mediacongo.net - Actualités - Rassemblement/Kasa-Vubu : la transition sans Kabila n’est pas dans l’Accord !

Retour Politique

Rassemblement/Kasa-Vubu : la transition sans Kabila n’est pas dans l’Accord !

Rassemblement/Kasa-Vubu : la transition sans Kabila n’est pas dans l’Accord ! 2017-11-13
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/11-novembre/13-19/rassop-kasavubu-olengakoy-thibala.jpg -

Par rapport aux enjeux de l’heure, notamment l’organisation des élections présidentielles, législatives et provinciales en une seule séquence, des grappes de Congolais venues de toutes les 24 communes de la ville de Kinshasa ont pris d’assaut, ce 10 novembre 2017, le siège des FONUS, retenu également comme siège du Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement/Kasa-Vubu, afin de suivre le message du Président du Conseil des sages, Joseph Olenghankoy, président du Conseil national de suivi de l’Accord du 31 décembre 2016 et du processus électoral.

Devant une foule immense qui a déferlé même sur l’avenue de l’Enseignement, le président du Conseil des sages a sensibilisé les Congolais qui doivent se préparer pour les élections, maintenant que la date du 23 décembre 2018 a été retenue par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), qui a publié son calendrier depuis le 5 novembre 2017.

A l’en croire, le 23 décembre 2018 demeure une date de la paix, une date consensuelle qui doit recueillir l’adhésion de toute la classe politique et de la population congolaise. Il a profité de l’occasion pour fustiger une transition sans Kabila, une idée qui est contraire à l’accord du 31 décembre 2016, soit un compromis politique historique, acte de paix et de réconciliation qui résonne comme l’unique voie tracée par Etienne Tshisekedi wa Mulumba pour garantir la paix, un avenir collectif radieux pour tous les enfants du Congo.

Au chapitre du calendrier électoral, le Rassemblement Kasa-Vubu pense que le chemin est balisé pour une bonne organisation des élections en RDC. Aussi, cette plateforme se réjouit de la publication de ce calendrier réaliste et félicite vivement la Commission Electorale Nationale Indépendante.

C’est ici qu’Olenghankoy, dans son discours, a découragé tous ceux qui veulent que le sang coule, en provoquant le chaos. Il leur demande tout simplement de se focaliser sur la date du 23 décembre 2018, afin de consolider les acquis. Il n’a pas manqué de demander à la diaspora de se mobiliser pour l’enrôlement. Une façon pour le pouvoir de Kinshasa de leur dire qu’il reconnait tous les efforts fournis en vue de l’avènement d’un nouvel ordre politique au pays.

Pour le Rassemblement, les acteurs politiques congolais doivent faire preuve d’un sens élevé de responsabilité. Ils doivent, également, se mobiliser, comme un seul homme, pour surmonter les obstacles et régler les contraintes qui subsistent sur le chemin qui va conduire la population congolaise vers les élections crédibles, transparentes et apaisées. «Il faut abandonner des calculs politiciens égoïstes et défendre résolument les intérêts de notre peuple en soutenant la feuille de route nationale pour l’organisation des élections dans les délais prévus par le calendrier électoral», a exhorté Joseph Olenghankoy.

Au sujet de la problématique de la transition, le Président du Conseil des Sages du Rassemblement a pris le taureau par les cornes pour dire haut et fort que "la Transition sans Kabila n’est pas dans l’accord que Tshisekedi wa Mulumba a laissé aux Congolais". Pour sa part, le Premier Ministre Bruno Tshibala a rassuré l’assistance de la volonté du Gouvernement d’amener la population congolaise aux les élections. Pour conclure, le Rassemblement demande au CNSA de jouer pleinement son rôle de suivi de la mise en œuvre effective de l’Accord Global et Inclusif du 31 décembre 2016.

 

Déclaration du Rassemblement des Forces Politiques et Sociales Acquises au Changement en rapport avec la publication du calendrier électoral par la CENI

Congolaises et Congolais,

Chers compatriotes,

Conformément à ses compétences prévues par la Constitution de la République ainsi que sa loi organique, et rappelés par les dispositions pertinentes de l’Accord politique global et inclusif du 31 décembre 2016, la CENI vient de publier ce dimanche 5 novembre 2017, le calendrier électoral prévoyant l’organisation de l’ensemble des élections dans notre pays et plus particulièrement les présidentielles, les législatives nationales et provinciales, le 23 décembre 2018.

La publication de ce calendrier, tant attendu par l’opinion nationale et internationale, intervient après les travaux d’évaluations rigoureuses et sans complaisance du processus électoral par le Gouvernement, le CNSA et la CENI.

Le Gouvernement d’union nationale dirigé par le Rassemblement a pour mission principale l’organisation des élections crédibles, transparentes et apaisées dans notre pays.

Le Rassemblement des Forces Politiques et Sociales Acquises au Changement, courant progressiste et Tshisekediste se réjouit donc de la publication de ce calendrier réaliste et félicite vivement la CENI.

Il est vrai qu’étant une œuvre humaine, ce calendrier qui vient d’être publié reste perfectible, comme l’a indiqué la CENI elle-même, au regard des réalités dynamiques de notre pays.

Chers compatriotes,

Nous tenons à vous à rappeler que depuis 2011, notre pays a connu quatre calendriers électoraux y compris celui qui vient d’être publié. A la suite de différentes contestations politiques, les trois premiers n’ont pas été appliqués.

Les élections n’ayant donc pas été organisées dans les délais constitutionnels à la suite, entre autres, de ces contestations, la conséquence malheureuse pour notre pays est qu’aujourd’hui tous les animateurs politiques des institutions de la République sont largement hors mandat.

C’est pourquoi nous lançons un appel patriotique à toutes les forces vives de la nation et à l’ensemble du peuple congolais pour soutenir et s’approprier le calendrier électoral que la CENI vient de publier en vue d’éviter de retomber dans leurs errements du passé.

Aujourd’hui, nous devons faire preuve d’un sens élevé de responsabilité et nous mobiliser, comme un seul homme, pour surmonter les obstacles et régler les contraintes qui subsistent sur le chemin qui va conduire notre peuple vers les élections crédibles, transparentes et apaisées. Il faut abandonner des calculs politiciens égoïstes et défendre résolument les intérêts de notre peuple en soutenant la feuille de route nationale pour l’organisation des élections dans les délais prévus par le calendrier électoral.

Pour notre part, nous renouvelons ici notre appui total à l’engagement du gouvernement d’union nationale concernant le respect de ses obligations prévues par l’Accord du 31 décembre 2016 en rapport avec l’organisation des élections transparentes et apaisées.

Nous sommes convaincus que notre Gouvernement fera tout ce qui est possible pour remplir ses obligations législatives, financières et sécuritaires en vue de faciliter et hâter l’organisation des meilleures élections de l’histoire récente du pays qu’il a promises à notre peuple et qui vont consolider et raffermir notre encrage dans le système de démocratie pluraliste et républicaine.

Nous saisissons cette occasion pour demander et exhorter la communauté internationale, maintenant que le calendrier électoral réaliste est là, d’apporter son soutien matériel et financier à la CENI pour permettre l’organisation des élections dans le délai ainsi fixé et approuvé par les forces significatives et réellement représentatives de la nation.

De ce qui précède :

Le Rassemblement recommande au CNSA, que préside le Camarade Joseph Olenghankoy, Président du Conseil des Sages, de jouer pleinement son rôle de suivi de la mise en œuvre effective de l’accord Global et Inclusif du 31 Décembre 2016 ;

Le Rassemblement réitère son soutien au Premier Ministre, Chef du Gouvernement d’union nationale, le camarade Bruno TSHIBALA NZENZHE, qui contre vents et marées ne cesse de tout mettre en œuvre pour mobiliser les ressources nécessaires à l’organisation des élections ;

Le Rassemblement n’entend pas tolérer toute tentative de s’écarter de l’esprit et de la lettre de l’Accord du 31 décembre 2016 ; compromis politique historique, acte de paix et de réconciliation qui résonne comme l’unique voie tracée par Etienne TSHISEKEDI WA MULUMBA pour garantir la paix, un avenir collectif radieux pour tous les enfants du Congo ;

Le Rassemblement annonce à notre peuple qu’il se met en ordre de bataille pour répondre au rendez-vous électoral du 23 décembre 2018 ;
Que vive le vaillant peuple congolais

Que vive le Rassemblement ;

Que Dieu bénisse la République Démocratique du Congo !

Je vous remercie

Fait à Kinshasa, le 10 novembre 2017

Pour le Président du Conseil des Sages


La Prosperité / L'Avenir / MCN, via mediacongo.net
3342 suivent la conversation
16 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
kamwena nsapu - 15.11.2017 10:59

KASA VUBU N'ETAIT PAS TETELA ARRETE DE NOUS DISTRAIRE AU NOM D'UN CHEF DIGNE, INTEGRE, HONETTE QUI N'AVAIS JAMAIS ADOPTE L'APROCHE DE VOTRE FR LUMUMBA QUI EST LA CAUSE DE TOUS LES MAUX QUE NOUS AVONS AUJOURD'HUI.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mamadou ndala - 13.11.2017 14:11

Et ce qui est dans l'accord est realisé?les manjoires dejà au bon fixe, les opposants de 36ans???? quelle différence entre vous et l'opposant d'une semaine? mes ventriotes, ayons la honte à nos yeux!!!!!!, nous avons milités pendant 36ans et alors celui d'une année n'est pas vrai opposant, maintenant vous avez fait 36ans pour finir par etre la honte devant votre peuple?????? vous meritez la pandeson.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jckmzlo - 13.11.2017 14:10

Ah oui hein!!!!! Quoi de plus!!!!! JKK l'enfant terrible qui fait trembler le monde entier passera son tablier à celui qui sera élu le 23/12/2018. Donc la transition sans lui est non constitutionnelle. Le 31/12/2017 nous passerons un réveillons sous un couvre-feu de par la république et le 01/01/2018 nos avenues seront inondées des Armaguéddons pour la sécurité et celui qui osera provoquer qui que ce soit se verra entre 4 murs.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Quaranteetun - 13.11.2017 12:55

Maintenant que monsieur Nangaa n'a pas voulu tout au départ publier un calendrier soutenant l'accord de la St Sylvestre il a montré combien il est entrain de soutenir son maître dont Monsieur Kabila. Nous le peuple congolais, regardant notre beau pays, cherchons à tout prix voir le Congo de notre postérité se mettre en voie de développement, raison pour laquelle ces deux messieurs (Nangaa et Kabila) avec les leurs doivent être débarqués.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 13.11.2017 12:52

Que soit maudit le traitres, Que soit maudit la coiffure kim jong olenga, A quel peuple tu te refaire,honte a toit et tes subalternes. Ressamblement des malfaicteurs et traitres

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Maponiste - 13.11.2017 12:43

Un insensé

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
koubaa4 - 13.11.2017 11:26

Maître marabout sorcier voyant puissant spécialiste du retour affectif travaux rapides et grand spécialiste de l'AMOUR. Retour rapide et définitif de l'être aimé : si votre ami(e) ou conjoint(e) vous a Quitté (e), il ou elle reviendra rapidement et définitivement auprès de vous !MARIAGE - FIDELITE - EXAMENS : permis de conduire, examens scolaires Recherche d'emplois et entretiens de recrutement à l'embauche Résultats 100% garantis - efficacité en 7 jours Quelle que soit la nature de votre problème et de vos souhaits, n'hésitez pas à en parler et à vous vous renseigner gratuitement sur les modalités pratiques relatives à nos services. Pour cela, il vous suffit...

Non 6
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme - 13.11.2017 11:00

Vieux Olenga Regardez bien la tete que fait TSHIBALA à vos côtés: bientôt il va mettre en route son plan contre vous....

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima - 13.11.2017 10:34

Des énergumènes à l'esprit si faible qu'ils ne voient loin de leur nez.

Non 2
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
RDC - 13.11.2017 10:27

ce sont les élections en Décembre 2018 qui sont prévu dans l accord peut-être ! Bande d'affamés , le peuple a compris votre camp. Rendez vous le 31/12/2017.

Non 1
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Asinge - 13.11.2017 09:39

Vous avez la corde au Coup! Il faut justifier que vous avez encore une base solide sinon Kuanga ezo sila bino. Les ventriotes

Non 0
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
fausseliberation - 13.11.2017 09:11

vos dialogues de l'UA et de la CENCO ne sont pas prévues dans la constitution. Les élections on les préparent pas à la fin du mandant. Continuer à tergiverser comme Mobutu et Tshisekedi dans la transition.... on verra !

Non 1
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AZARIAS RUBERWA - 13.11.2017 09:09

Ce 31 Déc 2017, vous prendrez fuite, mais aucun de vous sortira de la RDC, vous serez capturé et mis aux arrêts par le peuple que vous avez trahi vous deux, bande d'escroc.

Non 3
Oui 23
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Patriote B. - 13.11.2017 09:05

Une transition sans Kabila n'est pas dans l'Accord; Mais Une transition sans l'opposition principale/Limete, c'est dans votre Accord de saint Sylvestre. Pourquoi ce raisonnement toujours illogique et inéquitable ? La souffrance et la misère des Populations congolaises - pour éviter le terme Peuple - ne va plus s'éterniser...

Non 2
Oui 20
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 13.11.2017 09:01

Ventriotes et à quand l'enterrement de Etienne Tshisekedi que vous invoquez pour faire semblant que vous êtes opposants mais sachez bien que le peuple a déjà choisi son camp à savoir RASSOP Limete. Les traîtres NANGA n'organisera jamais les élections démocratiques par crainte de sanctionner KANAMBE et ses acolytes. Tshibala es-tu capable de parler devant Shadary Mende ou TAMBWE Alex et Kalev Mutond. Politichiens

Non 2
Oui 21
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zoe Kabila - 13.11.2017 08:53

De quel peuple OLENGA NKPY et TSHIBALA faitez allusions? De trompez vous, aucun peuple congolais n'est derrière vous à l'acceptation de ceux qui cours auprès de vous pour vous rentionner l'argent de l'état. Mais tout va se terminer dans un bref délais.

Non 3
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Elections : des pressions doivent aussi être accentuées sur l’Assemblée national

Politique ..,

RDC: l'envoyé spécial de l'OIF met en garde contre le non-respect du calendrier

Politique ..,

Calendrier électoral : inquiétantes observations de la Ligue des Électeurs

Société ..,

Equateur, Kasaï-Central et Mongala : l'élection des gouverneurs et leurs adjoints fixée au 21...

Provinces ..,