mediacongo.net - Actualités - Pour sauver le VPM MAKILA L’Opposition recourt à la motion incidentielle

Retour Politique

Pour sauver le VPM MAKILA L’Opposition recourt à la motion incidentielle

Pour sauver le VPM MAKILA L’Opposition recourt à la motion incidentielle 2017-11-13
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/makila_jose_17_003_1.JPG -

Les « députés opposants » vont-ils claquer la porte le jour où la Majorité fera de même ", s’est demandé à haute et intelligible voix un observateur croisé dans les travées de l’Hémicycle Le débat sur la question orale avec débat adressée au Vice-premier ministre en charge des Transports et voies des communications José Makila au sujet de l’autorisation de l’importation des véhicules vieux de 20 ans n’a pu avoir lieu à la plénière de vendredi dernier à la Chambre basse du Parlement.

Une motion incidentielle du député de l’opposition Toussaint Alonga a réussi à remettre le compteur à zéro sur cette question initiée par Elvis Mutiri. Selon l’auteur de la motion, la question est transversale, car elle implique quatre ministères. Par conséquent, le ministère des Transports seul, ne peut être concerné.

Les députés tenaient coûte que coûte à déverser leur bile mieux, à engager un débat houleux avec le Vice-Premier ministre en charge des Transports sur l’importation des véhicules d’occasion de plus de 20 ans, autorisés à entrer en Rd-Congo. Voilà que la motion incidentielle vient le tirer d’affaire.

Pour le sauveur de José Makila, la question implique quatre ministères à savoir : les Finances, le Commerce, l’Economie et les Transports. Selon lui, tous les quatre ministères concernés devraient se présenter à l’Assemblée nationale parce qu’étant tous signataires du document. Autrement dit, c’est le Premier ministre qui devrait faire le déplacement pour la Chambre basse afin d’éclairer la lanterne de la population congolaise, via ses élus.

La plupart des députés se sont alignés du côté de l’auteur de la motion incidentielle et ont voté pour. C’est ainsi que José Makila s’en est tiré grâce à cette motion du député de l’opposition. Ce malgré l’insistance du président Aubin Minaku qui tenait mordicus au débat.

PARADOXE

Mais là où le bât blesse, la question sur le passeport biométrique était passée au débat alors qu’elle est aussi transversale parce qu’elle concerne aussi trois ministères. A savoir les Finances, les Affaires Etrangères et Intérieur et sécurité.

Voilà que la même opposition qui avait suspendu sa participation lors du débat sur la question des passeports à cause de la motion incidentielle vient de recourir à la même arme pour bloquer le débat. L’opinion se souviendra que c’est cette même opposition qui avait, il y a peu, initié une pétition pour en découdre avec le président de l’Assemblée nationale Aubin Minaku. Il lui était reproché, selon l’opposition, le fait d’avoir laissé passer la motion incidentielle pour contrer la motion de défiance. Ce sont les mêmes députés de l’opposition qui brandissent aujourd’hui la même initiative.

Une volte-face qui suscite bien des questions. " Pourquoi alors autant de critiques contre le bureau de la Chambre basse quand on comprend la pertinence d’une telle initiative ? ". " L’opposition va-t-elle claquer la porte le jour où la Majorité fera de même ", s’est demandé à haute et intelligible voix un obserrvateur.


Forum des As
1605 suivent la conversation
8 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
papa tossa - 14.11.2017 23:51

Grand marabout vaudou sorcier, roi des puissant fétiche vaudou,prêtre et grand voyant, spécialiste des problèmes de couple, rituel de retour affectif rapide en 7 jours, puissance sorcier vaudou de tous les travaux occultes vaudou, retour affectif rapide le plus efficace, amour,argent,couple,devenir riche,pacte avec diable,porte monnaie magique,porte feuille magique,problèmes de la sorcellerie... Tél +22997638657 E-mail: maraboutvaudou02@gmail.com

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Course au pouvoir - 14.11.2017 06:56

Pourquo cette motion contre Jose makila, il a raison, il a pense aux < gagne petit>.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Infirmier - 13.11.2017 15:50

Les têtes des parlementaires sont fatiguées. Ils n'ont plus l'énergie pour siéger. Allons vite aux élections pour les remplacer.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Scorpion - 13.11.2017 13:56

Je le confirme avec force que la RDC n'a pas un parlement, mais c'est une chambre d'enregistrement. La RDC n'a pas un gouvernement, mais un groupe des hommes et des femmes apellés ministres.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Asinge - 13.11.2017 13:48

Ils sont tous illégitimes et hors mandats du peuple! Qu'ils sortent les lois pour les élections et point barre on ferme les deux chambres avec un gouvernement minoritaire d'union nationale constitué des personnes consensuelles notables et respectables dans la société congolaise, qui organisera les élections sans le président actuel.

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jamel - 13.11.2017 13:46

C'est vous qui voyait quelque chose dans ce parlement, C'est vide la bas, il devint un terrain d'expérimentation des forces politique au detriment du peuple.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
monomosi - 13.11.2017 13:44

Un parlement sans niveau d'intelligence ni sagesse.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jckmzlo - 13.11.2017 13:41

C'est ça notre Opposition, que voulez-vous de plus. Une opposition sans idéologie politique qui ne jure que sur les individus.

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

L'UNTC dénonce le clientélisme, le tribalisme et la chasse à l’homme à l'OGEFREM

Société ..,

Pas de débat sur la question orale adressée au vice-Premier ministre, ministre des transports

Economie ..,

Transco : bientôt de nouveaux bus

Economie ..,

Transport fluvial : la navigation sur le fleuve Congo à redynamiser

Economie ..,