mediacongo.net - Actualités - Religion : plus de onze mille églises identifiées en RDC 
Retour Religion

Religion : plus de onze mille églises identifiées en RDC

Religion : plus de onze mille églises identifiées en RDC 2017-11-03
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/eglise_arche_alliance_17_003.jpg -

Le nombre a presque quadruplé dans le pays en plus d'une décennie, comparativement au chiffre de trois mille au début des années 2000.

La volonté du ministère de la Justice de renforcer les conditions d'octroi de la personnalité juridique aux associations est déjà au centre d'une polémique. En dépit des chiffres réels et alarmants, cette démarche gouvernementale apparaît, pour une certaine opinion, comme une tentative de restreindre la liberté d'association, en violation flagrante de la Constitution de la République.

En effet, la République démocratique du Congo (RDC) compte officiellement 14 000 associations à but non lucratif (ASBL) non confessionnelles, plus de 11 000 églises de droit congolais, plus de 300 établissements et 1 073 ASBL étrangères établies sur le territoire national.Pour le ministre de la Justice, Alexis Thambwe, il n’y a pas de doute sur le fait que cette situation représente un vrai problème pour le pays. A travers son projet de loi de réforme, il veut se lancer dans la lutte contre la prolifération des mouvements associatifs. En clair, il s’agit d’apporter quelques amendements à la Loi n°004/2001 du 20 juillet de la même année, portant dispositions applicables aux associations sans but lucratif et aux établissements d’utilité publique.

Au nombre des dispositions épinglées, il y a, par exemple, la procédure de reconnaissance juridique d’une association en RDC. Un accent particulier est mis sur la disposition qui contraint le ministre de la Justice à octroyer automatiquement la personnalité juridique si aucune réponse officielle n'intervient six mois après le dépôt du dossier. Une telle contrainte a conduit à la floraison des associations non viables, a déploré le ministre. Certaines associations excellent dans la récupération, pour leur propre compte, des fonds octroyés par les bailleurs, parfois sans être munies d’une personnalité juridique.

Au regard de ces cas et d'autres non soulevés, l’autorité gouvernementale a appelé à des corrections à la loi pour un meilleur fonctionnement des ASBL et établissements d’utilité publique. Bien entendu, tout le monde est stupéfait devant ce tableau sombre présenté par le ministre de la Justice. Mais la crainte est de voir l’État réduire finalement la liberté d’association, en violation de la Constitution. Certains députés nationaux ont préconisé des actions plus réfléchies des pouvoirs publics pour mettre fin au désordre qui semble avoir élu domicile dans le domaine associatif. Pour eux, il n’est pas question de recourir au bâton ou à la répression, comme le propose le projet de loi de réforme, ont-ils soutenu.

Dans ses explications, Alexis Thambwe a fait allusion à la difficulté pour certains promoteurs d’églises d’interpréter la Bible. Pour le corps pastoral, il ne revient pas au politique de légiférer sur l’interprétation de la Bible et l'attention doit être faite pour ne pas confondre le rôle de régulateur à celui d’autorité spirituelle. De plus, a ajouté le corps pastoral, l’État est laïc.

Toutefois, le ministre de la Justice est bien décidé à apporter les innovations nécessaires. Il s'agit notamment de l’obligation, pour toute une nouvelle association de droit confessionnel, de prouver sa différence avec les religions déjà sur place, la nécessité pour le promoteur de détenir un diplôme universitaire de théologie, l’aménagement du lieu de culte dans un site fermé en vue d’éviter les tapages nocturnes, etc.

Enfin, il y a une autre innovation majeure : l’interdiction de fonctionnement pour toute ASBL qui s’écarte de sa mission. Passé un délai de six mois, tout projet déposé pour l’obtention de la personnalité juridique devrait être considéré comme rejeté. En cas de vote du projet en ces termes, la RDC prendra certainement un virage important dans la vie des mouvements associatifs.

Laurent Essolomwa
Adiac-Congo
734 suivent la conversation
3 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
NSAKA MALANGU REHOBOTH - 12.11.2017 04:46

33 Furieux de ces paroles, ils voulaient les faire mourir. 34 Mais un pharisien, nommé Gamaliel, docteur de la loi, estimé de tout le peuple, se leva dans le sanhédrin, et ordonna de faire sortir un instant les apôtres. 35 Puis il leur dit: Hommes Israélites, prenez garde à ce que vous allez faire à l'égard de ces gens. 36 Car, il n'y a pas longtemps que parut Theudas, qui se donnait pour quelque chose, et auquel se rallièrent environ quatre cents hommes: il fut tué, et tous ceux qui l'avaient suivi furent mis en déroute et réduits à rien. 37 Après lui, parut Judas le Galiléen, à l'époque du recensement, et il attira du monde à son parti: il périt aussi, et tous ceux...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 07.11.2017 11:40

C'est ça le Congo.On détruit les usines à Limete pour construire les Églises.Quel pays sans vision? .

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bukitra1 - 06.11.2017 08:42

mawa

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Moïse, prophète aux visages multiples
left
ARTICLE Précédent : Kongo Central : contribution de l’Assemblée provinciale à l’érection du musée de l’église Kimbanguiste à Nkamba
AUTOUR DU SUJET

Kasaï Oriental : la naïveté des croyants des églises de réveil conduit au pire

Société .., Mbuji-Mayi, Kasaï-Oriental

Protestantisme africain : « Les Églises africaines prennent un nouveau visage »

Religion ..,

Le pasteur Alain Bukasa réagissant au livre « Femme Sans Limites » «Dieu… ne permet pas aux...

Religion .., Kinshasa

Ministère de la femme : L’apôtre Mbo épouse le point de vue de Daisy Marie Washburn Osborn...

Religion .., Kinshasa