mediacongo.net - Actualités - RDC : où sont passées les primes des soldats congolais de la Minusca ? 
Retour Société

RDC : où sont passées les primes des soldats congolais de la Minusca ?

RDC : où sont passées les primes des soldats congolais de la Minusca ? 2017-11-13
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/11-novembre/13-19/casques_rdcongolais_minusca_17_0001.jpg -

Des casques bleus rd congolais de la Minusca

Les casques bleus congolais qui ont servi au sein de la Minusca en Centrafrique affirment ne pas avoir touché l’intégralité de leur prime. Sept militaires seraient détenus depuis 3 mois pour avoir protesté sur Facebook.

Les soldats congolais du commando Fomac, basé à Mbanza-Ngungu, sont amers. Après avoir servi plusieurs mois dans la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (Minusca), les primes d’éloignement promises par le président Joseph Kabila ne sont pas au rendez-vous. Selon plusieurs sources au sein de l’armée congolaise (FARDC), le montant de la prime présidentielle devait s’élever à 600 dollars par mois. Au final, les primes versées sur les comptes bancaires ouverts à l’Ecobank par l’armée congolaise pour chacun des militaires partis en Centrafrique, variaient entre 150 et 200 dollars, selon les grades… bien loin des sommes promises. « Que sont donc devenus les 400 à 450 dollars manquants versés pendant les 14 mois de la mission ? » s’interrogent les soldats, qui estiment « s’être fait escroqués par leur hiérarchie ».

Toujours selon une source militaire, les comptes bancaires ouverts à l’Ecobank ont été étrangement fermés dès le retour du contingent en République démocratique du Congo (RDC) en mars 2016. Pour protester, un compte Facebook est créé pour interpeller les autorités congolaises. L’identité du créateur du compte n’est pas connu, mais certains militaires ont alors posté des commentaires sous leurs vraies identités. En août 2017, sept militaires, qui ont laissé des messages sur le réseau social, sont arrêtés et détenus depuis cette date dans les cachots de l’Etat-major du renseignement militaire de l’ex-Demiap, la Détection militaire des activités anti-patrie. Selon nos informations, ces militaires n’ont, jusqu’à ce jour, toujours pas été présentés devant les juges militaires. Aucun droit de visites ne leur a été accordé.

Des interrogations se posent également concernant l’aide financière accordée aux veuves de soldats congolais tués en mission en Centrafrique (il y en aura six au total). Une aide de 50.000 dollars a été décidée. Mais selon un témoignage, « le commandement militaire a fait signer aux veuves un document comme quoi elles ont reçu l’aide financière de 50.000 dollars avant de leur remettre simplement 30.000 dollars, en prétextant que le reste sera logé sur le compte du Trésor pour effort de guerre ». Où sont passés les 20.000 dollars manquants ? Mystère. Une source au sein du ministère de la Défense accuse un ancien vice-ministre, un colonel et certains fonctionnaires du ministère des Finances d’avoir détourné l’argent. Pour l’heure, les porte-paroles de l’armée et du ministère de la Défense n’ont pu être joints.

Christophe Rigaud
Afrikarabia / MCN
2324 suivent la conversation
16 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Sylvain membre de la famille Katintima - 14.11.2017 09:35

kabira veut tuer tous les piliers d'une nation mais il doit savoir que sa fin arrivera aussi. Comment comprendre qu'un soi disant chef d'un Etat arrive à escroquer même les veuves? Et si ça serai sa soi disant mère Maman Sifa, il ferait quoi ce Kabira? nous savons tout de meme qu'elle n'est pas sa mère. kabira kabira kabira arrêtes de tuer les congolais en installant les rwandais partout en Rdc.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bondekwe - 14.11.2017 08:37

Oh, je vois, ce fameux jckmzlo est de ces congolais inconscients qui parlent de subversion quand on reclame un droit. Comment peut-on rester insensible a cette situation ? Ou va le pays si meme l'armee est corrompu a ce point ? Un comptable militaire de Beni avait ecrit au President de la Republique sur ces pratiques, jamais aucune action prise. Est-ce cela amener le Congo vers l'emergence ? Ets-ce cela l'action du Dieu Esprit Saint dont on nous parle tant dans les commentaires sur ce site ? Oh pays, mon beau peuble.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Cevane - 14.11.2017 08:26

Jckmzlo TU PEUX NS DONNER LA VRAIE VERSION DE CETTE HISTOIRE?

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bukitra1 - 14.11.2017 08:08

Ce sont les signes du declin

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jckmzlo - 14.11.2017 07:40

Un article partisan, cherchant à révolter les hommes en uniforme.

Non 4
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
fausseliberation - 14.11.2017 07:21

Mukumbane - 13.11.2017 18:22 Dans ce genre de contrat de travail, on verse pas la totalité du salaire aux militaires dans le pays d'accueil. Une partie est retenu chaque mois pour être versé au retour dans son pays d'origine.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
fausseliberation - 14.11.2017 07:17

ça gêne trop quand vous travaillez avec d'autres nationalités et que eux perçoivent la totalité de leurs primes(salaires ) en revanche, votre prime est diminué par les autorités du pays. Il arrive que ces étrangers (collègues)commencent à vous aider en vous achetant du pain. ça nous diminuent bcp nous congolais. excusez moi pour mon français.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois - 13.11.2017 23:01

Il suffit de vous doter des jeeps pickup, et des casques, mais sans argents et vous acceptez de tuer la population civile qui veut chasser un régime dictatorial.

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois - 13.11.2017 22:55

Ce sont ces mêmes soldats qui soutiennent Kabila quand le peuple veut leurs bien-être. On vous utilise pour tuer ceux qui vous défendent. C'est bizarre!!! Comment quelqu'un qui te fait souffrir toi et ta famille, peut utiliser pour tuer celui qui te défend?

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Dino 316 - 13.11.2017 22:00

Ils croient être bien entretenus par Kabila, bongo bozo lela lisusu, congolais nini akoyoka kolela na bino. Kala te, le 31/12/2017 bokoboma biso lisusu na ndingisa ya mokonzi(président).Tala ndengi bino ba soldats ya Kabila ndenge bokosela Franck Diongo makambu.

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima - 13.11.2017 20:31

C'est même très bien qu'on a volé leur argent. Leurs dames devraient même leur priver de tout y compris du sexe pour leur apprendre des choses.

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
B2K - 13.11.2017 20:19

@Mukumbane mon cher je pense que tu te trompe, on envoi toujours l'argent au pays et c'est le pays a decider comment il von gerer cela...

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 13.11.2017 19:47

ca va apprendre a nos soldats qui ils soutiennet.Ils preferent soutenir un serpent venimeux qui est entrain de le mordre et combattre leurs propres freres congolais,l'avenir va leur porter correction

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mukumbane - 13.11.2017 18:22

Information et article bidon, un soldat travaillant pour une mission de paix touche intégralement ses frais de mission au lieu de son affectation et non dans son pays d'origine. Donc il s'agit ici d'un article ridicule de toute façon. Chez nous ici au Congo Kinshasa ont voit les militaire de la MONUSCO venir toucher leur argent surplace à Kin, puis faire de transferts chez eux via soficom.

Non 6
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima - 13.11.2017 17:54

Ça fait vraiment rire tout ça ! Ces soldats ils ont des armes qu'ils utilisent joyeusement contre la masse qui veut terminer le désordre nationale au pays. Et à leur place moi soldat lésé et abusé dans mes droits j'irai, arme dégainé, à la recherche de celui qui a volé mon dû. On montre ses dents contre la masse et on pleure sur facebook de son sort malheureux aux mains de ses supérieurs.

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! - 13.11.2017 16:42

COMMENT PEUT ON CROIRE À UN RÉGIME QUI VOLE SES FILS QUI FONT SA FIERTÉ DANS UN CADRE DE NATIONS-UNIS! UN RÉGIME QUI NE TIENT COMPTE NI DES VEUVES NI DES ORPHELINS! Il est temps de se débarasser de cette KLÉPOCRATIE!

Non 0
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Centrafrique : 900 Casques bleus supplémentaires

Afrique ..,

L’ONU enquête sur l’inefficacité des Casques bleus en Centrafrique

Afrique ..,

Centrafrique : le chef de l'ONU recommande 900 Casques bleus supplémentaires

Afrique .., Bangui, RCA

Le mouvement anti-balaka appelle la Minusca à agir en Centrafrique

Afrique ..,