mediacongo.net - Actualités - Windows 10 : Microsoft intègre une protection contre les ransomwares 
Retour MC Geek !

Windows 10 : Microsoft intègre une protection contre les ransomwares

Windows 10 : Microsoft intègre une protection contre les ransomwares 2017-11-11
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/11-novembre/6-12/window-10-fall-update-presentation.jpg -

Microsoft a intégré une protection qui empêche toute application suspecte de modifier des fichiers protégés. Voici comme activer et paramétrer cette nouvelle fonctionnalité.

Avec Windows 10 Fall Creators Update, Microsoft propose désormais une protection contre les ransomwares (ou rancongiciels), baptisée « Dispositif d’accès contrôlé aux dossiers ». Son principe de fonctionnement est assez simple : toute application suspecte sera bloquée par défaut en écriture sur un ensemble de dossiers à protéger. Ainsi, un ransomware qui aurait réussi à se frayer un chemin vers votre système ne pourra pas chiffrer en douce les fichiers qui vous tiennent à cœur.

Pour bénéficier de cette fonction, il faut fouiller dans les réglages de Windows.

Rendez-vous dans « Paramètres -> Mise à jour et sécurité -> Windows Defender » et ouvrez le « Centre de sécurité Windows Defender ».


Ensuite, allez dans la rubrique « Protection contre les virus et menaces » et cliquez sur « Paramètres de protection contre les virus et menaces ».

Vous tombez alors sur une page présentant une multitude d’options dans laquelle il faut activer le fameux « Dispositif d’accès contrôlé aux dossiers ».

 

Deux types de réglages sont alors possibles.

Le premier : les dossiers à protéger. Par défaut, Windows protège les dossiers systèmes et les dossiers liés aux utilisateurs : Bureau, Documents, Images, Musique, etc. Dans la plupart des cas, cela devrait suffire. Sinon, il est possible d’en définir d’autres, en cliquant sur « Ajouter un dossier protégé ».

Second réglage : les applications à autoriser. Cette liste blanche contient par défaut toutes les applications de Microsoft, ainsi que celles que l’éditeur juge dignes de confiance. Celles-ci, d’ailleurs, n’apparaissent pas et ne peuvent donc pas être supprimées de la liste. Le jour où une application que vous utilisez se trouve bloquée, il suffira d’aller dans ce menu, de cliquer sur « Ajouter une application autorisée » et de sélectionner l’exécutable correspondant. Celui-ci se trouve généralement dans le dossier « Program Files (x86) » à la racine du lecteur C.

Quand une application est bloquée, elle ne peut pas créer ou modifier de fichier dans les dossiers protégés. Une telle action génère une alerte d’erreur plus ou moins compréhensible, ainsi qu’un message dans le centre de notification (situé en bas à droite). Ainsi, vous serez donc prévenu.

 

Gilbert Kallenborn
01net.com
460 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Le smartphone, un outil d'aide au dépistage du cancer du col de l'utérus
left
ARTICLE Précédent : Alstom met sur les rails les premiers trains à hydrogène
AUTOUR DU SUJET

Cyberattaques : à Monaco, le monde de la cybersécurité se mobilise !

Sur le net ..,

Internet: une nouvelle cyberattaque touche plusieurs grands groupes internationaux

Sur le net ..,

L'origine nord-coréenne de la cyberattaque mondiale fait toujours débat

Sur le net ..,

Cybercriminialité: des pirates détournent les sous-titres pour prendre le contrôle...

Sur le net ..,