mediacongo.net - Actualités - La poliomyélite en voie d’éradication sur le plan mondial

Retour Santé

La poliomyélite en voie d’éradication sur le plan mondial

La poliomyélite en voie d’éradication sur le plan mondial 2017-10-24
Santé
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/polio.jpg -


La poliomyélite tend à une éradication dans tous les pays du monde, sauf au Nigeria, au Pakistan et en Afghanistan où quelques cas ont été recensés au cours de cinq dernières années, soit de 2012 à 2017, a appris l’ACP dans un document de l’OMS publié en marge de la journée mondiale de la poliomyélite célébrée le 23 octobre de chaque année selon ce document, la poliomyélite est une maladie contagieuse provoquée par un virus qui envahit le système nerveux et qui peut entrainer une paralysie totale en quelques heures.

Le virus se propage d’une personne à une autre, principalement par la voie fécale, orale, ou moins fréquemment par le biais d’un véhicule commun (eau ou aliment contaminé) et se multiplie dans l’intestin.

Le document précise que, plusieurs symptômes confirment le diagnostic de la poliomyélite notamment la fièvre, l’asthénie, les céphalées, les vomissements, la raideur de la nuque, les douleurs des membres et une paralysie irréversible (des jambes) survient dans un cas sur 200, entre 5 et 10% des malades décèdent lorsque leurs muscles respiratoires cessent de fonctionner. Cette pathologie touche les enfants de moins de 5 ans, et la vaccination anti poliomyélite administré à plusieurs reprises reste la seule mesure préventive.

La RDC déclarée sans poliomyélite

La République Démocratique du Congo a été déclaré sans poliomyélite dans les 68 derniers mois. La vaccination contre la poliomyélite s’est déroulée du 23 au 25 février dernier. Elle a visé l’intensification des activités vaccinales à Kinshasa et dans d’autres provinces du pays. Cette campagne de vaccination avait pour but d’éradiquer la poliomyélite en RDC d’ici 2019, en obtenant zéro cas de la maladie sur l’ensemble du territoire national.

Au début des années 1990, la poliomyélite touchait plus de 350.000 personnes par an sur 125 pays. Elle était encore une maladie les plus redoutées paralysant des milliers d’enfants tous les ans provoquant des nombreux décès.

Depuis lors, les campagnes de vaccination ont permis de faire reculer le fléau en observant un déclin rapide. Tant qu’un seul enfant reste infecté, tous les autres dans le pays risquent de contracter la poliomyélite.

Dans la plupart des pays, l’action mondiale a permis de renforcer les capacités de lutte contre d’autres maladies infectieuses en développant des systèmes de surveillance et de vaccination efficace. ACP/YWM/Kayu/JGD

 

Partager :

Cliquez pour partager sur Twitter(ouvre dans une nouvelle fenêtre)
1Cliquez pour partager sur Facebook(ouvre dans une nouvelle fenêtre)1
Cliquez pour partager sur Google+(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

 


En savoir plus sur http://acpcongo.com/acp/poliomyelite-voie-deradication-plan-mondial/#O0vjMJFmIewFxxYz.99


ACP / MCN
430 suivent la conversation
1 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Fièvre de Marburg: la RDC renforce la surveillance sanitaire
left
ARTICLE Précédent : Kwilu : une maladie non encore identifiée décime de petits ruminants dans le territoire de Gungu