mediacongo.net - Actualités - Journée mondiale du sida : la prévention, stratégie efficace contre la maladie

Retour Santé

Journée mondiale du sida : la prévention, stratégie efficace contre la maladie

Journée mondiale du sida : la prévention, stratégie efficace contre la maladie 2017-11-27
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/11-novembre/27-30/sida_victimes_17_0001.jpg -

La 29e édition de l'événement sera célébrée, le 1er décembre, sur le thème international « Droit à la santé ». En RDC, le thème spécifique retenu met l’accent sur le dépistage et l’accès au traitement pour tous : « Tous ensemble pour le dépistage du VIH -sida, le traitement antirétroviral et l'accès à la charge virale sans discrimination d'ici à 2020 ».

Le Programme national multisectoriel de lutte contre le sida (PNMLS) a convié, le 25 novembre, les journalistes à une journée d'information sur la situation du sida, en prélude à la journée mondiale de lutte contre cette pandémie. Ils ont ainsi suivi plusieurs exposés, notamment sur des avancées dans la lutte, les messages à diffuser auprès des communautés et la situation de la maladie en RDC.

Au cours de cette journée, le Dr Bossiki du PNMLS a insisté sur la prévention pour réduire la propagation de cette pandémie après avoir appelé les journalistes au professionnalisme dans le traitement des sujets concernant le sida. « C’est vrai qu’il y a des progrès qui sont réalisés dans la lutte contre le sida mais en dépit de ceux-ci, il y a l’augmentation des cas qui constitue encore un challenge. La prévention reste toujours de mise pour arriver à l’objectif 2030 », a-t-il indiqué, ajoutant que dans la lutte contre cette maladie, il faut donner l’information, une information professionnelle et continue. « Il faut parler du sida à tout moment, le rôle des médias est primordial sinon on passera à coté des objectifs fixés… », a-t-il recommandé.

Au niveau international, l’Organisation mondiale pour la santé a donné des nouvelles directives afin d'éliminer cette maladie d'ici à 2030 car elle est devenue un problème de santé publique. Ces directives, a expliqué le Dr Casimir Mazengo, ont pour objectifs d’éviter vingt-six millions de nouvelles infections et vingt-un millions décès. Pour remporter ce challenge, a-t-il poursuivi, il y a des objectifs intermédiaires qui sont fixés entre 2015- 2020. « Il faut alors atteindre  les objectifs 90-90-90, c’est – à-dire 90% des Personnes vivant avec le sida (PVS) connaissent leur statut, 90% de PVS sont sous traitement anti rétroviral et 90% de PVS  parviennent à la suppression virale », a-t-il souligné.

Faible taux de dépistage

Se fiant à l’Enquête démographique et de santé (EDS) 2013-2014, Djeff Liomba, chef  de division communication  au programme national de lutte contre le sida, a révelé un faible taux de dépistage. « Beaucoup de personnes ignorent leur statut sérologique », a-t-il notifié. L’EDS indique que 22% de femmes sont dépistées contre 16% d'hommes. Parmi ces personnes testées, 8% de femmes ont retiré leurs résultats contre 7% d'hommes. Cette enquête note également que 78% de femmes ont refusé le dépistage contre 84% d'hommes. L’utilisation du préservatif est faible. Seulement 13% d'hommes l'utilisent contre 12% de femmes.

Pour sa part, Osseni Aladji de l'Onusida a expliqué le thème international de la journée mondiale du sida. Il a fait savoir que le droit à la santé couvre plus que l'accès à  des services de santé car il englobe le respect de la personne, les conditions de travail, une alimentation saine, un environnement propre, la protection contre les risques. « Pour assurer le droit à la santé, il faut un système de santé fondé sur le droit de l’homme incluant quelques principes dont l’accès aux soins de santé, la disponibilité, l’acceptabilité, la qualité, le respect  de la personne, la protection, l’action… », a-t-il signifié.

Aline Nzuzi
Adiac-Congo / MCN
576 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

VIH : plus de 90% de cas de contamination chez les jeunes dus aux rapports sexuels

Santé .., Kinshasa

Tanganyika: 1,7% taux de prévalence au VIH/SIDA

Santé ..,

Lutte contre la tuberculose et le VIH/Sida en RDC : une délégation de haut niveau en visite à...

Santé ..,

SIDA: Des experts élaborent un plan national de prevention de la maladie

Santé .., Kinshasa