mediacongo.net - Actualités - Des accords colossaux conclus lors de la visite de Donald Trump en Chine

Retour Monde

Des accords colossaux conclus lors de la visite de Donald Trump en Chine

Des accords colossaux conclus lors de la visite de Donald Trump en Chine 2017-11-09
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/chef_entreprises_17_003.jpg Pékin et Shanghaï-

Des chefs d'entreprises se serrent la main sous les applaudissements de Donald Trump et de XI Jinping, le 9 novembre 2017.

Le président américain est en Chine depuis hier, pour le déplacement le plus important de sa tournée asiatique. Après une première journée marquée par différentes visites, Donald Trump et son homologue Xi Jingping se sont mis au travail. Les discussions bilatérales sont terminées. Des annonces en matière de commerce ont été faites : plus de 250 milliards de dollars d'accords commerciaux.
 

Les échanges commerciaux étaient au cœur de ces rencontres bilatérales. Ces accords, qui s'élèvent à 253 milliards de dollars, sont «  un miracle  », affirme même le ministre du Commerce chinois, Gao Hucheng. A cela s’ajoutent les vingt contrats déjà signés mercredi pour un montant de neuf milliards de dollars.

Ces contrats touchent notamment le secteur pétrolier, le big data, l’acier, l'automobile, encore l’aéronautique, puisque ces accords prévoient que la Chine achète 300 avions au constructeur Boeing. Parmi les autres bénéficiaires de ces accords, on peut citer Caterpillar, General Electric ou encore Qualcomm, l’un des fournisseurs d’Apple.

Faire du business avec la Chine, c’était la priorité de Donald Trump. Il est d’ailleurs venu avec une délégation de près de 40 entrepreneurs ici en Chine. Il ne fait donc aucun doute que les deux chefs d’Etat ont réussi à s’entendre sur le plan commercial.

Le président américain veut croire que ces ententes économiques vont vraiment changer la donne sur le plan économique. Son entourage assure que cela permettra de créer 12 000 emplois aux Etats-Unis et que cela réduira son déficit commercial de 10 milliards de dollars chaque année.

Pourtant, si Xi Jingping a dit qu’il voulait encourager les échanges, tant que la Chine ne baisse pas ses barrières douanières, tant qu’elle n’annonce pas de changements structurels, la balance commerciale américaine avec ce pays risque de rester encore déficitaire.

Corée du Nord: peu d'avancées

Autre dossier évoqué bien sûr par les deux chefs d'Etat : la Corée du Nord. Donald Trump s'est montré plus mesuré dans ses positions. «  Je crois qu'il y a une solution  », a-t-il dit avec une inhabituelle mesure.

Si les précédentes visites de Donald Trump au Japon et en Corée du Sud sur ce sujet n’étaient pas tellement polémiques puisque les deux pays sont alignés sur la position de Trump, dialoguer avec la Chine sur la Corée du Nord s’annonçait un peu plus complexe.

Le président chinois a confirmé qu’il y avait parfois des désaccords entre lui et son homologue américain, mais que c’était finalement quelque chose de normal. Les discours des deux leaders s’accordent sur le fait que la situation doit s’apaiser et que cela sera seulement rendu possible par une coopération globale.

Donald Trump est plus apaisé par rapport à son intervention d'hier en Corée du Sud où il s’est adressé directement au leader nord-coréen. Mais finalement il n’y a pas eu d’annonce précise sur le sujet, ni d’un côté, ni de l’autre.

Difficile d’en savoir plus quoi qu’il en soit puisqu’aucune question n’a été autorisée lors de la conférence de presse.

Elodie Goulesque et Angélique Forget
RFI
177 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : Washington prêt à des pourparlers pour retirer le Soudan de sa liste noire
AUTOUR DU SUJET

Etats-Unis : hausse des crimes racistes autour de l’élection de Donald Trump

Monde ..,

Donald Yamamoto, le « Monsieur Afrique » de Trump : « La transition sans Kabila n’est pas...

Politique ..,

Avec Trump, l'Otan pourrait avoir du mal à défendre ses membres (organisme néerlandais)

Monde .., La Haye, Pays-Bas

Trump fait état de "beaucoup de progrès" sur le dossier nord-coréen

Monde .., Séoul, Corée du Sud