mediacongo.net - Actualités - Allemagne : Protestants...et catholiques célèbrent les 500 ans de la Réforme à Wittenberg 
Retour Religion

Allemagne : Protestants...et catholiques célèbrent les 500 ans de la Réforme à Wittenberg

Allemagne : Protestants...et catholiques célèbrent les 500 ans de la Réforme à Wittenberg 2017-11-01
Monde
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/11-novembre/1-5/pape-500-ans-de-la-reforme-catholiques-et-protestants-demandent-pardon.jpg Wittenberg, Allemagne-

En 2016, le pape François s'était affiché avec les luthériens en Suède. (Photo: AFP)

L'Allemagne a célébré mardi dans la ville de Luther le 500e anniversaire de la Réforme, marqué par un appel commun au pardon et à l'unité des protestants et des catholiques après des siècles de rivalité souvent violente.

Ce 31 octobre 2017 marque les 500 ans de la Réforme. Le 31 octobre 1517, le moine et théologien allemand Martin Luther critiquait l’Église catholique dans une série de textes qui allaient conduire à son excommunication, en 1521, par le pape Léon X.

« Pardon pour nos échecs »

Le protestantisme était né et la rupture entre chrétiens allait provoquer de nombreux soulèvements en Europe, conduisant à des guerres, des persécutions - comme le massacre de la Saint-Barthélemy, en France, en 1572 - et à l’exode de milliers de protestants dans le monde.

En ce jour de cinq centième anniversaire, le Vatican et la Fédération luthérienne mondiale ont demandé pardon pour les violences, dans un communiqué commun.

Au cours de l'année qui s'achève de jubilé de la Réforme, "nous avons demandé pardon pour nos échecs et pour la manière dont les chrétiens ont blessé le Corps du Seigneur et se sont offensés mutuellement", ont annoncé le Vatican et la Fédération luthérienne mondiale dans un rare communiqué conjoint. 

Parallèlement, "nous nous engageons à continuer à cheminer ensemble (... ) en quête d'un consensus substantiel pour aplanir les différences qui subsistent entre nous", ajoute le texte. 

En réponse, le chef de l'Eglise protestante d'Allemagne, le pasteur Heinrich Bedford-Strohm, a remercié le pape pour ce geste lors d'une cérémonie organisée dans la cité allemande de Saxe-Anhalt où eut lieu la révolution luthérienne il y a un demi-millénaire: Wittenberg. 

Hommage de Merkel

Angela Merkel assiste à la cérémonie célébrant les 500 ans de la Réforme dans l'Eglise de la Toussaint à Wittenberg, berceau de la rébellion fondatrice de Martin Luther, le 31 octobre 2017

Le 31 octobre 1517, le moine et théologien Martin Luther y avait placardé sa "Dispute", plus connue sous le nom de "95 thèses", le texte fondateur de la Réforme protestante qui marque sa rupture avec le catholicisme. 

La chancelière Angela Merkel, le président Frank-Walter Steinmeier et plusieurs responsables politiques et religieux s'y sont réunis mardi pour un office. 

"Luther a enclenché un mouvement que rien ne peut arrêter (...) il a jeté les bases d'une nouvelle compréhension de l'Homme et le développement ultérieur de la démocratie moderne", a déclaré Angela Merkel, elle-même fille de pasteur luthérien, lors d'un discours prononcé à l'hôtel de ville de Wittenberg.  

Appelant à un surcroît de tolérance, elle a évoqué le "rôle crucial de l'Eglise" pour la société.  

Les commémorations de cet anniversaire avaient été lancées il y a un an à Lund en Suède, où le luthéranisme fut religion d'Etat, en présence du pape François, un fait longtemps impensable, les relations entre catholiques et protestants ayant été marquées par des siècles de violences. 

 L’unité des chrétiens

Le Pape François avec la délégation luthérienne de Finlande, janvier 2016. (© RV)

Il y a un an, le pape François, fervent avocat de l’unité des chrétiens, avait participé à Lund en Suède au lancement des célébrations du 500e anniversaire de la Réforme, main dans la main avec les protestants, un geste longtemps impensable.

Dans la déclaration commune, le Vatican s’accorde même avec les luthériens pour « rendre grâce […] pour les dons spirituels et théologiques reçus à travers la Réforme ».

« Pour la première fois, les luthériens et les catholiques ont considéré la Réforme dans une perspective oecuménique. Cela a permis de poser un regard neuf sur les événements du XVIe siècle qui ont conduit à notre séparation », dit encore la déclaration conjointe.

« Nous reconnaissons que, si le passé ne peut être changé, son influence sur nous aujourd’hui peut être transformée […]. Il apparaît clairement que ce que nous avons en commun est bien plus grand que ce qui nous divise encore », insiste le texte.

La déclaration évoque en particulier la situation des couples mixtes catholiques/protestants qui souhaiteraient pouvoir communier dans les deux Eglises : « Nous désirons ardemment que cette blessure […] soit guérie. C’est l’objectif de nos efforts oecuméniques, que nous voulons faire progresser, y compris en renouvelant notre engagement pour le dialogue théologique. »

Selon la tradition, c'est de la porte d'une église gothique de cette ville de l'est de l'Allemagne qu'est partie l'un des plus grands séismes théologiques du christianisme, la remise en cause de l'Eglise catholique par une critique des abus de l'institution papale et du culte des saints.

Férié en Allemagne

Célébration du 500e anniversaire de la Réforme en Allemagne dans l'Eglise de la Toussaint

En Allemagne, cette "Journée de la Réforme" a revêtu un caractère particulier: le 31 octobre était déjà un jour férié dans plusieurs Etats régionaux allemands, en particulier de l'Est, mais pour l'occasion toute l'Allemagne chômait mardi.  

Ces célébrations marquées par des cultes, expositions et rassemblements à travers 700 villes allemandes, ont attiré 3 millions de visiteurs en 2017, selon le ministère allemand de la Culture.  

Mardi, des milliers de personnes se sont encore massées dans les ruelles de la petite ville de Wittenberg, sous la pluie, pour assister à la retransmission de ce culte et apercevoir la chancelière saluer la foule depuis le célèbre porche de l'église.  

La ville de Luther s'était préparée depuis des mois pour cette occasion: des hamburgers aux canards en plastique en passant par les eaux de vie, les boutiques de souvenirs sont envahis de produits dérivés à l'effigie de Martin Luther. 

Une statue du clerc et théologien Martin Luther, à Wittenberg, dans l'est de l'Allemagne, le 31 octobre 2017

Il a en outre été l'un des premiers écrivains de langue allemande et l'auteur de la première traduction de la Bible en langue vernaculaire.  

Son nom s'est aussi retrouvé associé à l'une des pages les plus sombres de l'histoire allemande. Parce qu'il s'en prenait au judaïsme dans ses écrits, il a été une référence de l'idéologie nazie qui l'utilisait comme caution religieuse. 

Cinq courants chez les protestants

L’Église catholique compte environ 1,2 milliard de fidèles dans le monde alors que les Églises protestantes totalisent 800 millions de fidèles dans le monde, répartis entre luthériens, réformés, évangéliques, anglicans et pentecôtistes.

Les protestants se retrouvent autour de trois grands principes fondamentaux : la prépondérance de la Bible (« l’écriture seule »), l’importance de la foi (« la Foi seule ») qui est une affaire personnelle et la notion de grâce (« la Grâce seule ») qui permet de sauver l’homme sans la notion de mérite et de rachat propre au catholicisme.

Eclatée en une myriade d'Eglises, la population protestante mondiale est difficile à évaluer. Un rapport du centre de recherche indépendant américain Pew Research Center évalue à plus de 800 millions les protestants "définis au sens large" dans le monde, soit plus du tiers de l'ensemble des chrétiens, tandis que les catholiques en constituent environ la moitié et les orthodoxes 12%.


L'Express / Ouest-France / MCN, via mediacongo.net
838 suivent la conversation
4 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Past DSK - 03.11.2017 10:43

Merci Martin pour la reforme. Mais les protestants de leur part continuent à protester, à se diviser jusqu'à qualifier les autres des "secteurs"= "sectes". Restons tous attaché à la Bible qui contient la vérité divine!!!

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
casanova - 02.11.2017 07:13

Doit soit loue a tout jamais.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 01.11.2017 18:34

felicitations

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Moïse, prophète aux visages multiples
left
ARTICLE Précédent : Kongo Central : contribution de l’Assemblée provinciale à l’érection du musée de l’église Kimbanguiste à Nkamba
AUTOUR DU SUJET

Protestantisme africain : « Les Églises africaines prennent un nouveau visage »

Religion ..,

Le pasteur Alain Bukasa réagissant au livre « Femme Sans Limites » «Dieu… ne permet pas aux...

Religion .., Kinshasa

Ministère de la femme : L’apôtre Mbo épouse le point de vue de Daisy Marie Washburn Osborn...

Religion .., Kinshasa

Les représentants religieux juifs, musulmans et protestants appellent à voter Macron

Religion .., France