mediacongo.net - Actualités - Félix Tshisekedi et le Rassemblement formels : une courte transition de 6 mois sans Joseph Kabila et une Ceni recomposée

Retour Politique

Félix Tshisekedi et le Rassemblement formels : une courte transition de 6 mois sans Joseph Kabila et une Ceni recomposée

Félix Tshisekedi et le Rassemblement formels : une courte transition de 6 mois sans Joseph Kabila et une Ceni recomposée 2017-10-13
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/10-octobre/9-15/tshisekedi_felix_parle_17_0001.jpg -

Félix Tshisekedi

De nombreux combattants de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) ainsi que les sympathisants des partis membres du « Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement », ont pris d’assaut le siège de cette plateforme politique, ce jeudi 12 octobre 2017, afin de suivre la toute première communication de leur président, Félix Tshisekedi Tshilombo, depuis son dernier périple euro-américain.

« C’est dans un contexte de tensions sociales et de crise politique aigue que j’ai appris avec indignation les propos irresponsables du président de la Ceni, Corneille Nangaa, s’exprimant le 11 octobre 2017 devant des membres de la Société civile, renvoyant les élections prévues au plus tard le 31 décembre 2017 aux calendes grecques. Devant cette énième forfaiture, Joseph Kabila et son serviteur Corneille Nangaa ont déclaré la ''guerre'' au peuple congolais et se sont de ce fait disqualifiés ! », a martelé Félix Tshisekedi.

Réitérant les résolutions du Rassemblement formulées dans sa nouvelle feuille de route, approuvée à l’unanimité lors de son deuxième Conclave, Félix Tshisekedi a souligné la volonté de sa plateforme de voir « une transition sans Joseph Kabila et une Ceni recomposée ». Pour lui, cette transition ne devrait pas durer au-delà de 6 mois.

Campagne de mobilisation populaire par Lubumbashi  

Félix Tshisekedi a annoncé que le Rassemblement va entamer de démarches auprès de l'ONU, notamment pour obtenir son implication directe dans l'organisation des élections.

Pour le Rassemblement, les 504 jours supplémentaires sollicités par Corneille Nangaa, président de la Ceni, après le processus d'enrôlement des électeurs, est une proposition irresponsable. Félix Tshisekedi a rappelé que l’option d’une transition sans Joseph Kabila d’ici au 31 décembre reste maintenue. 

Pour obtenir l’organisation des élections en RDC, Félix Tshisekedi a évoqué de démarches auprès de l'ONU.

Pour barrer la route à la violation de l'Accord de la Saint Sylvestre et de la Constitution, et en vue d’obtenir l'alternance démocratique, Félix Tshisekedi a annoncé le lancement de la campagne de mobilisation populaire par des visites de leurs bases à travers le Congo profond. En attendant la publication du calendrier, le président du Rassemblement a toutefois annoncé que la tournée sera entammée par Lubumbashi. 

Martelant sur une transition sans Joseph Kabila, le président du Rassemblement a expliqué que le président de transition sera désigné dans le cadre des discussions de la Cenco qui « ne se sont jamais achevées ». "Le cadre de l'accord de la saint sylvestre n'est pas mort. On peut le reconstituer avec l'aide de la Cenco et on désignera le remplaçant de Joseph Kabila", a-t-il dit.

S'agit-il d'un troisième dialogue ? Félix Tshisekedi n'y trouve pas d'inconvénient : "Appellez ça 3e dialogue, moi je ne suis pas dans la querelle des mots à partir du moment où tout cela aura lieu après Joseph Kabila, c'est l'essentiel !".

 


MCNTEAM / mediacongo.net
1849 suivent la conversation
17 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Prof. Dr.Robert KIKIDI - 17.10.2017 16:36

La RDC est entrée en pleine usure du pouvoir dans toutes les institutions à mandat électifs, Le Président de la République, les Sénateurs, Députés Nationaux et Députés Provinciaux sont fin mandat depuis fin 2016 et on voit exacerbe la violence sous toutes ses formes comme mode d’expression collective, compromettant ainsi sur l’avenir de notre cher pays. Face au report en report des élections, il faudra que la RDC soit mis sous tutelle des Nations Unies pour éviter les troubles et les massacres des populations et le chaos planifié par les axes du mal de tous bords pendant la période pré-électorale.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Tarzan moteur. - 13.10.2017 19:37

Cher membres du rassop Félix Tshisekedi doit vous dire la vérité. Les paroles qui sortent de sa bouche n'est que mensonge. La vérité est au fond de son coeur. Au mois de décembre le monsieur sera le 3em premier ministre de Kabila le raïs en remplacant Brutshi pour une durée de deux ans.Qu'il arrête de faire de déclarations mensongères tant que l'accord a était déjà conclu en catimini et il reste seulement l'appliquer à la fin de l'année. L'absence de Kabund au pays ce pour aller convaincre les autres membres du rassemblement ail Europe. Si Félix continue à déclarer les bêtises il risque de rater cette chance au profit d'un autre l'oiseau du rassemblement qui est en...

Non 3
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 13.10.2017 18:36

Dès le 1 octobre dèbut de la desobbeissance civile ou en est-on. Ce qui est triste, il y'a encore des gens qui vous prend au sèrieux. C'est vrai le tonneau vide fait beaucoup de bruit. Laissons Kabila et Nangaa en paix, eux vont laisser quelqu'un chose qui s'appelle démocratie et un fichier électoral fiable. pendant que le pays va de l'avant, les enfants de Mobutu,comme vous meme, vous etes le passé de vos parents. Bonne chance et bon voyage dans vos reves enfantiles.

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KABILA MOYIBI - 13.10.2017 15:31

Cher Monomosi je suis à 100% d'accord avec toi. Pourquoi encore aller parler à l'ONU? L'ONU a 20000 soldats en RDC est ce que cela a change quelque chose à notre vie? Si l'ONU le voulait vraiment elle peut chaser et même arrêter Kanambe, est ce qu'elle le fait? NON. Alors soyons clair, NOUS NE DEVONS PLUS ATTENDRE LE 31/12/2017 CAR KANAMBE A ANNONCE LA COULEUR, SI NOUS NE REAGISSONS PAS IMMEDIATEMENT C'EST FINI, NOUS SERONS LE PEUPLE LE PLUS BETE DU MONDE, ET C'EST UN RWANDAIS QUI NOUS AURA RIDICULISE!! TELEMA EKOKI!

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
banamura - 13.10.2017 15:08

le peuple n'est du coté de Kabila , que ses consellers lui disent la verité

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
RMN - 13.10.2017 14:29

courage

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 13.10.2017 14:08

Excusez moi pour ce message imprévu: Je me nomme KITUMAINI de Lubumbashi. J'ai réussi à mettre sur pied mon projet grâce à un monsieur qui offre des crédits. J'ai voulu réaliser mon projet mais depuis longtemps les banques ne me rendaient pas la tâche facile. Aujourd'hui grâce à Dieu j'ai pus bénéficier d'un prêt auprès d'un fervent catholique résidant en France mr MARCEL DEKRIPPEL.adressez vous à lui au mail marcel.dekrippel@gmail.com .Ce qui m'a permis de réaliser mon projet. Deux de mes collègues ont également reçu des prêts de ce monsieur de DIEU sans aucune difficulté. Jusqu'à présent je ne sais comment le remercier pour le bien qu'il m'a fait. Pour ceux qui...

Non 3
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 13.10.2017 13:01

Pour l'instant peuple congolais,même s'il faut qu'on prenne les armes,nous allons le prendre pour chasser un imbécile qui pense que le Congo lui appartient,Nanga et tous le kabilistes déhors!!!!!!! EYEKOYA EYA! Trop c'est trop.

Non 3
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JOSEPH KABILA KABANGE - 13.10.2017 12:12

Kabila, je dois reste jusqu'à la passation du pouvoir avec le nouveau élu. Il y aura pas tout ça, arrête de s'agiter pour rien Oza mwana. va encore tété chez ta mère Marthe, et laisse la politique pour les gens qui s'y connais.

Non 4
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Claude Mashala - 13.10.2017 11:49

Antoine! Le chien aboit, la caravane passe. Nous attendons ce que tu feras ou deviendra en date du 31.12.2017!

Non 5
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Prof. Dr.Robert KIKIDI - 13.10.2017 11:32

C'est possible d'avoir une transition pour une durée de 6 mois avec une CENI recomposée et un Gouvernement des Technocrates sans aucun politicien de la Majorité ni de l'opposition ni du centre en vue de départager ces derniers et organiser les élections, libres ,transparentes et démocratiques. Mais il faudra perdre la souveraineté de la RDC et le mettre sous protectorat des Nations Unies pour éviter les troubles et les massacres des population pendant la période pré-électorale.

Non 2
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Prof. Dr.Robert KIKIDI - 13.10.2017 11:22

C'est possible d'avoir une transition pour une durée de 6 mois avec une CENI recomposée et un Gouvernement des Technocrates sans aucun politicien de la Majorité ni de l'opposition ni du centre en vue leur départager ces derniers et organiser les élections, libres ,transparentes et démocratiques.

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Elie Du Jardin - 13.10.2017 11:20

Des rêveries franchement, comme du temps de son père, le fils n'a rien innové. Oh l'argent !! L

Non 7
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
monomosi - 13.10.2017 11:07

C'est minable ce que raconte Félix. Un bon politicien ne peut raisonner de cette manière. Je comprends maintenant de l'amaturisme de l'opposition qui ne voit aucune lueur d'espoir. Une vraie opposition comme dans des pays de l'ouest, elle allait agir dès la déclaration de Naanga. Attendre jusque 31 Décembre pour quelle raison ? Pcq les élections ne seront jamais organisées. Pour prouver à la population, vous devriez dès maintenant choisir celui qui remplace Kabila. C'est pas à la CENCO de le faire.On comprend ce langage ambiguie quand il y a des accords secrets quelque part. Ne trompez pas le pauvre peuple. 9a sera connu.

Non 9
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Christopher Columbus - 13.10.2017 10:49

Bien dit, Félix, mais saches bien que Joseph Hyppolite, qui a vécu au maquis, c'est-à-dire dans la jungle à côté des léopards, des renards et des phacochères, ne connaît pas les termes responsablité et démission. Alors il faudra l'aider à partir, notamment en sollicitant sa destitution par la Cour Constitutionnelle pour INCOMPETENCE NOTOIRE ET NEGLIGENCE COUPABLE AYANT MIS EN PERIL LA JEUNE DEMOCRATIE CONGOLAISE. Réfléchissez-y!

Non 3
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Apathisme Michel - 13.10.2017 10:47

nous soutenons le départ de jk et son bouchon nangaa de la ceni

Non 2
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
WASSO Lebon - 13.10.2017 10:44

504 jours? voila le plan de donner la primature au soit disant chef de file de Rassop; nous comprenons déjà toute ces manœuvres car l'APARECO l'a dévoilée à haute voix l'accord signé par Kabund, Felix et la MP.

Non 8
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

L'UDPS présente ses condoléances à la famille de papa Olangi

Société ..,

Une transition sans Kabila : est-ce raisonnable ?

Politique ..,

Le Rassemblement rejette l'idée du 3ème dialogue

Politique ..,

Traité de tribaliste, Félix Tshisekedi tente de reconstituer son cabinet

Politique .., Kinshasa