d’anciens combattants rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) afin d’écraser des manifestations pacifiques organisées sur toute l’étendue de ce pays à l’initiative de forces politiques et de mouvements citoyens !

Comme on pouvait bien s’y attendre, cette information qui a fait rapidement le tour du monde a eu cette particularité de susciter l’indignation de responsables des Etats et de mobiliser les consciences de peuples autochtones contre les autorités de la RDC tenues pour responsables de ce qu’elles considèrent, à tort ou à raison comme le plus grand scandale politique jamais vécu sur le continent africain au cours de ces dix dernières années.

Il est indispensable, remarquent certaines personnalités politique en vue, qu’une rébellion déclarée vaincue et appartenant désormais à un passé révolu soit choisie pour servir de « pépinière  » à un Etat responsable désireux de rajeunir ses équipes de répression contre des manifestations pacifiques organisées sur son territoire conformément à la constitution.

A condamner pour haute trahison !

Sentant vite l’odeur d’un « mensonge tissé de fil blanc  » véhiculé par le rapport de Human Rights Watch contre le Mouvement du 23 mars dont il est encore le leader incontesté et incontestable jusqu’à ce jour, Bisimwa est apparu sous un nouveau jour de son refuge de Kampala pour indiquer à l’attention de la communauté internationale que les recrutements d’éléments de son mouvement n’est qu’un subterfuge pour cacher la vérité.

Pour le président du M23 qui donne tous les détails de la situation de ce mouvement depuis les multiples ratés de l’Accord de Nairobi et de celui de Goma sur le rapatriement des unités combattantes de son organisation, les recrutements qui font l’objet de l’accablant rapport de l’organisation internationale de défense de droits de l’homme « Human Rights Watch  » est le fait du régime politique en place en RDC qui en assume pleinement la responsabilité !

La déclaration faite par le président du M23 sur la grave affaire de recrutement de rebelles pour réprimer des manifestations pacifiques en RDC doit être prise au sérieux car elle suscite un cas de suspicion légitime qui empêche de considérer le rapport de « Human Rights Watch  » comme ensemble de paroles d’Evangile, moins encore comme de l’argent comptant.

De plus en plus nombreuses sont des voix, qui s’élèvent aujourd’hui pour exiger la conduite d’une enquête approfondie sur l’affaire. Si les explications fournies par le président du Mouvement du 23 mars sont conformes à la réalité, le régime  en place dans ce pays doit être jugé et condamné pour haute trahison !

Bamporiki Chamira
La Tempête des Tropiques
5098 suivent la conversation
28 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Je suis RDC - 09.12.2017 15:58

Marie ange Mushobekwa:Ne blaguez pas avec le rapport d'un ONG Internationale. ils ont suspecté, cherché,verifié,auditionné, avec temoignage même dans votre armée, Idiote que vous êtes vous nier le rapport de ida mais vous ne nier pas que La fardc avait tuée...Ce sont des militaires qui étaient sur terrain qui ont donné les informations à ida. Le mot qui pese dans ce rapport c'est LE POUVOIR AVAIT PREMEDITE POUR TUER LES MANIFESTANTS, vous vous limitez seulement sur le mot recrutement.... Bokokende kaka CPI po beyebi ata ko contraidire te, Maaaaawa

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 09.12.2017 12:31

Mr 09.12.2017 11:41 a raison, nous avons combien de conseillers qui entourent JKK!!!!!!, Nous avons des intellectuels en carton en RDC; jkk est entouré par les PROFs en carton sans esprit patriotique

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 09.12.2017 11:41

Pourquoi mistifiez-vous les RWANDAIS? Ecq BOSHAB,TSHIBALA,OLENGA-nkoy,KAMERHEE,MENDE,Tous les Gouverneurs des 26provinces,MINAKU,SHADARI,O'KITUNDU,....pour ne citer que ceux-là ;;;; Mes frères et Soeurs occupons-nous de notre pays. Je vous assure que JKK n'est pas Rwandais mais plutot il est incompetent de nature/sans soucis;Il s'en fou de tout;Les rwandais sont des travailleurs svp. Bonne journee

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya - 08.12.2017 21:00

Les congolais sont trop naifs et manupulables très facilement.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Roméo - 08.12.2017 17:32

Au Congo, ... tout est possible. Quand un militaire et l'enseignant gagnent 100 fois que le salaire d'un ministre ou député, quand le cycle électoral est à géométrie variable, quand on ne sait quel politicien est opposant et qui est pour la majorité, quand la gauche combat la gauche et la droite fait de même, quand il y a de tous les côtés des alliances contre nature (gauche-droite-centre), quand on a un budget dérisoire et personne ne prend soin de l'améliorer, quand on a des dirigeants des partis politiques qui se confondent aux règnes des chefs coutumiers, ... quand personne ne respecte personne et personne ne respecte la constitution, ... c'est le Congo. Mais ce qui est...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mawangu Sitra - 08.12.2017 15:43

Un frère de l'Est m'avait dit en 1975 - "le jour ou un swahili prendra le pouvoir au Kongo; le pays sera mort". Et voilà; un mushi aux services des rwandais; assassins de ses propres frères de minembwe dont on a arraché toutes les terres et chassés de là par les "niama za murenge" qui font la loi dans tout le Sud Kivu... Et res exempres sont sans nombre... Trahison et traîtrise, c'est dans leur sang... Pitié.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le peuple congolais - 08.12.2017 15:20

ce n'est pas étonnant car il n'est un secret pour personne que le regime de Kabila n'a pour objectif que de faire souffrir les congolais; la mort de congolais enchante la Kabilie

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya - 08.12.2017 15:01

Il faut etre d'un niveau bas de culture politique pour ecrire et croire en un article pareil, meme si c'est le président d'un mouvement rebel qui donne une notice. Donc le gouvernement veut destabiler son pays, va en Uganda pour la main d'oeuvre, pourquoi n'est pas chercher des agents sur place qui couterait beaucoup moins cher, combien aurait couté ces agents là. Humans W. n'a pas d'agents partout. C'est une agence qui écoute n'importe quel bobard.

Non 2
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Roméo - 08.12.2017 13:48

Au Congo, ... tout est possible. Quand un militaire et l'enseignant gagnent 100 fois que le salaire d'un ministre ou député, quand le cycle électoral est à géométrie variable, quand on ne sait quel politicien est opposant et qui est pour la majorité, quand la gauche combat la gauche et la droite fait de même, quand il y a de tous les côtés des alliances contre nature (gauche-droite-centre), quand on a un budget dérisoire et personne ne prend soin de l'améliorer, quand on a des dirigeants des partis politiques qui se confondent aux règnes des chefs coutumiers, ... quand personne ne respecte personne et personne ne respecte la constitution, ... c'est le Congo. Mais ce qui est...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
L'Eternel des armees - 08.12.2017 11:21

Et si le PGR avait terminé avec son enquete,peut etre il releverait autre chose.l'oeuvre et le fruit de la justice ce sont la paix et la tranquilité,le calme.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
RMN - 08.12.2017 09:34

je suis très d'accord avec cette déclaration prière de juger et arrêter tous régime sanguinaire détruit le pays leur fins et désir égoïste

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' - 08.12.2017 08:29

Un voleur soupconne tout le monde, il n'a confiance en personne. Un corrupteur soupconne tout le monde d'etre corrompu, car c'est son mode de vie.

Non 4
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Albert Ilunga - 08.12.2017 08:20

BISIMWA et son M23 veulent seulement qu'on parle d'eux car ils sont presque oubliés par tout le monde. Le Gouvernement Congolais qui a une armée et une Police capable d'empêcher les opposants de manifester n'a aucun intérêt à recruter les éléments de ce mouvement vaincu par la puissance du feu des FARDC. Nous soupçonnons de ce fait BISIMWA d’être corrompu par les impérialistes et leurs marionnettes congolais qui cherchent à déstabiliser le régime en place par tous les moyens. Le chien aboie la caravane passe. Entendu!

Non 9
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' - 08.12.2017 07:50

Si cette communaute' internationale ne le fait pas, nous peuple Congolais le fairons. Ces gens doivent etre condemner pour HAUTE TRAHISON. SOYEZ EN SURE. C'est question du temps. La femme de MUGABE avait dit que son mari va diriger meme A partire de sa tombe, deux mois après elle a fuit le pays et Mugabe n'est meme pas dans sa tombe, il est ex-president aujourd'hui. kanambe va tomber qu'il pleuve ou qu'il neige, il n'est pas un dieu.

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KABILA MOYIBI - 08.12.2017 07:43

J'espère que ce rapport et les declarations du president du M23 ne surprennent personne. Kabila n'étant pas congolais, fera tout cequi est en son pouvoir pour nuireau pays et tuer autantque possible. La seule solution pour le contraindre à partir est une revolution sauvage, il y aura des morts mais si nous réussissons à nous en débarasser le people aura gagné!

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' - 08.12.2017 07:41

Du theatre ou quoi avec cette communaute' international ??? Plus de 8 Millions de morts depuit que kanambe est au pouvoir, plus de 80 fausses communes enquette faite par vos hommes et deux d'entre eux tuer cruellement,Tambwe Mwamba avait abattu un avion des civils,preuve A l'apuis mais il circule librement, le general Rwandais qui tue les kasaiens etc... QUELLE ENQUETE APPROFONDIE ENCORE ???? MONUSCO, HRW, BISIMWA parlent un meme language, quoi encore ????

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jckmzlo - 08.12.2017 07:24

Distraction pure et simple. Une enquête pour connaître quoi? Nous savons déjà qu'à chaque fois que nous tendons vers la fin de l'année, les pressions extérieures augmentent sur les autorités de Kinshasa cherchant à les culpabiliser. Qui ne sait pas HRW est une ONG des USA qui a comme mission principale de déstabiliser les ETATS faibles de par le monde. Mais avec la RDC le pays de TATA SIMONI KIMBANGU, ces stratégies là n'aboutiront jamais car DIEU ESPRIT SAINT dira toujours son dernier mot.

Non 6
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
fausseliberation - 08.12.2017 07:06

Nous avons tous étudié dans le cours d'histoire la théorie de l'heuristique c'est à dire qu'à partir de deux ou plusieurs témoins on peut restaurer les faits. Le témoignage de de la Monusco(ONU) et celui de Bisimwa vont dans le même sens que le rapport de HRW. Le gouvernement congolais a la manie de rejeter tout rapport des ONGs et cela ne date pas d'aujourd'hui. Nous les Congolais nous comprenons le pourquoi de ces rejets vite sans enquêter.

Non 2
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mon pays la RDC - 08.12.2017 07:03

Le Conseil de Sécurité de NU va se réunir pour dire "Nous sommes très preoccupies de ce qui se ...", Mon oeil ! je ne sais pas s'il faut que Kabila et ses accolytes se décident de nous visiter porte par porte et nous abatres, violent nos femmes, filles et soeurs, ... pour que le monde vienne réellement et par les moyens les plus radicaux à mettre un terme à ce régime barbare, sanguinaire et anti-démocratique d'essence ?! Nous sommes dans un cas indéniable de "non assistance à personne en danger"; si bien entendu, le congolais est perçu par les autres comme une "personne !". En toute hônneteté, que fait vraiment les forces des la MONUSCO en RDC ? Les bavures et atrocities se...

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ananie - 08.12.2017 06:45

Allez y comprendre pourquoi Mamadou a été tué. Certains demandent une enquête sérieuse, qui peut la diligenter? Les 3Vs comme l'a décrit leur ministre de la justice? Inutile a mon avis. La solution est tailleurs

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
buyi - 07.12.2017 22:08

RDC, des enfants arrachés à leurs parents et ramenés dans des groupes armés. Des vies détruites et des millions de morts à cause de ceux qui se battent pour se maintenir et les autres conquérir au pouvoir. Les autres fabriquent les armes et c'est à nous africain de faire le test, l’Afrique est pris pour un champ de tir et l’africain pour cible. Le nombre de réfugiés s’accroit vu que nos dirigeants troquent la paix ainsi que les vies humaines par rapport à leurs richesses. Les peuples vivent dans la misère mais nos dignitaires se font des millions, l'hypocrisie de nos dignitaires s'accroit et ils flattent le peuple en disant que ce pays. La constitution violée comme...

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Sylvain membre de la famille Katintima - 07.12.2017 21:16

La RDC vit vraiment le malheur. Avoir un président voyou et étranger. Tout ce que kanambe le fumeur de chanvre connait, c'est fumer la chanvre. M23 et kanambe, ils sont les mêmes. Rappeler vous de l'époque où kanambe jurait, pas de paix en RDC sans Bosco? Avez-vous compris ce langage? Congolais, levez-vous pour chasser ces envahisseurs plus feroces que les colonisateurs belges. Demain Sera tard.

Non 1
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
TOFLA - 07.12.2017 19:48

LE MINISTRE DE JUSTICE, POUR LUI, LA JUSTICE EST D'EXPULSER 80% DES ONG TOUT EN VISANT LES ONG DE DROIT DE L'HOMME POUR QUE LE PEUPLE SOIT BIEN ECRASE PAR LEUR POUVOIR SATANIQUE ET ASSOIR LA DICTATURE KABILEUSE AU PAYS DE NOS ENCETRES. L'ONG HRW ET TRES CREDIBLES QUE NOS VIOLEURS DE LA CONSTITUTION. QUELQUE SOIT LA DUREE DE LA NUIT, LE JOUR FINIT TOUJOURS PAR APPARAITRE. LA VERITE FINIT TOUJOURS PAR TRIOMPHER DEVANT UNE MONTAGNE DES MENSONGES ET MASSACRE DU PEUPLE.

Non 0
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
junkab - 07.12.2017 18:54

Il n'a pas des fumés sans feuc, HRW est une organization serieuse

Non 0
Oui 22
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Papy tamba - 07.12.2017 18:52

Kanambe,Kunda, Bisimwa et compagnie vs êtes tous de petits rwandais votre rôle c jst de piller notre beau pays voilà le mandat de ce bandit est presque à terme le peuple va se prendre à charge bientôt kanambe va te rejoindre au rwandais

Non 0
Oui 21
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Dino 316 - 07.12.2017 17:54

SI CELA N'EST PAS VRAI, A QUAND NKUNDA BATUALE OU AUTRE MUTEBESI SERONT ARRETES ? TOUS SONT RWANDAIS, LE RWANDA EST LA PEPINIERE Où LE REGINE DE KINSHASA RECOURS POUR REPRIMER LES MANIFS PACIFIQUES EN RDC.

Non 0
Oui 27
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Recrutement présumé des ex-M23 : le BCNUDH sollicite la mise en place d’une commission...

Société ..,

Rapport HRW : le ministre de la Défense parle « d'accusations fantaisistes »

Société ..,

M23 : après une enquête documentée, la CIRGL confirme l’incursion des rebelles en novembre

Provinces ..,

30 combattants du M23 se réfugient au Rwanda !

Provinces ..,