mediacongo.net - Actualités - Forêts : des acteurs de la Société civile sollicitent la levée du moratoire

Retour Science & env.

Forêts : des acteurs de la Société civile sollicitent la levée du moratoire

Forêts : des acteurs de la Société civile sollicitent la levée du moratoire 2017-11-22
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/11-novembre/20-26/foret_greenpeace_17_0001.jpg -

Des acteurs de la société civile et certains exploitants forestiers s’impatientent de l’existence du moratoire sur les forêts congolaises. Ils souhaitent ainsi la levée de ce moratoire qui, pour certains, n’a que trop duré.

A l’issue d’un atelier tenu du 16 au 18 novembre dernier à Kisantu (Kongo central), les participants issus des organisations non gouvernementales sont unanimes sur la levée du moratoire. Ils ont convenu de « définir les voies et moyens pour lever, le plus rapidement possible, ce moratoire qui frappe les forêts de la RDC depuis 15 ans ». Ils sollicitent ainsi l’implication de toutes les parties prenantes pour accompagner le pays dans ce processus.

A en croire le coordonnateur du magazine Environews, Alfred Ntumba, il s’est dégagé au cours des échanges, certaines anomalies entretenues par des acteurs de la société civile et Ong nationales et internationales, au sujet de la levée de ce moratoire.

« Il y’a beaucoup d’amalgames à ce qui se raconte en dehors de ce processus. Allusion faite aux 16 titres rétrocédés à l’Etat congolais par certaines sociétés forestières. Les gens lient cela au maintien du moratoire et pourtant, ces titres ont connu le processus de conversion d’anciens titres forestiers en contrats forestiers », a précisé José Ilanga, Directeur général en charge de forêts du ministère de l’Environnement.

Selon lui, il est important que la RDC lève ce moratoire qui empêche le secteur des forêts de contribuer à l’assiette fiscale. « N’en déplaise à ceux de la société civile qui n’ont pas compris que ce moratoire observé par la RDC n’a fait que causer de préjudices au niveau socio-économique, au niveau financier, mais également au niveau de l’exploitation illégale de bois d’œuvre par le secteur artisanale », a-t-il défié.

Des organisateurs renseignent que ces discussions entamées vont se poursuivre, en vue de trouver une issue heureuse à cette question.


MCN Team / mediacongo.net
117 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : C’est prouvé : vous ne pouvez pas avoir plus de 150 « vrais » amis sur Facebook
left
ARTICLE Précédent : Une Firme suisse compte s’impliquer dans la construction des parcs publics en RDC
AUTOUR DU SUJET

Kinshasa : les acteurs du secteur vert valident les outils de mise en œuvre de la foresterie...

Science & env. ..,

Exploitation des forêts du bassin du Congo: la France pour la levée du moratoire

Science & env. ..,

Sauver la plus grande tourbière tropicale peut aussi protéger les peuples autochtones

Science & env. ..,

Environnement : le gouvernement compte lever le moratoire forestier

Science & env. ..,