mediacongo.net - Actualités - Nike commerciale son premier « HIJAB de sport »

Retour Style et Beauté

Nike commerciale son premier « HIJAB de sport »

Nike commerciale son premier « HIJAB de sport » 2017-12-06
Religion
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/hijab.png -

annoncé en juin dernier, Nike sort aujourd’hui le premier hijab spécialement conçu pour les athlètes de haut niveau.

Depuis ce vendredi 1er décembre, Nike propose un hijab de sport à la vente. Portant le nom de Nike Pro Hijab, celui-ci a été testé par des athlètes de haut niveau.

Annoncée en mars de cette année, la sortie du «Pro Hijab» est effective ce vendredi. C'est un voile spécialement conçu pour la pratique du sport, inspiré par la championne américaine Ibtihaj Muhammad. L'escrimeuse a été la première athlète voilée à représenter les États-Unis dans des compétitions sportives internationales. Elle a déjà sa poupée Barbie à son effigie. Aujourd'hui âgée de 32 ans, cette native du New Jersey a débuté l'escrime à 13 ans car ses parents «cherchaient un sport où (elle) n'aurait pas à modifier sa tenue».

Pour Inspirer davantage de femmes à faire du sport

En proposant ce nouveau produit, Nike espère pouvoir "inspirer davantage de femmes à faire du sport". "Moins d'une fille sur sept participe aux activités sportives recommandées sur une durée d'au moins 60 minutes" comme le précise le géant sportif dans un communiqué.

Testé par des athlètes sponsorisées par Nike, dont Ibtihaj Muhammad mais également la patineuse artistique émiratie Zahra Lari ou la coach Égyptienne Manal Rostom, ce hijab est commercialisé au prix de 30 euros. Disponible en noir et gris, de nouveaux coloris devraient voir le jour en janvier 2018.

Polémique autour de la mode islamique

Nike n'est pas la première marque à surfer sur ce secteur particulièrement lucratif. Début 2016, Dolce & Gabbana lançaient «Abaya», leur première collection de robes et voiles à destination des musulmanes. De son côté, Uniqlo imaginait pour l'été 2016 une ligne de foulards religieux à l'accueil relativement polémique.

En mars 2016, la ministre Laurence Rossignol, en charge des Droits des femmes, avait dénoncé cette tendance à la mode islamique : «On ne peut pas admettre que c'est banal et anodin que de grandes marques investissent ce marché et mettent les femmes musulmanes dans la situation de devoir porter ça. C'est irresponsable de la part de ces marques. Tous ceux qui participent de la représentation de la société ont une responsabilité». Elisabeth Badinter, suivie par de nombreuses autres intellectuelles avait appelé au boycott de la mode islamique.

Le Nike Pro Hijab, vendu au prix de 30 euros, est pour le moment seulement disponible en noir et bleu marine. D’autres teintes telles que blanc ou encore gris clair devraient voir le jour d’ici le début de l’année prochaine.

Laurianne Melierre
La Parisienne / Au Feminin
244 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Les cosmétiques pour bébés nocifs pour leur santé
left
ARTICLE Précédent : Le Ghana interdit les crèmes éclaircissantes
AUTOUR DU SUJET

Le Point sur le scandale des « Paradise papers » : qui est mis en cause et pourquoi ?

Monde ..,

Marathon: le Kényan Eliud Kipchoge effleure la barre mythique des deux heures

Sport ..,

Nike s’attire les foudres du monde arabe

Style et Beauté .., Kinshasa

Nike lance la première chaussure qui se lace toute seule

Style et Beauté .., USA