mediacongo.net - Actualités - Libye : l'Union africaine aidera à rapatrier 15 000 migrants d'ici la fin de l'année

Retour Afrique

Libye : l'Union africaine aidera à rapatrier 15 000 migrants d'ici la fin de l'année

Libye : l'Union africaine aidera à rapatrier 15 000 migrants d'ici la fin de l'année 2017-12-06
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/12-decembre/4-10/migrants_esclaves_17_0001_1.jpg -

En accord avec l’Organisation internationale des migrations, l’Union africaine compte rapatrier, d’ici la fin de l’année, 15 000 migrants africains embourbés dans l’enfer libyen. L’annonce a été faite ce mardi 5 décembre 2017 par Kwesi Quartey, le vice-président de l’organisation panafricaine.

Sur son compte Twitter où il a délivré l’information, Kwesi Quartey ne mentionne pas encore les nationalités des migrants concernés. Il précise toutefois que l’apport de l’Union africaine consistera à délivrer des documents de voyage d’urgence et à faciliter les évacuations. Les Etats membres de même que l’Organisation internationale des migrations seront parties prenantes de cette opération.

L’initiative s’inscrit dans la droite lignée du plan d’urgence élaboré entre les dirigeants africains et européens à l’issue d’un sommet la semaine dernière à Abidjan, la capitale économique de Côte d’Ivoire. La question migratoire avait en effet dominé les débats, en raison notamment du scandale d’esclavage de migrants africains en Libye révélé par la chaîne américaine CNN.

Le chef de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, avait alors déclaré qu’entre 400 000 et 700 000 migrants africains restent coincés dans des camps de détention en Libye, souvent dans des conditions inhumaines. Des chiffres appuyés par l’Organisation internationale des migrations qui a affirmé que plus de 423 000 migrants ont été identifiés dans quelque 40 centres de détention en Libye.

La semaine dernière, déjà, un rapatriement d’urgence a permis à 3 800 migrants de regagner leurs pays respectifs par avion.

L’Europe a tenté d’endiguer le phénomène de l’immigration illégale via la Méditerranée, parfois par des méthodes jugées peu orthodoxes. Amnesty International a notamment critiqué l’Europe affirmant que son objectif principal est de fermer la route de la Méditerranée et de laisser des centaines de milliers de migrants piégés en Libye, exposés dès lors à d’horribles exactions.

Lors du sommet d’Abidjan, plusieurs dirigeants africains se sont accordés à dire que l’une des solutions les plus plausibles pour fermer la route libyenne, c’est de mettre un terme à la crise dans ce pays. Depuis 2011 avec la mort de Mouammar Kadhafi précipitée par l’intervention occidentale, la Libye est une zone de non-droit dans laquelle prospère de nombreux trafics et milices armées.

Carole Kouassi
Africanews / MCN
603 suivent la conversation
5 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
SHADIMI ADI - 08.12.2017 15:10

L'union africaine est prête à dépenser pour rapatrier les africains qui fuient la misère dans leurs pays, laquelle misère entretenue par les dirigeants qui s’accrochent au pouvoir s'ils ont été nés dirigeants. Pourquoi l'union africaine n'encourage pas la démocratisation et le développement de l’Afrique. Ces jeunes n'iraient pas s'aventurier en Europe s'ils trouvaient les emplois dans leurs pays respectifs.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
fausseliberation - 07.12.2017 07:09

Jckmzlo - 06.12.2017 14:01 Il y a au moins 400 000 migrants Africains coincés en Libye. Tu cites en particulier les Rwandais et pourquoi tu ne cites pas le Sud-africains ou quel autre peuple ? Tu es d'origine Rwandaise ? Quand on dit Africains il faut parler d'africains ce n'est pas bon d'être sélectif.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kimia - 07.12.2017 06:57

Mon frère Jckmzlo bonjour, je tiens juste à corriger ce que tu viens de mentionner, les RWANDAIS se comportent aussi comme le reste des africains, ils sont presque partout dans le monde, ils se sont retrouvés là bas comment?, mais pour autre chose, je suis de même avis que toi, il faut rester chez nous, malgré les différents problèmes, nous finirons par nous en sortir, ceux qui sont bien aujourd'hui, sont passés aussi par là (les blancs).

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kabupwe - 06.12.2017 14:08

savoir pardonner les libyens pour les actes posés les pousseront à stopper ce carnage

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jckmzlo - 06.12.2017 14:01

L'Afrique est un continent riche avec des potentialités multiples, nous devons tout faire pour le développer et non pas y abandonner pour aller ailleurs. La RDC mon pays regorge aussi à son sein d'immense potentialités, nous devons y rester pour son développement. On n'est mieux que chez soi. En aucun jour vous trouverez les peuples RWANDAIS dans ce genre d'aventure, mais nous les congolais nous ne pouvons jamais manquer. RESTONS chez nous pour l'amour de la patrie quelles que soit le niveau de nos souffrances et/ou difficultés.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : Sommet climat: les engagements pour le continent africain
AUTOUR DU SUJET

Esclaves en Libye : d’Alpha Blondy à Mahamadou Issoufou, une vague de réactions choquées

Sur le net ..,

La Mauritanie justifie le refoulement de militants antiesclavagistes américains

Afrique .., Nouakchott, Mauritanie

États-Unis : pour Ben Carson, les esclaves étaient des immigrés

Monde ..,