mediacongo.net - Actualités - Révélation de « Paradise Papers » : L’indifférence du ministre Kabwelulu étonne !

Retour Economie

Révélation de « Paradise Papers » : L’indifférence du ministre Kabwelulu étonne !

Révélation de « Paradise Papers » : L’indifférence du ministre Kabwelulu étonne ! 2017-11-13
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/mine_phosphate_17_004.jpg -

Un ministre des Mines du Gouvernement central de plus en plus inexistant, son action au sein du gouvernement ces dernières années n’ayant jamais été ressentie. Et pourtant, l’économie de la RD Congo se caractérise par l’importance des recettes liées à la production de ses manières premières.

Comment justifier l’indifférence du ministre Martin Kabwelulu, alors que son secteur est truffé de véritables « monstres », qui ne cessent de brader les minerais du pays qu’ils exportent en grandes quantités vers l’étranger. Un secteur des mines  cité régulièrement dans des rapports d’organisations internationales pour bradage et exploitations illicites par des firmes internationales, en complicité de certains fils du pays.

«Paradise Papers»

Mais jamais le numéro un de ce secteur n’a osé expliquer toutes ces situations de bradage et d’exploitation illicite. Le comble c’est qu’il se retrouve présent dans tous les gouvernements depuis l’époque du patriarche Gizenga, en passant par Muzito, Matata Ponyo, Badibanga et aujourd’hui Tshibala.

Une situation qui a dérangé certaines organisations de lutte contre la corruption qui crient à la complicité de certaines autorités congolaises et de leurs familles dans le bradage et l’exploitation illicite des minerais du pays. Ces structures  donnent comme preuve, le dernier rapport ayant trait au  «Paradise Papers», qui révèle  comment la firme Glencore s’est emparée d’une mine de cuivre en RD Congo. Une situation déjà documentée par les enquêtes de  l’Ong Global Witness, démontrant que Glencore avait eu recours, pour ses affaires en RDC, aux services de Dan Gertler, homme d’affaires à la réputation sulfureuse.

350 millions de dollars US perdus pour les Congolais

Glencore aurait prêté 45 millions de dollars à Gertler pour qu’il puisse participer à une augmentation de capital d’une mine du  Katanga et ainsi devenir son principal partenaire, lui permettant de réaliser une substantielle économie. Il faut savoir que cette mine est l’un des plus gros gisements de cuivre au monde.

En 2007, quand Glencore souhaite en prendre le contrôle, les propriétaires de la mine – dont la société publique Gécamines – n’y sont pas favorables et réclament un droit d’exploitation d’un demi-milliard de dollars. En deux ans, Dan Gertler parvient à réduire le droit d’exploitation à 140 millions de dollars, ce qui revient donc à 350 millions de perdus pour les Congolais.

El-kas
La Tempete
1199 suivent la conversation
5 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
bestcredit - 17.11.2017 20:38

Bonjour Vous désirez obtenir un prêt d'argent pour investir dans immobilier -pour une dette de consolidation – rachat de crédits ou même un prêt personnel Si vous êtes de bonne moralité et capable de rembourser tout en respectant vos engagements. Alors nous pourrons vous accompagner en toute sécurité avec un prix abordable Proposition de prêt entre particulier et des conditions bénéfiques pour toute la couche sociale. Nous interviens dans tous les domaines de financement suivants: d'aide : Personnel, Consolidation, Rénovation, Commercial, Étudiant, Auto, Autres/Divers, Affaires, Agriculture, Informatique, Propriété Intellectuelle, Société de Services, Industrielle,...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima - 14.11.2017 09:50

Comme en Iraq, Afghanistan, etc, les multinationales ne visent qu'une chose:occupation territoriale se servant des dirigeants pantins du pays. C'est cela l'impérialisme. C'est "l'idée que, essentiellement, vous vous accaparez des terres qui regorgene et produisent les commodités plutôt que acheter ces commodités sur le marché car on veut guère la vulnérabilité stratégique associée auX mouvements de prix sur le marché de ces commodités". Les Dan Getler, Glencore sont les Stanley de ce temps moderne. Les régimes impérialistes les adulent comme étant soldats au front.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Cevane - 14.11.2017 08:14

Jamel, Jckmzlo, Dobototoko sont mieux placés pour nous expliquer ce se passe. POURQUOI TANT D'OPACITE ET DE BRADAGE DANS LA GESTION DES RESSOURCES DU PAYS

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
fausseliberation - 14.11.2017 07:43

Les politichiens de ventre, sans idéologie !

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
okonda - 14.11.2017 07:01

c'est la chanson de tous les jours tel a detourné l'autre a fait cela ce régime n'a d'autres choses à donner que la médiocrité

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

Le Point sur le scandale des « Paradise papers » : qui est mis en cause et pourquoi ?

Monde ..,

« Paradise Papers »: le prince Charles à son tour éclaboussé

Monde .., Londres

« Paradise Papers »: comment Glencore s’est emparé d’une mine de cuivre en RDC

Economie ..,

« Paradise Papers »: le ministre américain du Commerce dans la tourmente

Monde .., Moscou