mediacongo.net - Actualités - Élections : l'Opposition veut rejeter en bloc le calendrier de Nangaa

Retour Politique

Élections : l'Opposition veut rejeter en bloc le calendrier de Nangaa

Élections : l'Opposition veut rejeter en bloc le calendrier de Nangaa 2017-11-06
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/11-novembre/6-12/bazaiba_eve_17_0001.jpg -

Eve Bazaiba

Le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement, le Mouvement de libération du Congo (MLC), l'Union pour la nation congolaise (UNC) et le G7 tiennent, ce lundi 6 novembre 2017, à 10h, une conférence de presse au siège du G7 situé en face de la Cour d'ordre militaire, non loin du Rond-point Socimat.

Il est question de réagir au calendrier électoral publié dimanche par Corneille Nangaa, renvoyant la présidentielle en décembre 2018, alors que l'accord de la Cenco fixe ce scrutin à une année plus tôt.

Il est donc prévisible que l'Opposition rejette en bloc ce chronogramme qui ne respecte ni le compromis de la Saint Sylvestre, ni la Constitution.

Déjà, dans une déclaration, le Mouvement Lumumbiste Progressiste (MLP) pense que ce calendrier est une "insulte" à la nation et au peuple congolais.


MCN Team / mediacongo.net
2224 suivent la conversation
18 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Mampuya - 07.11.2017 12:57

Mr Kabila Moyibi, en son temps Mobutu disait, ou cnoseillait aux politiciens de discuter avec du Limonade. Pour le reste je trouve inutile de vous expliquer les choses élementaires. Quand un enfant n'a pas mangé, il pense que la faute est de la mamma qui n'a pas fait à manger. Il a raison, mais c'est un enfant. Pendant que le vrai motif, peut etre maladie, manque d'argent, manque de temps. Il le comprenderà quand il serà adulte.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KABILA MOYIBI - 07.11.2017 08:50

Anonyme du 06/11/2017 à 19.27, je pense que le soulard c'est toi car ce que tu dis n'a aucun sens! Les buveurs sont du côté de la MP qui ont tellement qu'ils ne savent même plus ce que dit la constitution du pays!

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya - 06.11.2017 19:27

Ces oppostants n'ont aucun programme pour le dèveloppement du pays. Puisque cette pèriode devrait leur permettre de diffuser les programmes, parcourir le pays, mais rien de tout ça. Kabila est d'une autre carrure politique. Je pense que nos politiciens boivent trop de skol, primus ecc. Il faut une loi pour interdire la boisson et la musique pour une semaine , et que cela soit une semaine de réflection pour tous , parceque trop de démence.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KABILA MOYIBI - 06.11.2017 12:53

Ifirmier tu es con et le restera toute ta vie! Nous n'accorderons pas une minute de plus à Kanambe, il doit partir au plus tard à la fin de cette année, pour moi il devrait même partir aujourd'hui car il ne sert strictement à rien. As tu vu Kandambe defender le Congo, parler du Congo ou dire quoi que ce soit d'interessant? Non il est inexistent sur le surface de la terre et même aux congolais il ne dit rien car il n'a rien à nous dire, alors pourquoi le garder?

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Musa - 06.11.2017 12:49

OPPOSITION Maloba ezala muke. Botika ba discours ya milayi, Tous opposition ba action ebanda sikoyo. Il faut soulevement populaire pona kobengana Joseph Kabila. Corneil Nangaa azali muana musala ya Joseph Kabila. Corneil Nangaa akoki kolinga te mukonzi naye Joseph Kabila alongua sinon te ye pe MUSAKLA esili. Opposition bo pesa mot d'ordre na population po to bengana RWANDAIS wana a la tete de notre pays. Joseph Kabila doit PARTIR.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Past DSK - 06.11.2017 12:46

Nous savons que vous voulez à tout prix prendre le pouvoir de force sans respect à la constitution ni à l'accord de la Cenco: éviter coûte que coûte les urnes!!!! Avez-vous la force militaire ou vous voulez tromper le petit peuple de sortir dans la rue? L'accord de la Cenco ne limite pas les élections à la seule date de 2017. Il prévoit le rallonge de la date en cas des circonstances particulières. Dites la vérité à vos militants au lieu de les tromper comme vous en avez l'habitude.

Non 3
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MAI MAI - 06.11.2017 12:46

salut le compatriote, je suis daccord que Kabila parte avant le 31/12/2017 sous le presion de l'opposition, mais si kabila reste apres cette date du 31 je serais deçu de l'opposition et je serais derieur Kabila. oualhay

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
valatin Mubake - 06.11.2017 12:29

vive le rassop , vive l'opposition nous derier vous kanambe doit partir ua plus tard le 31 dec.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
valatin Mubake - 06.11.2017 11:57

Gojila, l opposition n as pas peur a moin que tu vis sur une autre planete pour dire ca ou que tu ne connais pas ce que dit la loi electorale . en ce moment ou toutes les institution son illegitime la CENI doit publier un calandrier consensuel ou toute les partis seront consulte et non un calandrier de la MP.

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JOSEPH - 06.11.2017 11:53

Ce que la CENI est entrain de faire c'est une provocation contre le peuple congolais. IL faut que la CENI sache qu'on ne pas dans une république bananière pour nous faire de telles propositions. IL faut que la CENI se rappelle de la loi électorale du septembre 2015. Les congolais sont maintenant matures, ils ne peuvent être intimidés par un groupe de gens.Comme elle veut que le sang des congolais puisse couler, c'est bien.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Infirmier - 06.11.2017 11:48

Kabila a accepté ce calendrier, il doit partir après les élections. vous vous fâchez pour rien. une année c'est quoi. Préparez-vous pour ce grand combat(les élections rien que les élections.

Non 8
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JOSEPH - 06.11.2017 11:47

Tout ça c'est pcq la MP n'avait pas préparée le dauphin. C'est pourquoi nous vivons toutes ces manœuvres à travers la CENI. Pourquoi qu'en 2011, on avait eu des élections sans bcp de difficultés? La MP savait que 5ans c'est bcp? Bokomilya bino moko. Bilyaki bino bikoki. Vous devez partir. Cherchez nous un candidat de taille qu'on aille aux élections. Et d'ailleurs au niveau de la MP il y a bcp de professeurs qui peuvent prendre aussi le bâton de commandement.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Blaise Lengo Munzemba - 06.11.2017 11:44

C'est le moment ou jamais de juger le degré de la démocratie en RDC et de la participation politique des congolais face à un régime qui prend la posture des experts en sabotage de la constitution et de l'accord du 31 décembre 2016.Si la démocratie ne juge que par le peuple et pour le peuple, pourquoi alors ce régime ne tient pas compte de son peuple en tout et pour tout?.Le souverain primaire est dans l'obligation de mettre en oeuvre sans constitution notamment l'article 64 face aux gouvernants qui dirigent sans se référer à sa constitution et l'accord du 31 décembre 2016.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anonyme - 06.11.2017 11:42

notre souci majeur c'est le départ de la kabilie qui a été incapable de préparé les élections pendant 5 ans, comme si cela ne suffisait pas ils démandent encore une année de plus? nous disons non. qu'ils dégagent, nous allons organisé les élections sans la kabilie.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JOSEPH - 06.11.2017 11:35

Ce que la CENI est entrain de faire c'est une provocation contre le peuple congolais. IL faut que la CENI sache qu'on ne pas dans une république bananière pour nous faire de telles propositions. IL faut que la CENI se rappelle de la loi électorale du septembre 2015. Les congolais sont maintenant matures, ils ne peuvent être intimidés par un groupe de gens.Comme elle veut que le sang des congolais puisse couler, c'est bien.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
NKONGO - 06.11.2017 11:34

GOJILA , l'opposition n'a pas peur d'aller aux élections. C'est plutôt la MP qui a des peines à se choisir un dauphin pour Kanambe qui a peur des élections. La MP a aussi peur de voir changer le système à cause des crimes contre l'humanité et violations flagrantes de droits de l'homme qu'ils ont commis, car ils répondront de leurs actes un jour. As-tu déjà vu quelqu'un qui se reproche de rien avoir peur de céder son fauteuil à son successeur. Les lois sont déjà là, c'est question de les amender, les élections c'est la priorité du peuple car les cinq chantiers déjà enterrés, l'adoption des lois devraient être une priorité de toutes les sessions parlementaires et non...

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congo eza ya bisu - 06.11.2017 11:24

Gojila tu es CON!

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
GOJILA - 06.11.2017 10:57

L’opposition voit tjrs le mal partout, il faut commence à préparer les élections au lieu de pensé a livré les enfants d’autrui dans la rue, SVP: nous avons aussi besoin de vivre coe vous

Non 16
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

CNSA et Élections : les deux lois en seconde lecture ce lundi au Sénat

Politique ..,

Elections : le gouvernement appelé à décaisser les fonds à temps

Economie ..,

Réforme électorale : L’UNC veut mobiliser pour barrer la route à une « loi suicidaire »

Politique ..,

Elections des gouverneurs : deux listes de candidats retenues pour le Kasaï-Central

Provinces ..,