mediacongo.net - Actualités - Emoi autour de la photo de l'arrestation d'une fillette en RDC

Retour Sur le net

Emoi autour de la photo de l'arrestation d'une fillette en RDC

Emoi autour de la photo de l'arrestation d'une fillette en RDC 2017-11-18
Politique / Société
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/11-novembre/13-19/lucha_arret_binja_yalala_17_0001.jpg -

La photo d'une enfant arrêtée lors des manifestations anti-président Joseph Kabila mercredi 15 novembre en République démocratique du Congo, selon l'opposition, a provoqué la colère des opposants, mais la police a affirmé vendredi 17 novembre 2017 que la fillette avait "violenté les forces de l'ordre".

La photo montre une fillette habillée d'un pantalon rose et d'un chemisier blanc, entourée de six policiers dont l'un lui tient les bras dans le dos comme s'il la menottait, devant un cachot.

D'après le mouvement citoyen la Lutte pour le changement (Lucha), il s'agit de Binja Yalala, 15 ans, lors de son interpellation avec 14 autres personnes mercredi sur l'île d'Idjwi dans le Sud-Kivu (est).

La photo a été largement partagée sur les réseaux sociaux par les opposants sous le mot-dièse #JesuisYalala.

"A mon âge, les autres enfants mangent à leur faim, vont dans des bonnes écoles, jouent entre eux... Moi j'apprends aux adultes leur devoir", a écrit la Lucha sur son compte. "Voici le pays dans lequel nous vivons en 2017", déplore le député Martin Fayulu, responsable de la mobilisation au sein du Rassemblement de l'opposition.

Réagissant dans un communiqué, la police congolaise a indiqué que "onze meneurs avaient été appréhendés y compris mademoiselle Binja Yalala qui avait été interpellée pour avoir violenté les forces de l'ordre".

Tous ont été libérés, a ajouté la police, qui accuse les organisateurs d'avoir placé des mineurs "en première ligne".

Plusieurs dizaines d'opposants ont été interpellés pour avoir tenté de mobiliser contre le calendrier électoral qui fixe au 23 décembre 2018 le prochain scrutin présidentiel. Ils demandent le départ du président Kabila dès la fin de cette année.

Les forces de sécurité avait prévenu la veille que les rassemblements seraient interdits, suscitant l'inquiétude de la communauté internationale (UE, USA, Canada, Suisse, ONU) qui demandent aux autorités le respect des libertés d'expression.

Au pouvoir depuis 2001, élu en 2006 et 2011, M. Kabila ne peut pas se représenter et son mandat a pris fin le 20 décembre 2016 d'après l'actuelle Constitution, qui l'autorise à demeurer au pouvoir jusqu'à l'élection de son successeur.


AFP / VOA / MCN
3910 suivent la conversation
19 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Congolais nouveau - 20.11.2017 15:28

Le pouvoir a franchi la ligne rouge. Chers compatriotes, levons nous pour mettre dehors Kabila et sa bande de sanguinaires avant la fin 2017.La postérité nous accusera de complicité si on agit pas, c'est le moment où jamais!

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jamel - 20.11.2017 09:28

Cette petite fille a violenté la Police?????????? Mais c'est une blague.

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bondekwe - 20.11.2017 08:33

La police doit garder un peu plus de dignite. Que veulent-ils dire par violenter ? Cette fillette de 15 ans est-elle aussi forte pour violenter ces six hommes autour d'elle ? Que reprochent-ils aux organisateurs ? Les mineurs n'ont-ils pas droit de reclamer des conditions de vie plus humaines ? Quelle inconscience !

Non 1
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JKK - 20.11.2017 07:31

Même si elle a violenté un policier, qu'est ce qu'une fille de 15 ans peut causer à un vieux policier avec arme et matraque.

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
The patriot - 19.11.2017 21:19

C'est une honte. L'opposition manipule des enfants pour faire entendre sa voix. Lequel de ses opposants est il capable d'envoyer un de ses propres enfants de cette age dans la rue pour manifester ?

Non 9
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois - 19.11.2017 12:46

C'est seulement au Congo où la police travail en dehors de sa mission.

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
@ KBM - 18.11.2017 19:34

honte pour la police vraiment dans la discipline policière cette action de placer les menottes à un mineur est interdite, selon le rapport de la police ce sont des nouveaux recrus qui viennent du Lualaba formé à la Kassapa à Lubumbashi et affecté à Kinshasa, une erreur grave qui mérite l'embargo sur la police congolaise...

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima - 18.11.2017 13:34

On ne sera pas étonné d'entendre qu'on n'a sanctionné les policiers pour avoir abusé de leur prérogatives policières avec l'idée d'embarasserle pouvoir et que le président de la république a ordonné une enquête et les malfrats policiers ont été écroués et chasser du corps de police pour manquement grave à leur devoir de protéger les enfants. Et patati patata... Les officines de management de la communication du régime se démènent à cette heure à trouver la formule miracle. On se souvient de Malala pakistanais, et bien cette fille qui a l'air de dire sur cette photo "des policiers qui ne savent pas ce qu'ils sont en train de faire", ira maintenant loin,...

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SAUVONS LE CONGO - 18.11.2017 13:08

TÔT OU TARD, DE LA MANIÈRE DONT CETTE FILLETTE MINEURE DE 15 ANS A ÉTÉ MALTRAITÉE ET PEUT ETRE AUSSI VIOLÉE AU CACHOT, C'EST AUSSI DE LA MÊME FAÇON QUE SERA TRAITÉE LA FILLE DE JOSEPH KABILA UN JOUR DANS SA VIE...

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
NGOLEI - 18.11.2017 12:30

SONI PONA BA POLICIERS KO KANGA BANA CONGO PAMBA

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Makila ya Peuple - 18.11.2017 12:08

C'est la honte pour un grand pays comme le Congo Kinshasa

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonymous - 18.11.2017 11:33

Franchement se sont des idiots au service de la Kabilie et du Rwanda. Honte à eux!

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 18.11.2017 10:30

Une police composée des imbéciles du sommet a la base.mais quel est votre salaire mensuel estime en dollars? Quelle type de violence une fillette de 14ans peut exercer sur un shegue devenu policier?

Non 1
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Gardien du Monastère - 18.11.2017 10:11

J'ai les larmes aux yeux en voyant cette photo. Je ne cesse de me demander si nous avons une police responsable dans ce pays... Chers policiers, chers FARDCs, Sachez que la Kabilie vous utilise à vos dépends. C'est tout simplement parce que vous acceptez ça. Le jour où vous direz non, en toute responsabilité, vous verrez que vous changerez, pas seulement la situation politique de la RDC mais aussi et surtout, la mentalité du RD Congolais. Voyez l'exemple de vos homologues zimbabwéens qui disent non à un vieux pouvoir moribond et avilissant. Faites de même et vous offrirez un meilleur cadeau à la RDC qui vous respectera. Hyppolite Kanambe (alias Joseph Kibila) a une fille...

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
NKOY - 18.11.2017 09:59

OYO EKOMI KINDOKI. CONGOLAIS AKOKI KO BONGA TE AVEC MENTALITE YA BOYE. MASOKO YA KABILA MPE LIBOLO YA SOLO YA OLIVE

Non 8
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congo eza ya bisu - 18.11.2017 09:21

C'est regretable avec notre police te armé ! ou a ton vu cela ? même les mineurs vous rappel a la conscience ? pitié! Kabila vous utilise , mais un jour que vous serez délivré, vous allez regretté des actes que vous êtes entrains de faire vis avis des vos enfants, frères et Sœurs , oncles et tantes au detrument des rwandais ! SONI EZA TE ? cette fillette aza na force nini devant cette police ?

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AZARIAS RUBERWA - 18.11.2017 08:45

Vous n'avez même pas honte, vous les policiers de KABILA pour s'en prendre à un enfant qui est comme vos propres enfants, si cet enfant commence à vous faire reflechir, mais à quoi sert bon que vous demeuriez dans la police de KABILA ? libérez immédiatement cet enfant et ayez du courage à dire à votre chef KABILA qu'il ne s=réussira jamais a faire age noué tous les congolais, car même nos enfants qui ne sont pas encore nés, viendront au monde pour libérer le Congo sous l'occupation étrangère. Qu'il dégage avant ce 31/12/2017, si non sa fille IRENE KABILA sera déchiqueté la ou elle se cache aux USA, chez sa grand mère Rwandaise

Non 0
Oui 21
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Yahoo! réduit la voilure
left
ARTICLE Précédent : Zoe Kabila à Human Rights Watch : le rapport de cette ONG est « un manque de respect »
AUTOUR DU SUJET

Marche du Rassemblement: 1 mort, 237 arrestations, 78 blessés (ACAJ)

Société ..,

Manifestations publiques, un droit à exercer sous conditions et précautions (juriste)

Société ..,

Kinshasa: Interdite de manifester, l'Opposition transforme Kinshasa en ville morte.

Politique ..,

Bruno Tshibala soutient les commerçants au cours de la journée de manifestation du Rassop

Economie ..,