mediacongo.net - Actualités - Bemba-Félix: vers un rapprochement historique ?

Retour Politique

Bemba-Félix: vers un rapprochement historique ?

Bemba-Félix: vers un rapprochement historique ? 2017-11-13
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/fatshi_jbemba_17_002.jpg -

Les lignes bougent au sein de l’Opposition RD-congolaise. Le rapprochement Bemba-Tshisekedi, mieux le rapprochement MLC-UDPS/Rassemblement est en voie de se matérialiser pour une grande coalition politique de l’opposition en RD-Congo.

Dans les états-majors de l’Opposition politique, on estime, à tort ou à raison, que le contexte politique actuel l’exige et les acteurs impliqués tentent de consolider leurs liens en vue de barrer la route à Joseph Kabila, Président de la République, arrivé à la fin de son second et dernier mandat constitutionnel. L’enjeu majeur de cette manœuvre politique: les prochaines élections présidentielle, législatives nationales et provinciales.

Face à une Majorité au pouvoir depuis 10 ans, soit de 2006 à 2017, l’Opposition dans sa diversité affûte ses armes. Félix Tshisekedi Tshilombo, président du Rassemblement, est allé rencontrer Jean-Pierre Bemba, président du Mouvement de libération du Congo -MLC- depuis sa cellule de La Haye. Regard sur cette probable coalition, atouts et faiblesses. Il a été toujours reproché à l’Opposition RD-congolaise de sa grande diversion au moment crucial de lever de grandes options pour le pays et prendre peut-être le pouvoir. Cette division a été toujours à la base de l’échec de l’Opposition face au régime en place.

Cette fois-ci, les choses se pourraient se jouer autrement. Enjeu: arracher le pouvoir à la Majorité présidentielle kabiliste. Les stratégies sont en branle. L’Opposition est à la recherche des voies et moyens  pour parler d’une seule voie. Dans cette optique, le 7 novembre dernier, Félix Tshisekedi Tshilombo a fait le déplacement de La Haye, au Pays-Bas, où il s’est entretenu avec Jean-Pierre Bemba Gombo, président du Mouvement de libération du Congo -MLC-, depuis sa cellule carcérale de la Cour pénale internationale -CPI- sur la possibilité d’envisager une grande coalition de l’Opposition afin d’accélérer le processus de l’alternance.

« J’ai rencontré Jean-Pierre Bemba à La Haye. Ce qui s’est dit entre nous est confidentiel. Tout ce que je peux vous dire c’est qu’il est de cœur avec nous. Il a instruit son parti de travailler ensemble avec nous », a-til confié. Sans entrer dans leurs secrets, le glas a sonné pour une alternance politique en RD-Congo. Chaque camp y va avec sa stratégie.

L’ancrage de l’UDPS et du MLC

Depuis 1982, année où les 13 parlementaires ont adressé une lettre au Président Mobutu pour engager le pays sur la voie de la démocratie, les élans dictatoriaux ont subi un début de résistance jusqu’à la chute brutale de Mobutu, renversé par Laurent Désiré Kabila sous les labels de l’Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo-Zaïre -AFDL le 17 mai 1997. Jusqu’ici, l’UDPS, dirigée par Etienne Tshisekedi, s’est illustrée par une lutte démocratique pacifique, subissant toutes sortes de privations, tortures, relégations, répressions et massacres.   Etienne Tshisekedi n’a jamais reculé dans sa lutte pacifique. A l’entrée de l’AFDL, Tshisekedi tente de rencontrer M’Zee Kabila.

Arrivé au Grand Hôtel, il rentre sans le voir et fait cette déclaration: «Mon frère est entouré des jeunes gens que je ne connais pas». Et depuis lors, aucun rapprochement n’a eu lieu. Tshisekedi déclare alors: «Nous allons combattre toute dictature d’où qu’elle vienne. Maintenant, Kabila est notre adversaire». Avant que Kabila n’arrive, le même Tshisekedi avait déclaré que Kabila est un fils du pays. C’est pourquoi à Kinshasa, la population fatiguée par la tyrannie de Mobutu disait: «Zela Kabila aya», traduisez avec nous: «Kabila va mettre fin à votre dictature». Le 2 août 1998, la guerre éclate au pays. Les alliés de Mzee Kabila lui font la guerre. Ils créent le Rassemblement congolais pour la démocratie -RCD- appuyé par le Rwanda et l’Ouganda. Mzee lance un appel à la résistance dénonçant une agression étrangère. Entretemps, Jean-Pierre Bemba crée le Mouvement de libération du Congo-MLC.

Tous les enfants des mobutistes chassés par l’AFDL et les anciens militaires intègrent le mouvement à partir de l’Equateur. La guerre gagne tout le pays et les armées étrangères sont appelées au secours. Le 16 janvier 2001, alors que l’Accord de Lusaka avait été signé pour le déploiement des casques bleus, Mzee est assassiné. Il est remplacé par Joseph Kabila. Avec l’aide de la communauté internationale, le pays organise un dialogue en Afrique du Sud qui aboutit à la signature d’un Accord global et inclusif qui mettra en place un gouvernement de transition 1+4. Il s’agit d’un gouvernement de tout le monde. Seule l’UDPS refuse de prendre part à ce gouvernement et aux institutions de la République.

Le parti d’Etienne Tshisekedi se lance dans la lutte pacifique pour libérer le pays. Il appelle à l’organisation des élections conformément à l’Accord de Sun City le 30 juin 2006. « Le 30 juin à minuit tout s’arrête », disait Tshisekedi, promettant de jeter le peuple dans la rue pour renverser les institutions. La première personne à réagir c’est JP Bemba en menaçant de réprimer quiconque s’aventurerait à répondre à l’appel de Tshisekedi. Entretemps, Tshisekedi appelle au boycott du referendum et des élections de 2006 disant que les blancs ont déjà leur candidat en poche. Kabila gagne les élections et le MLC a le soutien des militants de l’UDPS déçus par le boycott de leur leader.

C’est ainsi que le MLC est devenu la première force de l’Opposition. Aux élections de 2011, l’UDPS s’implique. Elle reprend la place au MLC et devient la première force de l’Opposition. Maintenant que d’autres élections pointent à l’horizon, la coalition MLC/Rassemblement et autres partis de l’Opposition constituerait une grande force contre la MP, à l’instar de la coalition de Macky Sall au Sénégal à la base de la victoire contre l’ancien président Abdoulaye Wade. Le rapprochement Félix Tshisekedi-Bemba, serait perçu comme un moyen de tenir tête à la MP et obtenir l’alternance et tourner le dos au passé.


Africanews
5560 suivent la conversation
24 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Atundelango mende - 15.11.2017 13:41

Mais pas avec l'hypocrisie

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
RMN - 15.11.2017 10:18

C'est bien dit

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
papa tossa - 14.11.2017 23:51

marabout vaudou sorcier,marabout vaudou retour affectif,rituel de retour affectif,le meilleur marabout des retours affectifs vaudou,magie blanche,magie d'amour,magie des vaudou sorcier occultes Tél +22997638657 E-mail: maraboutvaudou02@gmail.com

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
FaBo - 14.11.2017 16:56

Du moins cette fois-ci unissez-vous pour bouter dehors l'envahisseur. Espérons que cette fois, l'argent ne va pas encore vous aveugler JP Bemba... Quant au jeune FATSHI, let's and see, si les billets verts ne vont pas le faire saliver...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 14.11.2017 14:08

Sont les programmes politiques, économiques, idéologiques qui font les coalitions, pas des rencontres entre individus. Qui connait les orientations économiques,sociales, et politiques de ces messieurs ? S'ils n'en ont pas c'est du bla,bla,bla,

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
RDC - 14.11.2017 09:36

Nous avons besoin d'une seule vraie opposition:! la politique de la majorité est de vous diviser! Soyons prudent. l'objectif principal devrait être de faire tomber ce régime. Quand on a un ennemi commun , on doit s'unir pour le faire tomber. Malheureusement nos leaders opposants sont affamés, il peut avoir des bonnes idées mais quand on lui propose un poste , il oubli tout. l'exemple de Mr SHIBALA. 'le peuple avant et nos vendre après chers opposants)'

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mukumbane - 13.11.2017 18:36

Encore une distraction de plus!!!!!

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
TJB - 13.11.2017 18:17

Katumbi sera éffacé du tableau le moment venu,Bemba n'a pas intérêt à ce que l'UDPS prenne le pouvoir et s'installe dans la durée,mais il doit faire avec,il faut une coalition de l'opposition suffisament large pour faire barrage au Dauphin que Kabila choisira.Bemba pourrait sortir dans 5 ans ou 6,entretemps il serait interressant que la Majorité actuelle ne soit plus au pouvoir,là il se proposera en alternative de celui qui aura remplacer Kabila.Kabila partira au plus tard l'année prochaine,mais croyez moi dans 5 ans on sera encore ici à insulter son remplaçant.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
TJB - 13.11.2017 18:02

Katumbi sera éffacé du tableau le moment venu,Bemba n'a pas intérêt à ce que l'UDPS prenne le pouvoir et s'installe dans la durée,mais il doit faire avec,il faut une coalition de l'opposition suffisament large pour faire barrage au Dauphin que Kabila choisira.Bemba pourrait sortir dans 5 ans ou 6,entretemps il serait interressant que la Majorité actuelle ne soit plus au pouvoir,là il se proposera en alternative de celui qui aura remplacer Kabila.Kabila partira au plus tard l'année prochaine,mais croyez moi dans 5 ans on sera encore ici à insulter son remplaçant.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ntshiakala - 13.11.2017 15:49

A quoi bon faire alliance avec un parti qui tangue.Vous n'avez qu'à voir ce qui se passe entre Bazaïba et Babala,deux versatiles patentés.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Diakanda - 13.11.2017 15:49

Où est passé katumbi ? Où sont nos véritables leader pour la mobilisation totale au 31/dec ?

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Songinzila - 13.11.2017 15:47

Pourquoi ce rapprochement ? C'est simple comme bonjour. KATUMBI= Bailleur de fonds BEMBA= Chef d'une milice armée FÉLIX= Intermédiaire entre les 2 Le décor est planté pour une énième rébellion le 31/12/2017 sans l'accord de la communauté internationale. Encore une fois, c'est la population qui va payer la facture au prix des morts. Pitié pas ça, SVP!!! Préparons nos projets, nos programmes et allons simplement aux élections pour le bien de la RDC. SVP, MERCI !!!

Non 6
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Infirmier - 13.11.2017 15:32

C'est bon mais, si du coté J.Bemba on dit que c'est chez-nous que viendra le candidat président. c'est fini la corde qui les relie sera coupé à deux.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
coco - 13.11.2017 15:32

il y a une phrase qui n'est pas correct dans le texte. ceux qui ont fait la guerre a Laurent Désiré Kabila ne sont pas ses alliés. il faut utiliser les vrais termes. Il faut dire que les rwandais et les ougandais qui avaient accompagné LDK lui avaient fait la guerre. Ensuite ils ont créé le RCD avec Le rwandais Ruberwa.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Nidunga - 13.11.2017 14:56

vraiment du n'importe quoi. On voit le mank de vision dans tous sa. Bemba vaut quoi sur l'echiquier politique congolais actuellement? Rien du tout. Voila pourquoi on donne raison a ceux qui disent que les Tshisekedi servent a consolider le pouvoir actuel

Non 5
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MOKAT - 13.11.2017 14:35

MOISE K EST LE PARAIN DE TOUS POURQUOI VEU TU QU'IL PARLE DE LUI?

Non 2
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jamel - 13.11.2017 14:30

Jamais, je met ma main a couper, pas historique mais plutôt de circonstance. Ils n'ont pas la meme ideologie. BEMBA est plus mature que l'autre.

Non 4
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
FRANCIS B - 13.11.2017 14:26

c'est une bonne idée de la part de l'UDPS et la population mais je pense que l'UDPS ne devrait pas finir la coalition au MLC; pourquoi pas penser à l'UNC et autres parties d'opposition pour finir à construire un seul partie politique d'Opposition.

Non 2
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bienzedi - 13.11.2017 14:24

courage président du rassemblement

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Albert Ilunga - 13.11.2017 14:15

pourquoi Félix ne parle plus de Moise Katumbi?

Non 5
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Past DSK - 13.11.2017 14:13

Tu t'accrochais à l'éfugie de ton père pour te faire la popualrité. Comme celui-ci est mort, rien ne te réussi, tu veu maintenant vendre la photo du Cherman pour la même cause? Ce sont les idiots de MLC ou quelques idiots Congolais qui peuvent te croire en cela. N'utilise pas l'éfigie de JP pour ta campagne. Depuis qu'il était en prison, combien de fois es-tu allé lui rendre visite? Même le pauvres Franck Diongo,et l'autre là du Katanga qui sont proche ici à Kinshasa, as-tu déjà penser les rendre visite si ce n'est pas seulement tes visées politiciennes? Ba Zaïrois/Congolais, bofongola misu. Geste wana eza ya bolingo te eza ya ba intérêts na ye moko!!!!

Non 12
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mutombenakapot - 13.11.2017 14:09

Il faut prendre les armes, c'est la seule solution pour l'alternance au sommet de l'Etat. Figurez vous que depuis que les congolais ont commencé à lire les textes à l'Assemblée, faire des villes mortes, compter sur l'Occident, etc rien ne soit fait à ce jour. Il faut donc chasser la force par la force. Le regime en place n'attend que cette épreuve là pour traverser le fleuve pour les uns et prendre l'avion pour les autres. Vos textes ne modifieront rien sans le recours au Kalashnikov. Rappelez vous de Kasa-Vubu- Mobutu; Mobutu-Kabila1; Kabila1 - KAbila2. La liste est longue

Non 7
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jckmzlo - 13.11.2017 13:56

Pour quel résultat? Une opposition qui ne se fait pas confiance entre-elle donnera quel résultat à leurs militants naïfs? Au lieu de chercher à s'unir avec les OPPOSANTS Congolais en liberté physique et morale de par le monde, mais non, notre soit disant OPPOSANT, fils à son père, FATSHITSHI se fie aux Messieurs tels que MOKAT, JPBG, FD, EDN, JCMK... qui ne sont pas libres de tout mouvement. C'est le signe d'un échec cuisant de notre OPPOSITION. A quand le réenterrement du DeCuJus ETSHI à Kabeya-Kamwanga/Kasaï?

Non 13
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Tarzan moteur bis - 13.11.2017 13:55

Unie ou pas,elle sera battue. Une opposition opportuniste.La machine électorale de la majorité présidentielle en marche.

Non 21
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Félix Tshisekedi et JP Bemba se sont rencontrés à la Haye

Politique .., La Haye, Pays-Bas

Félix Tshisekedi annonce une rencontre avec Jean-Pierre Bemba

Politique ..,

L'UDPS dit "OUI" à l'appel de Jean-Pierre Bemba

Politique ..,

Nouvelle coalition version Jean Pierre Bemba : une démarche à haut risque dans une Opposition...

Politique ..,