mediacongo.net - Actualités - La sensibilisation à la consommation « bio » pour rentabiliser les productions artisanales à Kinshasa

Retour Société

La sensibilisation à la consommation « bio » pour rentabiliser les productions artisanales à Kinshasa

La sensibilisation à la consommation « bio » pour rentabiliser les productions artisanales à Kinshasa 2017-12-04
Economie
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/12-decembre/4-10/agriculture_17_0002.jpg -

La présidente de l’ONG du domaine agricole « Bilanga », dans la commune de Ngiri-Ngiri, Jolie D’julia a évoqué dimanche, au cours d’un entretien avec l’ACP, la nécessité de  l’organisation par l’Etat d’une campagne  de sensibilisation de la population à la consommation des produits naturels dits « bio », comme moyen efficace pour rendre plus rentables les productions artisanales en RDC.

Elle a révélé que la majorité des Congolais est encore ignorante, sinon sous-informée des vertus nutritives des fruits et des légumes produits localement par les artisans. Il ressort d’une étude menée par la Fédération provinciale des artisans de Kinshasa que la vente des jus importés constitue un obstacle à la promotion de la commercialisation des jus et des légumes transformés localement.

Cette campagne devrait aussi être orientée dans le sens de décourager la consommation des produits artificiels dont les jus  en  bouteilles plastiques que la population consomme couramment dans l’ignorance des effets nuisibles à la santé et ceci au détriment des produits naturels.

En outre, elle a plaidé pour que le ministère de l’Agriculture et l’ensemble des acteurs concernés se mobilisent davantage pour l’émergence d’une agriculture moderne privilégiant les normes écologiques et l’épanouissement socioéconomique des artisans.

Il convient de signaler que l’OMS recommande une consommation de  5 fruits par jours et par personne, pour une bonne alimentation.


ACP / MCN
167 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR