mediacongo.net - Actualités - Papa Wemba: la vente de sa villa de Macampagne suscite des réactions !

Retour Musique

Papa Wemba: la vente de sa villa de Macampagne suscite des réactions !

Papa Wemba: la vente de sa villa de Macampagne suscite des réactions ! 2017-10-27
Société
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/10-octobre/16-22/wemba.jpg Kinshasa-

Qui veut vendre la Villa laissée par Papa Wemba ? A combien doit-on liquider cette maison légendaire où habitait le Roi de la Rumba ? Et, pourquoi sa mise en vente ? Tout Kinshasa en parle. Le sujet suscite un tollé général dans les réseaux sociaux où les internautes et fans en ont fait leur problème personnel. D’une part, les courtiers immobiliers de la Capitale se précipitent, à la recherche de la commission. Tandis que les proches de Viva-la-Musica sont divisés depuis qu’ils ont appris la nouvelle faisant échos de la mise à prix de la résidence officielle du Chef du Village Molokai du quartier Ma Campagne, dans la commune de Ngaliema, à Kinshasa.

Une source proche de la famille biologique de Papa Wemba confirme la vente de cette villa, dans les tout prochains jours. Elle révèle même que cette résidence luxueuse laissée par le rossignol chanteur congolais continue à faire l’objet des convoitises et de disputes entre les frères et sœurs de l’artiste, les héritiers et la femme légitime, Marie Rose LUZOLO dit Amazone (veuve Wembadio). Et pourtant, elle semble être l’unique que le Chef du Village Molokai avait acheté et légué à son épouse légitime et ses six enfants, à l’instar des autres avoirs qu’il possédait à Kinshasa. «Il y a des sérieux problèmes dans la famille qu’on ne peut pas tout dévoiler. Sachez que la veuve est toujours mal comprise dans sa belle famille. Mais, il n’y a aucun inconvénient s’il s’avérait que les ayants-droits ont décidé ainsi. Je ne vois aucune raison d’en faire un débat ou qu’on ne s’oppose. Que leur volonté soit faite. Les avoirs récoltés par Papa Wemba, grâce à sa vie artistique, de son vivant, doivent directement profiter à ses enfants qui ne peuvent que jouir des biens de leur père», commente un membre du staff de l’orchestre Viva-la-Musica, requérant l’anonymat.

La décision ou l’idée de vendre cette maison de Macampagne, renseigne-t-on, est venue de la veuve et les héritiers dont la majorité réside en Europe. «C’est un bien privé. Maman Amazone ne fait rien dans la vie. Comment elle doit subvenir à ses besoins personnels et de ses enfants ? Je pense qu’ils ont le choix libre de faire de cette villa ce qu’ils veulent. Que ça nous plaise ou pas», soutient-on.

Il faut rappeler que la volonté de vendre cette maison ne date pas d’aujourd’hui. Quelques jours après les obsèques, une voix parmi les membres de la famille avait même proposé, à l’époque, que l’Etat congolais puisse l’acheter et la transformer à un musée touristique en mémoire de Papa Wemba. Malheureusement, elle n’a pas été écoutée.

Par contre, les autorités avaient promi de construire un monument à Molokai, fief de l’artiste, à Matonge. Dommage, rien n’e fait jusqu’à nos jours malgré tous les bruits faits lors des obsèques de Mangrokoto Grand Prêtre.

A quel prix ?

Abordé par nos fins limiers, un courtier immobilier installé à Macampagne confirme qu’il a été bel et bien contacté par un des membres de la famille, pour trouver un client qui peut acheter cette villa à un montant de 750.000 $.

Toutefois, les avis restent partagés du côté des observateurs avertis par rapport au montant. Il semblerait que la villa est sous évaluée, vu l’emplacement de la parcelle qui est située dans un milieu huppé de la Capitale. Son architecture moderne ainsi que sa valeur historique et légendaire. Surtout, il ne s’agit pas de n’importe quelle maison mais d’une propriété qui appartenait et où habitait officiellement une grande star planétaire durant toute sa carrière jusqu’à la fin de sa vie. «Cette résidence ne peut pas être liquidée à ce montant. C’est un bradage. Ici c’est aussi le prestige par rapport au nom de Papa Wemba 100% star», rétorque un autre courtier expérimenté, à Kinshasa.

Qu’à cela ne tienne, certains amis de Papa Wemba soutenus par les fans s’opposent à la vente de cette maison. Selon eux, l’effet de vendre cette villa est une démarche malheureuse qui consacrerait la seconde mort de l’illustre disparu. Les uns et les autres estiment que cette résidence est une histoire de toute une vie et de beaucoup de sacrifices. «Pourquoi cherche-t-on à effacer la mémoire de l’artiste si tôt alors qu’il avait consenti beaucoup d’efforts, d’énergie pour construire cette belle maison de Macampagne. C’est triste pour tout ce que Wemba a été, a fait, a enduré de son vivant et qu’après sa mort, les jouisseurs qui n’ont aucune considération de cette maison, viennent la brader à vil prix », regrette un des amis de longue date du Roi de la rumba.

Musée ou patrimoine familial ?

Par ailleurs, plus d’un dans les réseaux sociaux sont revenus avec l’idée que l’Etat congolais, à travers son ministère de la Culture, la rachète pour en en faire un mémorial touristique du genre musée en l’honneur du Chef du village Molokai. «Il serait vraiment hallucinant. Cette maison est un patrimoine parce qu’elle regorge beaucoup de souvenirs d’une vie artistique et pas de moindre», a martelé un fanatique.

D’autres internautes, par contre, exhortent à la culture de la conservation de patrimoine familial qui n’existe même pas dans le mental de Congolais. Ils souhaitent que la famille biologique (veuve et enfants) ne vende pas cette villa qui reste l’image de cette icône de la musique congolaise. Ils l’invitent à se ressaisir et à se servir de l’exemple de la famille Luambo Makiadi, qui continue à préserver encore et toujours l’immeuble historique «1-2-3», dans la commune de Kasa-Vubu.

Décédé en pleine scène en avril 2016 à Abidjan, Jules Shundu Wembadio Papa Wemba dit Vieux Bokul, était un père des familles, au-delà de son talent innombrable, d’artiste. Ses œuvres et créations magnifiques l’ont ouvert beaucoup de portes jusqu’à devenir une grande star planétaire dont le succès était profitable pour toute l’Afrique. Grace à son succès, il a pu gagner et organiser sa vie en y possédant des avoirs de valeurs et autres biens de haute facture (maisons, voitures et vêtements) qui, après sa mort, provoquent un conflit d’héritage dans sa famille. Dossier à suivre!

Jordache Diala
La Prosperité
5461 suivent la conversation
11 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Aningi GIOVANNI TRESOR - 07.11.2017 23:01

je préfère que l'État congolais achète cette maison pour en faire un site touristique

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima - 27.10.2017 20:55

Amazone est la mieux placée pour gérer l'héritage de Wemba. C'est la femme légitime et devant la loi et l'opinion publique internationale c'est elle qui est comptée. Les querelles familiales n'aident pas ce genre de situations.

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
steti - 27.10.2017 18:24

vendre est bon pour que Amazone ne s'en appropie pas. avez vous vu comment elle a ignoré les autres enfants du vieux Mze ?

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Admin - 27.10.2017 17:29

la vente ne serait pas intéressant pour l'instant.Que les uns comme les autres reviennent au bon sentiment. cette maison, représente l'histoire de toute une vie; qu'ils veulent brûlé sans le respect de l'âme de ce grand Homme qui nous manque encore aujourd'hui. Repose en paix Shungu Wembadio "PAPA WEMBA"

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Alonga Nzoto - 27.10.2017 15:22

Vraiment triste et regrettable;mais bon...

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima - 27.10.2017 13:58

L'Unesco peut aussi conseillé.

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima - 27.10.2017 13:42

Si l'état congolais n'y a pas intérêt, cela c'est de la négligence et de la mauvaise gouvernance de ses atouts culturels. Si un individu venu d'ailleurs s'en approprie et l'ouvre au public pour un tourisme lucratif alors on verra l'état et ses agents corrompusont y courir pour prélever des taxes. Et ces familles telles les Luambo, gerent-elles ces 1-2-3 sous forme de fondation? C'est ce qu'il faudra qu'elles fassent pourtant. Là alors ces fondations soliciteront, dans le cas tels que cette résidence de Papa Wemba de Ma Campagne des aides y compris financières pour racheter pour intérêts de culture publique cette villa. N'y-a-t-Il jamais des experts qui conseillent là dans ce...

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Gardien du Monastère - 27.10.2017 13:40

Très triste.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Vient de paraître : « Papa Wemba, la voix de la musique congolaise moderne »
left
ARTICLE Précédent : Une photo de la dépouille Marie Misamu fait des victimes à la morgue de la clinique Ngaliema