mediacongo.net - Actualités - Est de la RDC : une attaque des FDLR fait plusieurs morts

Retour Provinces

Est de la RDC : une attaque des FDLR fait plusieurs morts

Est de la RDC : une attaque des FDLR fait plusieurs morts 2017-10-11
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/soldats_monusco_fardc_17_003.jpg -

Des soldats des Forces armées de la RD Congo, avec l’appui de la Force de la Monusco, poursuivent la traque des groupes armés dans l’Est de la RDC

Plusieurs personnes ont été tuées ce mercredi lors de l'attaque d'un village attribuée à une milice d'opposants hutus rwandais de l'Est de la République démocratique du Congo, a rapporté un porte-parole de l'armée. Selon lui, cinq civils et un policier ont été tués.

Les Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) ont attaqué le village de Bwiza dans la province du Nord-Kivu, a déclaré à la presse le porte-parole de l’armée, Guillaume Ndjike Kaiko. « Les FDLR ont attaqué un commissariat de police. Un élément de la police a été tué. Quelques civils ont trouvé la mort ». L'armée est intervenue et a mis en « débandade » les miliciens, a-t-il ajouté.

Un membre de l'Agence nationale de renseignement (ANR) aurait aussi été tué, a déclaré de son côté le délégué du gouverneur dans la région, Jean Lukoo, qui a ajouté que les assaillants avaient « emporté un troupeau de vaches ».

Frontalière de l'Ouganda, du Rwanda, du Burundi et de la Tanzanie, l'Est de la RDC est le théâtre d'opérations de plusieurs groupes armés depuis plus de 20 ans. Lundi, également dans le Nord-Kivu, deux Casques bleus ont été tués lors d'une attaque attribuée aux rebelles musulmans ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF), qui auraient aussi tué samedi une vingtaine de civils, selon la Mission de l'ONU en RDC (Monusco).


RFI
719 suivent la conversation
3 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
ngaruma - 13.10.2017 10:33

nous sommes dans un pays d'impunité et dans un système dont tous les pays voisins viennent pillé .ce la politique des autorité qui laisse ce pays au chaos.toyebi ndako 2017 en décembre 31

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ntshiakala - 12.10.2017 08:43

C'est grave cher Ananie,les hommes en débandade avec un troupeau de vaches!pas même de lapins?

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ananie - 12.10.2017 06:58

L'armée les a mis en débandade, le représentant du gouverneur dit ils sont partis avec un troupeau de bœuf. Le mot débandade viens faire quoi alors dans cette phrase. Aucun bilan côté assaillants?

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Nord-Kivu : cinq personnes décapitées à Kibirizi, les FDLR-Rudi indexées

Provinces ..,

Le Kivu : « une marmite qui bouillonne » loin du pouvoir de Kinshasa

Provinces ..,

13 ex-combattants rwandais et leurs dépendants regagnent leur pays

Provinces ..,

Rwanda : 11 000 ex-FDLR réintégrés en vingt ans

Afrique .., Kigali, Rwanda