mediacongo.net - Actualités - Kongo central : plaidoyer pour améliorer la situation de la jeune fille

Retour Femme

Kongo central : plaidoyer pour améliorer la situation de la jeune fille

Kongo central : plaidoyer pour améliorer la situation de la jeune fille 2017-10-17
Provinces / Société
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/jeune%20fille%20autonome.jpg Kongo central-

La journée internationale de la jeune fille, célébrée chaque 11 octobre à travers le monde, a été marquée d’une pierre blanche dans la province du Kongo central par un message du plaidoyer des enfants adressé à l’autorité provinciale.

C’est dans la salle Notre-Dame-Médiatrice dans la ville de Matadi dans la province du Kongo central que la journée internationale de la jeune fille a été célébrée sur le thème « Autonomisation de la jeune fille pour un meilleur avenir ». La présence des autorités provinciales et partenaires notamment celle du ministre provincial du Genre, de la Famille et de l'Enfant, Florien Masaki Nzembele, du chef de division provinciale du Genre, de la famille et de l'Enfant et de plusieurs partenaires étatiques et non étatiques de la province du Kongo central montre leur intérêt à cette journée qui offre une occasion de réfléchir sur la situation de la jeune fille dans la province, laquelle situation n’est pas reluisante au regard du message de plaidoyer des enfants en faveur de la jeune fille qui vit la violence au quotidien et est exploitée à des fins économiques.

Les enfants ont aussi dans leur message plaidé en faveur des enfants qui sillonnent la ville de Matadi en vendant des marchandises. Ils recommandent dans leur plaidoyer la publication d’un édit interdisant ce type d’exploitation des enfants. Pour le chef de division du Genre, de la Famille et de l'Enfant, le tableau de la situation de la jeune fille au Kongo central est très sombre. Avant l’adresse du ministre provincial du Genre, de la Famille et de l'Enfant, les enfants et tous les invités ont suivi la présentation de la pièce de théâtre sur le mariage précoce.

Tout en remerciant tous les partenaires qui luttent pour le bien des enfants, le ministre du Genre, de la Famille et de l'Enfant a réaffirmé la volonté du gouvernement provincial dans la lutte contre les antivaleurs sur les droits des enfants. À la fin de la cérémonie, les jeunes filles ont lancé des cris d’animation en disant : "Non au mariage, oui au stylo, oui au cahier, oui a l’école. Les activités de la célébration ont été organisées par la division provinciale du Genre, de la Famille et de l'Enfant et avec l'appui de la société de port MGT.


199 suivent la conversation
4 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Amanvi - 17.10.2017 15:45

CE COMMENTAIRE A ETE SUPPRIME (PUB)

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Les femmes en période d'ovulation, des rivales aux yeux des autres femmes ?
left
ARTICLE Précédent : Violences sexuelles en RCA: la RDC va rester «attentive et solidaire»