mediacongo.net - Actualités - Identification et enrôlement des congolais de l'étranger : Delly Sesanga propose le renvoi de l'opération au prochain cycle électoral 
Retour Diaspora

Identification et enrôlement des congolais de l'étranger : Delly Sesanga propose le renvoi de l'opération au prochain cycle électoral

Identification et enrôlement des congolais de l'étranger : Delly Sesanga propose le renvoi de l'opération au prochain cycle électoral 2017-11-13
Politique
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/11-novembre/13-19/sessanga_tshisekedi_felix_17_0001.jpg -

Delly Sessanga

Selon le président de l’Envol, cette suggestion, une fois agréée, permettra de simplifier le processus électoral en cours.

Cela s’appelle du courage politique. Du pragmatisme aussi. Au cours d’une matinée politique organisée samedi 11 novembre, le président de l’Envol, Delly Sesanga, a parlé à haute et intelligible voix d’une question que beaucoup de ses pairs politiques éludent : la complexité de l’enrôlement des Congolais de l’étranger. Avec force arguments, le président de l’Envol demande que l’opération d’identification et d’enrôlement des Congolais de la diaspora soit postposée au prochain cycle électoral.

Selon l’élu de Luiza, l’enrôlement des Congolais de l’étranger compliquerait plus l’équation électorale qu’il ne la résoudrait. "L’enrôlement de ces Congolais dans l’actuel cycle électoral, devient un prétexte et un levier pour la Commission électorale nationale indépendante (CENI) pour retarder le scrutin présidentiel et orchestrer la fraude…" a déclaré le président de l’Envol.

Et pour mieux se faire comprendre de son auditoire, des militants venus en nombre écouter leur leader, Sesanga a expliqué que "cet enrôlement va favoriser une fraude massive qui profiterait au régime de Kinshasa". L’élu de Luiza a indiqué que cette opération concernera non seulement les Congolais de l’Occident, mais aussi ceux vivant dans les pays limitrophes : Angola, Burundi, Congo/Brazza, Rwanda, Ouganda, Tanzanie...

"Déjà qu’on a aucun contrôle pour vérifier la sincérité de l’enrôlement dans les coins les plus reculés du pays, imaginez maintenant ce que peut-être l’ampleur de la fraude avec l’enrôlement des congolais de l’étranger", a fait remarquer Delly Sesanga.

La Majorité Présidentielle pourra arguer qu’il y a trois millions de Congolais au Rwanda et autant en Ouganda, prévient le numéro 1 du parti L’Envol. Delly Sesanga est même formel : "ce réservoir de voix frauduleuses pourra le moment venu servir au candidat de la Majorité Présidentielle au détriment du candidat de l’opposition quelle que soit son avance..." Sans être contre ces Congolais de la Diaspora qui ont aussi à coeur de jouer un rôle pour leur pays, Sesanga leur demande de souffrir encore un peu. Le temps de réaliser l’alternance et ils se verront inscrits sur les prochaines listes électorales. 

On rappelle que la Commission électorale nationale indépendante prévoit 3 mois pour enrôler les Congolais de l’étranger : de juillet 2018 à septembre 2018. Selon Sesanga, ce delai rallonge non seulement le calendrier électoral mais en plus sa faisabilité pose encore problème.

En un mot comme en cent, le président de l’Envol craint que la MP ne se serve de cette question pour repousser aux calendes grecques les élections générales ou s’en servir pour frauder. D’où son plaidoyer pour l’ajournement momentané de la question. Reste à savoir si l’élu de Luiza sera entendu. 

Didier Kebongo
Forum des As
1751 suivent la conversation
17 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Salima - 13.11.2017 14:01

Ça continue :"...The secretary of state noted that you spoke Kinyarwanda... He therefore did not believe that you were à Congolese as claimed. Thé secretary of state is therefore satisfied that you are not a Congolese national and that your claim is a fabrication which is designed to prolong your stay in the UK. Ce genre de doute est sur des milliers de dossiers d'asile à travers le monde sauf là où ça sert l'intérêt politique local comme dans les pays limitrophes du Congo. Alors quel type de diaspora va te on enregistrer pour voter?

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima - 13.11.2017 13:48

Beaucoup de gens s'identifient à l'étranger comme des congolais d'origine mais ne le sont pas ni de près ni de loin.On à des cas comme ceci. "Dear Ms U... Y ou have applied asylum in the UK on ground that you have a well-fondé fear of persecution in Democratic Repub of Congo... Thé secrectary of state is not satisfied that you are not Congolese and has refused your claim for asylum on the basis that you are not from DRC. Directions will be given for you to be removed to DRC as this is the country of which you claim to be a national.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jckmzlo - 13.11.2017 13:30

Le VOTE est un droit civique pour tout Congolais. L’enrôlement de la DIASPORA Congolaise de par le monde est aussi très important. Car hier l'opposition disait à tout prix qu'elle avait le monopole de ladite diaspora mais aujourd'hui elle la néglige pour nous dire aujourd'hui qu'il valait plus peine qu'elle soit enrôlée. Pourquoi vouloir une chose et son contraire? Non! n-o-n!!! Nos compatriotes doivent être enrôlés au même titre que nous qui sommes au pays. L'OPPOSITION Congolaise aux abois.

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima - 13.11.2017 12:59

Qu'on laisse ceux d'entre nous à l'étranger tranquille avec les aventures politiques de très mauvais goût là. C'est un peu comme demander aux citadins à Kinshasa de partir dans leurs villages d'origine participer à l'intronisation des apprentis sorciers. Élire des politiciens qui pour la plupart politique rime avec mensonge, déception, corruption, abus de pouvoir, incivisme politique, trahison, etc, la diaspora bien pensante et consciente est bien loin de tout cela.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Elie Du Jardin - 13.11.2017 12:56

Anticonstitutionnels les propos de Sesanga, voilà combien les politiques congolais ne sont pas respectueux et honnêtes envers le peuple de leur pays. Et lui-là? Oh l'argent de Katumbi quand elle nous tient les couilles!!!! Vous vomirez l'argent de la traitrise, un jour devant le tribunal de Nuremberg du peuple de la RDC monsieur D Sesanga!

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jamel - 13.11.2017 12:49

Je te donne raison car ça risque d'etre la boite a pandore pour retarder le scrutin.

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Past DSK - 13.11.2017 11:57

Mr Sesanga, c'est ça le respect de votre accord de la St. Sylvestre écarter les Congolais de la diaspora? Vous avez penser que ça allez profiter à vous seul? N'est-ce pas dans vos discours vous dites que vous êtes assez nombreux au sein de la diaspo. Ceux du Rwanda, de l'Angola, de Congo Brazza, etc... ne sont-ils pas de la diaspora au même titre que ceux de l'Occident? Ils doivent tous participer à ces élections, inutile de les leurs priver si non ils vont encore crier qu'on n'a respecter ni la Constitution, ni votre fameux accord des prêtres. Ne nous distrait pas ainsi Mr!!!!

Non 3
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Albert Ilunga - 13.11.2017 11:27

Fausseliberation, Ce n'est pas une raison. En effet, lorsque l'opposition sera au pouvoir elle aura les moyens de contrôle mais ceux qui seront dans l’opposition diront qu'ils n'ont le moyen de contrôle et ainsi de suite. aussi,quand est-ce que nous aurons des gens indépendants? lorsque l'opposition sera au pouvoir, les autres diront que les membres de cette CENI sont acquis au pouvoir et ne les feront pas confiance; donc, on va acquérir de comportements anti-démocratiques suite à ce vous défendez aujourd'hui, car le Congo appartient à tout le monde et personne ne laissera ce pays à d'autres. Merci.

Non 2
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le Congolais du centre - 13.11.2017 11:20

Delly Sesanga est l'un des Elus du peuple congolais qui a eu le courage de décrier la surprise que nous réserve l'enroulement des congolais de diaspora qui en réalité sont nos frères et proposer un schémas pour plus de faisabilité après tous ces prolongements qui n'ont bénéficié de l'avis d'aucun congolais; l'humilité est une vertue, c'est sans envie de nuire à qui que ce soit qu'il a fait cette proposition et pour l’intérêt du congo, il y a lieu de suivre cette proposition raisonnée d'un Elu du Peuple!

Non 3
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
fausseliberation - 13.11.2017 10:50

Albert Ilunga - 13.11.2017 10:40 La raison est que l'opposition n'a pas de moyens pour contrôler la fraude, tous les membres de la CENI sont déjà acquis par la MP. Au Congo, tout est possible, n'est ce pas ? Cherche lui qu'il te le prouve !

Non 3
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Albert Ilunga - 13.11.2017 10:40

Sessanga peut avoir raison de demander qu'on reporte l’enrôlement des Congolais de l'étranger au prochain cycle électoral, mais il ne peut justifier cela par le fait que le vote de ceux-ci profiterait au candidat de la MP par fraude. Car qu'est-ce qui garantie à la MP, au cas où l'opposition l'emportait, que ce vote des Congolais de l’étranger était correct? Non, la raison n'est objective car nous risquons de tourner en rond au lieu d'avancer. Les politiciens doivent apprendre à se faire confiance sinon ça sera autre chose que la démocratie.

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AZARIAS RUBERWA - 13.11.2017 10:39

d'une part SESSANGA a bien dit, pourquoi en 2006 et 2011, ces congolais vivant à l'étranger n'ont pas été enrôlés pour voter??? pourquoi cela doit seulement se faire en ce moment crucial où le fils du pays attende avec impatience l'alternance, qui veut dire clairement que pas un homme parmi ceux qui œuvrent actuellement avec KABILA ne sera voté comme chef de l'état, soyons sérieux, croyez vous que les congolais sont bettes ? que ça soit à l’intérieur ou à l'étranger, les congolais ne veulent plus voir les têtes des personnes qui leur ont fait bcp souffert durant les 17 ans de KABILA fils au pouvoir, la fraude est prévisible, mais le pays sera de nouveau plongé dans le...

Non 3
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 13.11.2017 10:36

En plus cet enrollement va conferer la nationalité aux Rwandais, Burundais, Ougandais... L'Assemblée Nationale devrait d'abord exiger à la CENI de rendre disponible toutes les missions diplomatiques où se réaliseraient l'enrollement. La RDC n'aura plus de frontières désormais c'est un pays de tout le monde. En CHINE là où le regime a d'intérêt même 5 à 10Millions deviendront des Congolais. KANAMBE a detruit le pays avec la complicité de Ventriotes

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Dobototoko - 13.11.2017 10:10

C'est malhonnete de penser ainsi pour un intellectuel comme Sessanga. Pourquoi il met seulement l'accent sur les voisins de l'Est? Pourquoi il ne parle pas de combattants de l'Europe et de l'Amérique? Vous voyez comment nos politiciens raisonnent. Dès lors qu'il y a une situation qui est à la faveur de l'opposition c'est bon mais si il y a une situation qui est à la faveur de la MP non il faut retarder l'enrôlement de ces congolais que lui Sessanga oublie qu'il a le même devoir civique que nos frères qui sont endors du pays et que lui n'a aucun droit de demander l'exclusion dans l'enrôlement. C'est avec ces genres d'arguments que les étrangers ne prennent plus au sérieux...

Non 4
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
fausseliberation - 13.11.2017 09:38

Heure yango yo, bosimba minduki eee , bokolela na munoko ya mboka !

Non 3
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Moïse Katumbi communie avec la population zambienne
left
ARTICLE Précédent : Basket-ball : l’ex-internationale Philo Bompoko inhumée en France
AUTOUR DU SUJET

Kasaï et Kasaï-Central : 3.098.015 électeurs attendus

Provinces ..,

Enrôlement des électeurs en RDC : le Rassemblement doute des chiffres de la Ceni

Politique .., Kinshasa

Enrôlement des électeurs : la Ceni attend au moins 140 millions USD du gouvernement

Société .., Kinshasa

Enrôlement des électeurs en RDC : certains centres de la Ceni à Kinshasa en pannes sèches !

Société ..,