mediacongo.net - Actualités - Publication du calendrier: l’OIF promet d’accompagner le processus électoral congolais 
Retour Société

Publication du calendrier: l’OIF promet d’accompagner le processus électoral congolais

Publication du calendrier: l’OIF promet d’accompagner le processus électoral congolais 2017-11-10
Politique
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/11-novembre/6-12/couchepin_nangaa_17_0001.jpg -

Pascal Couchepin et Corneille Nangaa

Le Président Corneille Nangaa Yobeluo, dans le cadre de la mise en œuvre d’un processus électoral apaisé et crédible, a reçu en audience une délégation de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), conduite par M. Pascal Couchepin, Envoyé spécial de la Secrétaire Générale de la Francophonie pour la Région des grands lacs. Le Président de l’organe en charge des élections a fait l’état des avancées du processus électoral et en a présenté les perspectives.  C’était en présence du Vice-président de la CENI, Norbert Basengezi, du Rapporteur, Jean-Pierre Kalamba, de Mme Géraldine Kasongo Ngoie, Questeur, de Mme Nadine Mishika, Questeur adjoint et des Membres de l’Assemblée Plénière dont Mme Elodie Ntamuzinda, MM. Jean-Baptiste Ndundu et Gustave Omba.

C’est au siège de la CENI, ce jeudi 09 novembre 2017 qu’a eu lieu cette rencontre de haut niveau. Après les présentations, la parole a été accordée  au chef de la délégation de l’OIF, M. Pascal Couchepin, qui a félicité la CENI et particulièrement ses membres pour le travail abattu depuis le début de l’enrôlement des électeurs  qui a déjà atteint plus de 43 millions d’électeurs et pour la publication, le 5 novembre 2017, du calendrier électoral. Il a réitéré la sympathie de l’OIF suite aux pertes en vies humaines dans le Kasaï. Il a souhaité par ailleurs que les contraintes présentées dans le calendrier sont des difficultés  qu’il faudra résoudre au fur et à mesure, tout en indiquant que la Communauté Internationale sera là pour un accompagnement afin d’aider à ce que le travail évolue en faisant sa part, notamment, dans le cadre du financement des élections en RDC.

Le Président de la CENI a exprimé ses remerciements à l’OIF pour son accompagnement. Il a fait le point sur le processus électoral au moment où la CENI vient de publier le calendrier électoral global dont il a rappelé les activités essentielles, en indiquant que la CENI travaillera pour que la date du 23 décembre 2018 soit tenue.

Corneille Nangaa Yobeluo a indiqué que la CENI a plusieurs attentes dans l’accompagnement de la communauté internationale et de l’OIF en particulier, notamment, participer à l’audit du fichier électoral, à la gestion du contentieux électoral à l’issue des scrutins à venir mais aussi de mettre en place des termes de référence clairs du groupe d’accompagnement international qui sera un cadre d’évaluation du processus électoral ayant pour but d’accompagner la CENI. Pour Corneille Nangaa Yobeluo, l’OIF doit s’impliquer pour la mise en œuvre du calendrier électoral en envoyant un expert dans le collège des experts internationaux qui travaillent déjà avec la CENI. La CENI fera tout pour faire avancer les choses et nous comptons sur l’appui de l’OIF, a conclu le Président de la CENI.

L’OIF pour la création d’un comité d’experts

A l’issue de sa présentation, M. Pascal a indiqué à la presse que : “Nous avons dit à la CENI du respect pour le travail  qui a été accompli pour que l’enrôlement se passe bien. Ensuite, nous avons aussi renouvelé l’offre de créer un comité d’expert qui sera là non pas pour contrôler la CENI qui a ses compétences et n’a pas à être contrôlé, mais  pour être un relais avec la Communauté Internationale et en particulier être le témoin de ce qui se passe sous la conduite de la CENI. La CENI a aussi la volonté d’anticiper les événements de telle sorte que les législations soient prêtes au moment où elles sont nécessaires, pour le moment c’est la loi électorale qui doit être votée par le parlement. Pour le surplus, il y a problème de financement mais qui sera résolu dans la mesure où le travail de la CENI sera reconnu, ce qui est le cas par la Communauté Internationale. La RDC peut compter sur l’OIF, car le grand peuple  congolais fait partie de la francophonie.”

Notons que la forte délégation de l’OIF était composée de M. Pascal Couchepin, Envoyé spécial de la Secrétaire générale de la Francophonie pour la région des Grands Lacs, Chef de la Mission, de Mme Penda Mbow, représentante personnelle du Président de la République du Sénégal au Conseil permanent de la Francophonie (CPF), de M. Christian Ter Stepanian, représentant personnel du Président de la République d’Arménie au CPF, Ambassadeur de la République d’Arménie en France, de M. Adama Ouane, Administrateur de l’OIF, de M. Georges Nakseu-Nguefang, Directeur des Affaires politiques et gouvernance démocratique (DAPG), de Mme Arisoa Lala Razafitrimo, ancien ministre des Affaires étrangères de Madagascar, Mme Zahra Kamil, spécialiste des programmes à la DAPG, Mme Camille d’Almeida, Assistante de programme à la DAPG et du Général Siaka Sangaré.

JMNK
L'Avenir
651 suivent la conversation
8 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Anonyme - 10.11.2017 19:20

Merci

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
leza muya - 10.11.2017 15:36

Flatterie, rien que la Flatterie POTUS, tu as raison

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Infirmier - 10.11.2017 15:20

Que ceux qui ont des oreilles entendent ce que l'OIF dit aux Congolais.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Potus - 10.11.2017 14:37

Sur les 80.000.000 de congolais, seule une poignée, je dirai sur une échelle de 1 à 10. 9 sont dans des situations impossibles à réaliser, incocevable. Le mal, le malheur du congo, c'est kabila et vous le savez. Peuple Congolais, n'attendons rien de ces charognards qui rodent autour du Congo. Tous ce qu'ils leur intéressent c'est les minerais et rien d'autre. MWANA TELEMA PONA MBOKA NA YP, PONA BOMOYI NAYO.

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Potus - 10.11.2017 14:30

Qu'est ce que vous allez dire à un agent de l'Etat qui a plusieurs mois d’arriérés. Ces filles ont été toutes engrossées sans avoir obtenu leur bac. Les garçons sont des tous travaux. La dernièrement fois qu'il a bien mangé, s'est occupé de sa famille remonte à une décennie.Sa femme vend de la farine le matin et le soir, leur fille cadette l'aide à faire des beignets.

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Potus - 10.11.2017 14:25

Vous soutenez Kanambe, vous le laissez au pouvoir par vos manœuvres dilatoires pour une année encore. La congolaise qui est à beni et qui a une chance sur 100, d'être violée dira quoi, le congolais qui vit à Payi Kongila, à Mpaha epole, Mpaha ekuma, Ikoko mpenge, fera comment pour acheter une plaquette d'aspirine, d'ailleurs plaquette qu'on divise. Le dispensaire se trouve à plus de 100 km.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Potus - 10.11.2017 14:20

Les membres de la communauté internationale, les organisations internationales et tous ceux qui soutiennent ce régime ce prédation d'une manière directe qu'indirecte. Si vous pensez que vous êtes en train d'éteindre un feu de barbecue, permettez moi de vous dire que vous vous trompez largement. Par contre, vous êtes en train d'attiser une centrale nucléaire.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Past DSK - 10.11.2017 14:06

Merci cher partenaire de nous soutenir comme nous soutenons aussi votre Organisation. C'est le partenariat d'égal à égal ou gagnant-gagnant!!!

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Calendrier électoral: l’UR mobilise la population pour des élections en 2018

Politique ..,

Calendrier électoral : la Cenco publie un rapport assorti de recommandations

Politique ..,

Enrôlement des électeurs : Corneille Nangaa qualifie le rapport de la CENCO de précoce et...

Société ..,

RDC: A 40 jours de la date du 31 décembre 2017

Politique ..,