mediacongo.net - Actualités - RDC: l'envoyé spécial de l'OIF met en garde contre le non-respect du calendrier

Retour Politique

RDC: l'envoyé spécial de l'OIF met en garde contre le non-respect du calendrier

RDC: l'envoyé spécial de l'OIF met en garde contre le non-respect du calendrier 2017-11-14
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/11-novembre/13-19/couchepin_pascal_17_0002.jpg -

Pascal Couchepin

Pascal Couchepin, envoyé spécial dans les Grands Lacs de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), a achevé dimanche 12 novembre une mission de quatre jours en RDC. Il a rencontré des représentants de la majorité, de l'opposition, de la Céni et de la Cenco, le président de l'Assemblée nationale, mais pas le président Joseph Kabila.

Pour l'ancien président de la Confédération suisse, la publication du calendrier la semaine dernière constitue une « lueur positive ». Reste maintenant à s'assurer qu'il sera effectivement mis en œuvre, sinon, prévient-il, cela « pourrait aboutir à une explosion » tant l'« exaspération » est en train de monter dans le pays.

L'OIF voit d'un œil inquiet les appels à manifestation lancés par l'opposition et la société civile. Et en appelle au pouvoir : « Si avec ce calendrier, le peuple voit qu'on l'a trompé, il y a aura des conséquences dramatiques », prévient l'envoyé spécial de la francophonie.

Pascal Couchepin n'a pas pu s'entretenir avec le président Kabila, en déplacement dans l'intérieur du pays. Certains y voient un mauvais signal. « Le signe que le chef de l'Etat ne souhaite pas prendre trop d'engagements », déplore un diplomate.

Un groupe d'experts pour épauler la Céni

Mais l'OIF reste optimiste. Pour tenter de rétablir la confiance, elle plaide pour la mise en place d'un groupe d'experts internationaux chargé d'appuyer la Céni dans la mise en œuvre du calendrier électoral. Le principe de ce comité a déjà été adopté à New York en septembre en marge de l’Assemblée générale des Nations unies, mais il n'a pas encore vu le jour. L'UE, L'UA, l'OIF, la CIRGL et la SADC sont pressenties pour y participer, mais tous les acteurs ne sont pas d’accord sur son statut et son mandat.

« Le président de la Céni nous a redit son souhait de voir se créer ce groupe d’experts internationaux, qui ne serait pas une sorte d’autorité contre les activités de la Céni - ce serait contraire à la souveraineté du Congo et tout le monde veut que si des élections ont lieu, elles soient le fait de la volonté des autorités congolaises et du peuple congolais. Ce ne serait donc pas une autorité de contrôle, assure-t-il. C’est une autorité qui aide la Céni à répondre à un certain nombre d’aspirations, parce que parfois il y a des choses qui se disent plus facilement à un tiers qu’à la Céni, et ce groupe d’experts peut être l’interprète de certains vœux populaires, et puis surtout être témoin que la procédure avance de manière correcte à l’égard de la communauté internationale qui est appelée à financer. »

Car le bras de fer continue entre la communauté internationale et la Commission électorale sur la question du financement des élections. « Les bailleurs ne vont pas lâcher leur argent avant d'avoir des garanties que les élections se tiendront, estime Pascal Couchepin, et que l'argent versé sera efficacement affecté à leur préparation. »


RFI / MCN
2669 suivent la conversation
18 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Atundelango mende - 15.11.2017 10:39

vous êtes complisse du malheur de ce peuple. Continuez bien à soutenir ce pouvoir meurtrier. Vous le savez bien qu'il n'y aura pas d'élection en décembre 2018 même fevrier 2019. Merci parce que vous êtes devant un peuple naïf, ignorant, peureux,...si non, et vous de la communautés internationale et ce pouvoir allaient retrouver ce peuple dans vos sales projets.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois - 15.11.2017 09:41

Donc vous êtes là pour soutenir les dires de Kabila?

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kamwena nsapu - 15.11.2017 08:20

nous avons de mediocre dirigeant dans ce pays des embeciles qui ne pensent pas à l'avenir de ce pays bande des embnecile.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
papa tossa - 14.11.2017 17:54

marabout vaudou sorcier,marabout vaudou retour affectif,rituel de retour affectif,le meilleur marabout des retours affectifs vaudou,magie blanche,magie d'amour,magie des vaudou sorcier occultes Tél +22997638657 E-mail: maraboutvaudou02@gmail.com

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 14.11.2017 15:01

Les propos de Pascal Couchepin, envoyé spécial dans les Grands Lacs de l'OIF sont prophétiques.Le pouvoir se frotte les mains parce qu’elle vient de publier le calendrier électoral sans avoir fait la lecture de la position du peuple congolais. Il est claire que le peuple voit qu'on l'a trompé d'où la situations risque d’être dramatiques d'ici la fin de l'année 2017.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Maponiste - 14.11.2017 12:50

Voilà le genre de gens qui qui distraient les congolais. Espèce de con

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Elvis - 14.11.2017 12:44

Q'il rentre il pensait qu'on allait lui donner deux ou trois colline de minerais pour s'en servir,chez eux aussi il y a des problèmes grave entre autres les attentats,tueries,viole et consort c'est ne pas seulement au Congo il y en a. En plus pour venir rendre visite à quelqu'un il faut être invité tel que il est venu tel que il est rentré. Akozuwa nayé eloko te

Non 2
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonymous - 14.11.2017 12:41

distraction, au mois de decembre nous allons en finir avec le coupable, il est bien connu.

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anynome - 14.11.2017 12:36

Simple distraction!

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' - 14.11.2017 12:08

Suite... Pascal dit que le mal Congolais c'est le Congolais, il dit que nos frères Congolais suivent les Rwandais, Burundais et Ugandais pour leur vendre les minerais ou encore ils prennent leur argents pour les acheter les minerais, mais il oublie une chose que s'il y a trahison, ils sont les(MP) premiers traitres qui protegent un taximan-barman Rwandais pour leurs interest. Abbas un sujet Burundais vennu en RDC en 2011 et si vous regardez la photo, vous verez un monsieur juste derriere Abbas avec un foulard au coup de PPRD. Et lui Pascal Nyembo veut nous fairecroire qu'il ne connait pas Abbas, Pascal est un proche de kanambe.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' - 14.11.2017 11:59

Rentrons sur la conference de presses de Pascal Nyembo. Je disais que j'ai suivi cette conference de presse et monsieur Pascal N'a rien eclaire' sur le probleme d'Abbas, NDEKO ELIEZER TAMBWE a pose' ses questions que Pascal a repondu, dans ses reponses, la forme oui mais le fond est creux. D'abord entant que responsable national de la lute contre la fraude miniere il ne connait pas un autre responsible provincial et ne connait pas sa nationalite' hummmm, c'est quelle brousse ca ???? A suivre....

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mawangu Sitra - 14.11.2017 11:43

Vous êtes tous des aventuriers OIF, UE, ONU, UA... conspirateurs du malheur du peuple Kongolais. Ca fait 20 ans que Kanambe alias JKK tue et extermine les Kongolais avec votre soutien, qu'avez-vous fait ? Nous vous connaissons et nous allons nous battre, seuls, au prix de notre sang pour libérer notre pays de son "appropriation" par la coalition ougando-rwando-burundo-tanzazienne qui vous enrichit avec les matières premières pillées en RDC. Tu peux rentrer chez toi pour aller manger calmement ton beefteak. Tu n'as pas honte que JKK t'a même ridiculisé en refusant de te recevoir ? Pauvre toi !

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AZARIAS RUBERWA - 14.11.2017 11:26

Moyen il y a en, mais élection dans la tête de kabila il n'y en aura pas tant qu'il n'est pas convaincu qu'il va fraudé pour passé son poulin KITUNDU SHEO, car malgré la fraude envisagée, le peuple dans ses 98% n'aimerai jamais entendre qu'un KABILISTE a remporté les élection, ça vous verrez comment le pays sera enflammé, solution finale pour KABILA, distraire les gens, alors conclusion ultime pour nous qui voyons loin, il faut chassé ce monsieur KABILA ce 31 Déc 2017 pour une transition citoyenne afin des élection démocratique avant même le 23/12/2018, donc au mois de Juillet 2018, c'est ça la réalité.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois - 14.11.2017 10:45

Tous ces gens ne font que flatter les peuple congolais qui est maintenant en colère. Ils savent bien que Kabila ne va pas lâcher le pouvoir alors pour calmer les esprits, ils disent du n'importe quoi.

Non 0
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' - 14.11.2017 10:32

Cette bande des vauriens a peur de l'apres le regime kanambe. Personne n'echapera. Ca sera un caushmare pour beaucoup de ces maniaques de la MP, ils souhaiteront que ca soit un reve, mais ca sera la realite'. La bible dit " Le ciel et terre passeront mais la parole ne passera pas ". Qu'est ce que la parole dit : MATTHIEU 7:12 " Fait A ton voisin ou A ton prochain ce que tu voudra qu'on fasse A toi ". Vous faites souffrire votre prochain c.a.d c'est ce que vous voulez qu'on vous fasse . Encore on ne se moque pas de Dieu, ce qu'un home aura seme' il le moissonera. Dites amen incredule Jckmzlo.

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jckmzlo - 14.11.2017 10:15

Les ELECTIONS auront lieu le 23/12/2018 il y a de quoi Monsieur PASCAL à donner plus des moyens à la CENI pour les organiser, c'est claire comme de l'eau. Trop de discours et d'avertissement risquent de faire envoler l'espoir de tout un peuple.

Non 9
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' - 14.11.2017 10:09

Monsieur Pascal, tu ne connais pas kanambe, un illetre' qui ne connait pas la signification de sa signature comme toi, il a du mal A lire, comment va t il comprendre ? Un malhonnete sans concurrent. OU dans le monde vous avez deja vu les jumaux, un qui est ne' A Bruxel et l'autre A Liege ???? Meme jour, meme heure. Ca c'est kanambe et Jeanette. kanambe ne' A manono, Jeannette dans une autre brousse au meme moment, peut etre dans la sorcelerie c'est possible.

Non 3
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
fausseliberation - 14.11.2017 10:01

Pourquoi l'OIF s'époumone, ce calendrier ne sera pas réalisé car il présente trop d'hypothèse. Même Nangaa lui-même n'est pas convaincu. Fini de nous distraire !

Non 1
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

La police doit rester neutre face aux idées politiques

Société ..,

Soutien des chefs coutumiers au calendrier électoral global

Société ..,

Calendrier electoral : Grogne à Beni après Goma et Kindu

Provinces ..,

Calendrier électoral : inquiétantes observations de la Ligue des Électeurs

Société ..,