mediacongo.net - Actualités - Maintien de Kabila : le plan en six points de la MP

Retour Politique

Maintien de Kabila : le plan en six points de la MP

Maintien de Kabila : le plan en six points de la MP 2017-10-11
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/10-octobre/9-15/kabila-joseph-tronant.jpg -

Le schéma concocté par la MP pour conserver le fauteuil de son autorité morale a fuité. Selon des sources diplomatiques basées à Washington, la feuille de route actualisée est libellée en six points.

La Céni est mise à contribution pour repousser les élections au-delà de 2019, tout en garantissant la victoire de Joseph Kabila au moyen d'un vote semi-électronique, après le référendum constitutionnel.

La Majorité présidentielle ne craint pas l'échéance de décembre 2017, date prévue pour la tenue de la présidentielle. Comme en 2016, ses principaux ténors sont convaincus que le ciel ne va pas leur tomber sur la tête. Un cadre bien placé de la MP, en séjour à Washington, a d'ailleurs glissé sur un ton ironique : « Le 31 décembre 2017 passera comme le 31 décembre 2016 ».

D'où la MP tire-t-elle cette arrogance? La vérité est qu'au sein de la famille politique, des stratèges ont actualisé le plan de glissement du processus électoral afin de conforter davantage le pouvoir du président Joseph Kabila dont le deuxième et dernier mandat a pris fin en décembre 2016.

Il s'agit d'une feuille de route élaborée en six points, à savoir plus question de troisième dialogue ; vote semi-électronique pour garantir la victoire de Joseph Kabila ; élection présidentielle au second degré ; couplage de toutes les élections ; aucune élection avant fin 2019 ; pas d'élection avant la fin de l'enrôlement des Congolais de l'étranger.

La MP y travaille à fond. Pour y arriver, elle a mis à contribution la Céni. Le camouflage est bien trouvé : donner un semblant de légitimité au lugubre schéma.

Dans ces mêmes colonnes, Le Potentiel avait, après recoupement, simulé la première mouture que la MP prévoyait de mettre en œuvre dès janvier 2018. Ce schéma renvoyait les élections au plus tard fin 2019. La Majorité est revenue à la charge en actualisant sa copie, enrichie de nouvelles trouvailles.

Le fond du problème, c'est que la MP anticipe sur la publication du calendrier électoral. Elle ne semble même pas s'en émouvoir. Elle reste convaincue que rien ne sera précipité tant que la centrale électorale n'aura pas bouclé les opérations dans le Grand Kasaï et au niveau de la diaspora congolaise.

La supercherie repose sur le gain de temps. Trois ou quatre mois pour couvrir toutes les circonscriptions du Grand Kasaï ; trois ou quatre mois davantage en faveur des Congolais basés à l'étranger.

Qu'est-ce qu'ils sont bien inspirés, les stratèges de la MP dans leur quête de suffisamment de prétextes pour justifier le glissement du processus électoral et de la prolongation du bail de leur autorité morale au sommet de l'Etat !

Vu sous cet angle, le bouclage de l'enrôlement des électeurs ne pourrait pas intervenir avant le second semestre de 2018. Et les élections sont bien renvoyées aux calendes grecques.

Ce qui est sûr pour l'instant c'est que, dans ce contexte créé de toute pièce, les jeux sont faits ; la publication d'un calendrier électoral réaliste et consensuel comme l'exige la communauté internationale devient une gageure pour la Céni.

La MP a décidé de faire brûler le pays

Certes, la centrale électorale dit attendre les conclusions de la tripartite Céni-Gouvernement-CNSA prévue du 12 au 16 octobre 2017 pour publier son calendrier.

Mais d'aucuns sont d'avis que c'est juste de la poudre aux yeux de l'opinion publique pour calmer les ardeurs d'une population remontée par l'incertitude qui plane sur le processus électoral.

En réalité, la MP est à pied d'œuvre sur un schéma qui s'écarte totalement de ce qu'attend l'ensemble de la population. Selon elle, seul le maintien au pouvoir de son autorité morale passe avant tout. Qu'importe les élections !

En tout cas, la MP n'entrevoit pas la tenue d'élections avant 2019. Elle mise également sur un changement de la Constitution qui modifierait le mode de scrutin présidentiel, passant d'un scrutin direct à un tour à un scrutin indirect au niveau du Parlement.

Pour compliquer davantage la donne électorale, la MP prévoit le couplage de toutes les élections essentielles, à savoir la présidentielle ainsi que les législatives nationales et provinciales, alors qu'elle est consciente des contraintes logistiques et financières sous condition d'enrôler les Congolais de la diaspora.

La MP a donc décidé de voguer à contre-courant de l'histoire. Au moment où tous ne jurent que par la tenue d'élections, la MP s'inscrit dans un schéma risqué : le saut périlleux. Les fuites qui ont été organisées autour de sa feuille de route en témoignent.

Comme on l'a toujours prédit, la fin de cette année est entourée d'une très grande incertitude. Dans les tiroirs, la feuille de route est déjà bien ficelée. Il ne reste plus qu'à passer à l'action pour en accélérer la mise en œuvre.

Toujours est-il qu'à ce stade, la famille politique écarte l'option d'un 3ème dialogue par lequel elle pensait séduire l'aile la plus dure de l'Opposition, c'est-à-dire le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement.

A tout prendre, on n'est plus loin d'une confrontation. Comme le peint Christophe Rigaud, analyste politique à Afrikarabia, « une chose est sûre, les Congolais ne peuvent plus compter que sur eux-mêmes pour provoquer les élections et l'alternance au sommet de l'Etat. La population le sait bien... et les groupes armés aussi.

A Uvira, la semaine dernière, le mouvement insurrectionnel qui a essayé de prendre la ville se fait appeler Alliance de l'article 64 (AA64), en référence au fameux article de la Constitution congolaise.

Mais il n'y a pas que les groupes armés qui plaident pour l'application de l'article 64 : mouvements citoyens et politiques de tous bords brandissent désormais la menace. Tout est donc prêt pour l'explosion ... il ne manque plus que l'étincelle ».

En décidant de brûler le pays pour protéger à tout prix son autorité morale, la MP s'est lancée dans une aventure périlleuse dont l'issue reste la grande inconnue.


Le Potentiel
6456 suivent la conversation
39 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
coco - 13.10.2017 14:09

le plan en six point pour garder un rwandais a la tête du pays

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Elie Du Jardin - 13.10.2017 12:13

N'importe quoi dans ce journal qui s'est inscrit dans une lancée de militantisme. Un journal vrai ne peut oser piper dans ce genre d'élucubrations, c'est vraiment décevant avec une tel média, qui avoisine même la radio milles collines, qui a vu le Rwanda voisin verser dans le génocide, pèse-t-on ce que peut provoquer demain, ce que l'on écrit?

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 12.10.2017 18:19

suite)La Belgique a vecu pendant des années avec un gouvernement provisoire, de meme l'Espagne.L'Italie n'arrive pas à se doter d'une loi électorale acceptable eccc.Donc partout les politiciens sont les memes. Attribuer à Kabila la non tenu des élections, de la situation actuelle, est un jeu mesquin au detriment du peuple. Le problème est que Kabila nous impose la démocratie, càd les élections.Ceux qui ont peur de disparaitre de la scene politique n'entendent pas de cette oreille, d'où une soit disante bloccage.

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 12.10.2017 18:11

Attribuer à Kabila chaque mouvement de trouble est stupide. J'ai vecu la guerre entre Hema et Lendu, quand Kabila n'était pas prèsident. Les lendus se croient des vrais congolais, les hèmas pensent qu'ils sont des Nylotiques, sans meme vous dire de quel pays ou région du Nil. Ceci pour vous dire que nous sommes manupulable, du moins certains congolais ils le sont. On vous dit Kabila est rwandais on y croient comme des gros bébés. Un rwandais contre 80 millions des congolais marionettes??? , quel honte pour le Congo. Partout on voit des rwandais, oubliant que le Rwanda,Le Burundi,et le Congo formaient presque un pays, donc des transmigrations de tout genre.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Emma - 12.10.2017 16:31

on avait commis une erreur grave en 2001. croire à tout ce qui'ils racontaient au sujet de la mort de LDK. c'est là que remonte l'origine du mal congolais, croire qu'on peut corriger en s'en prenant aux résultats...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
emmanuel - 12.10.2017 14:17

EHEHYO c'est très bien de vivre la guerre sur papier et à la télé. comme tu es à l'ouest tu es content de nous voir etre massacré par les soit disant AA64 et autres mi mai Mazembe le nom d'une équipe de football. Il faut que tu le vives pour savoir comment nous autres endurons chaque seconde qui passe. Commencez aussi chez vous là bas nous allons voir comment vos économies vont souffrir vos belles maisons détruites et vos femmes et vos filles violées en votre présence vous allez maudire AA64. A kinshasa il y a toutes les institutions du pays prenez les là bas au lieu de nous envoyer les AA64 nous mettre mal à l'aise monsieur EHEHYO. Est ce ton prénom ou une chinoiserie...

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Tarzan moteur. - 12.10.2017 14:10

Rendez-vous en 2019 pour le référendum !! Bientôt là, la date du 31 décembre sera obsolète. Pour ceux qui pensent à une quelconque libération,guerre ou machins de révolution sont que de rêveurs. Traité Kabila le Raïs de tout les péchés d'Israël ou l'insulter en lui donnant tout les noms ,cela ne changera rien. Voulez-vous se révolter ? N'entendez même au mois de décembre. Bobanda tango sikoyo tomona soki boza mibali où basi ya solo solo.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
RMN - 12.10.2017 13:53

Amen DIEU agira à notre faveur

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Prof. Dr.Robert KIKIDI - 12.10.2017 12:18

Etant Leader Chrétien, il nous importe donc de convaincre le peuple et les détenteurs du pouvoir qu’« il n’existe pas de sagesse plus vraie que la crainte de DIEU », par le combat non violente que prônent les Evangiles et que l’alternance au pouvoir est la clé de la stabilité et l’antidote aux coups d’Etat. Faut-il alors inciter le peuple, les leaders politiques toutes tendances confondues à la Sagesse Divine, à l’éthique du pouvoir ; comme chacun le sait en criminologie que, l’ennui est mère de tous les complots.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Prof. Dr.Robert KIKIDI - 12.10.2017 12:08

Pourtant la RDC qui n’a que connu ses premières élections démocratiques qu’à partir des années 1960 , on voit revenir encore vers le régime totalitaire et l’opposition traitre et opportuniste sans vision réelle pour le bonheur du peuple ; lorsque on observe des élues nationaux et provinciaux qui ont été démocratiquement élus, adoptent progressivement un comportement erratique et sombrent dans la mal-gouvernance, attendre l’issue légale de leur mandat paraît parfois insupportable, et l’interrompre pacifiquement serait une nécessité.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Prof. Dr.Robert KIKIDI - 12.10.2017 12:04

la RDC qui vit en plein l’usure du pouvoir et on voit exacerbe la violence sous toutes ses formes comme mode d’expression collective, compromettant ainsi sur l’avenir de notre cher pays. En effet, comment vaincre la résistance au changement par la lutte non violente évangélique ? C’est un sujet qui répond aux attentes de tous les pacifistes en général et plus particulièrement le peuple congolais dont plus de 85% se disent Chrétiens et prient chaque jour pour qu’il y ait l’alternance au pouvoir, la paix sociale et plus de liberté.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
EHEHYO - 12.10.2017 11:27

Emmanuel connait bien et veut toujours vivre dans la guerre! Nous nous allons faire la guerre pour nous libérer de cette guerre endémique!

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
emmanuel - 12.10.2017 11:23

le potentiel votre texte est malheureux sur ses dernières lignes. AA64 est opportuniste. il commence la guerre à uvira au lieu de la faire chez vous là à kinshasa où sont les institutions du pays. soyez logique. AA64 est un trafiquant d'or comme Moise Katumbi. Nous qui sommes à l'Est du pays nous savons ce que la guerre et pas vous autres à Kin ou à l'Ouest. Faites votre guerre là bas laissez nous en paix. Invitez AA64 dans vos provinces de l' Ouest et laissez nous tranquilles.

Non 3
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
manono@gmail.com - 12.10.2017 11:22

courage MP. Mais sachez que quand un baobab tombe, il tombe avec toutes ses branches qui sont les TAMBWE MWAMBA, MINAKU, MENDE ect. Vous avez des chars de combat et bien des armes lourdes...Mais nous, nous avons Dieu. On verra. Toi Lambert MENDE, si tu ne fuis pas, nous allons te couper ta verge là courbée.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Merdi - 12.10.2017 09:43

l'homme propose mais Dieu dispose car les pensées de MP n'est qu'un tour de babelle ils oublis que Dieu n'est pas un Dieu de des ordres mais plutôt un Dieu de l'ordre si la MP ne respectera pas la constitution et l'accords mais Dieu va les respecter car il est fidèle.

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Albert Ilunga - 12.10.2017 09:41

Il est moins important de réagir aux propos du journal le potentiel qui est un quotidien proche de l'UDPS depuis les années 90. C'est du copier coller des propos mensongers de ce parti qu'il faits passer comme stratégies de la MP fuités depuis Washington. Tout le monde sait que l'UDPS a deux options: une transition de deux ans avec Félix comme premier ministre et Kabila garde son poste; soit le chaos ou renversement des institutions actuelles et leur remplacement par ceux qui gagneront la bataille révolutionnaire. Il est franchement indigne pour ce journal.

Non 6
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bondekwe - 12.10.2017 09:38

C'est juste un manque de patriotisme. Ils doivent trouver une autre idéologie, le kabilisme (de LDK) est et reste patriotique et nationaliste. C'est pour cela que le soldat du peuple est mort, pour le bien de son pays. Ce n'est pas Lumumba qui refuserait de l'accueillir si dans l'au-delà ils pouvaient se revoir. Mais, meme ca dure 40 ans comme le Roi Salomon, ça finit par finir. Leur enrichissement illicite les trompe. Ou est Kaddhafi ? Ou est Mobutu ? Ou est Saddam Hussein ?

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Citoyen congolais landa - 12.10.2017 09:31

Chaque jour qui passe rend de plus en plus évidente la sortie de cette crise par une voie insurrectionnelle... Wait and see !

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KANAMBE - 12.10.2017 09:19

KABILA DOIT PARTIR QUELQUE SOIT ..............KABILA MAVI YAKO

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Wazabanga - 12.10.2017 08:56

Les pensées de ces gents de la MP, ne sont pas celles de Dieu. Ils ont les armes, l'argent et que sais je encore. Mais le peuple que nous sommes avons Dieu. Je met quiconque à défis. Histoire de David et Goliath. Le peuple vaincra.

Non 0
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
UNDJI - 12.10.2017 08:44

La plus grande inconnue, c'est la tète de Kabila qui tombera. On complote jamais contre tout un PEUPLE pour protéger un seul individu quel que soit son rang. "il n'est DIEU"

Non 0
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Patriote - 12.10.2017 08:20

Aidons le président KBILA à quiter le pouvoir d'une manière honorifique le 31 12 2017, en nous rendant calmement au palais de la Nation, le prendre sans fanfare ni tropete, nous diriger calmement avec lui à l'aeropport de Djili et l'accompagner jusqu'au RWANDA natal, et tous sera fini.

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois - 12.10.2017 08:02

C'est Kamerhe et cie qui avait favorisé ce plan au camp tshatshi. Aujourd'hui il est devenu muet. Abimi yuma! Poste te, élection te, Kabila tjrs au pouvoir!

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois - 12.10.2017 07:36

Cette fois-ci c'est le palais du peuple qu'on va brûler! On à voter les députés qui touchent beaucoup d'argent et n'arrivent jamais à défendre les intérêts du peuple pourquoi?

Non 0
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Musa - 12.10.2017 00:03

Peuple Congolais on connait bien maitenant il n'y aura pas des elections le 31 Decembre 2017. N'attendons pas le 31 Decembre 2017 pour manifester dans les rues. Kabila va faire sortir bana MOURA, la police dans les rues sur toute l'etendu du pays pour empecher cela. Pourquoi pas de commencer les actions maintenant pour chasser le Rwandais Joseph Kabila au pouvoir.

Non 2
Oui 25
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Musa - 11.10.2017 23:45

Finallement on vie dans quel pays qu'on ne veule pas organiser les elections. Le president et l'Assemblee' nationale tous sont hors mandat. Peuple Congolais prenons nous en charges de chasser ce gouvernement au pouvoir sinon apres le 31 Decembre 2017 Joseph Kabila va s'eterniser au povoir et nous deviendrons les esclaves de Rwandais. Joseph Kabila veut brûler le pays pour protéger à tout prix son interet de se maintenir au pouvoir a vie. Peuple congolais utilisons l'article 64 de la constitution, le SOULEVEMENT POPULAIRE.

Non 2
Oui 18
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 11.10.2017 23:06

CONGOLAIS partout où vous etes ceci devient une déclaration de guerre la MP a déjà donné l'ordre à NANGA d'agir il vient de demander 504jours après les enrollement MZEE LDK disait prenez vous en charge. KANAMBE doit être chassé avec toutes les conséquences: au 31/12/2017 KANAMBE ne doit jamais engager la terre de nos ancêtres. Fini les distractions

Non 2
Oui 22
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kabila gerome - 11.10.2017 22:51

donc nous les congolais debout attendons seulement le 31/12/2017 vous allez voir ça passe ou ça casse

Non 2
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mukumbane - 11.10.2017 19:58

Nous saurons la vérité, pas besoin de vociférer pour l'instant.

Non 3
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Christopher Columbus - 11.10.2017 19:21

Sur la photo, le sourire d’Hyppolite Kanambe me rappelle le sourire illuminé, extatique, comme porté déjà dans l’autre monde, du président Sadate d’Egypte le jour où il avait été exécuté en plein défilé par les frères musulmans pour sa trahison après avoir humilié les arabes par son voyage « de paix » à Jérusalem (d’après eux). Hyppolite, tu connaîtras le même sort, OKO KUFA !!!

Non 2
Oui 21
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Siska - 11.10.2017 19:17

c est énervant

Non 2
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Christopher Columbus - 11.10.2017 19:14

Sur la photo, le sourire de Joseph Kanambe me rappelle le sourire illuminé, extatique du président Sadate d'

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 11.10.2017 19:06

mp,vous êtes en train de rêver!Le peuple congolais n'est pas n'importe quel peuple! Nous allons voir si c'est vos allez gagner ou c'est le peuple.

Non 2
Oui 22
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kibundila - 11.10.2017 18:52

LA RDC EST MEMBRE A PART ENTIERE DE LA CPI QUI VIVRA VERRA...

Non 1
Oui 21
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
André - 11.10.2017 18:33

C'est bien planifer le chao, mais le rétour risque d'avoir des repercutions sur soi. A Corneille NANGA, le Congo se souviendra de lui pour tous ce qu'il fait

Non 3
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
GPB - 11.10.2017 18:24

la CENI n'organisera pas les élections en RDC, elle attend le mot d'ordre de la MP pour organiser un référendum mais ...

Non 1
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
RDC Toujous - 11.10.2017 18:20

Tu peux tromper une partie du peuple tout le temps, mais tu ne peux tromper tout le peuple tout le temps. si Kabila s'entete et persiste dans cette voie, il mourra tué comme musolini et pendu pied en l'air tete en bas,nu sur le blvard du 30 juin et son cadavre sera chicotter jusqu'à se déchiqueter

Non 2
Oui 27
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 11.10.2017 18:09

Seulement un fou qui peut écrire et croire en article pareil. pourquoi raviver les tentions à tout au moment avec les on dits. Croire à son imagination, faire accepter aux autres ses immaginations, attribués aux autres adversaires ses betises. Je prouve de la honte pour qui a écrit un article pareil. Voilà pourquoi on ne prend pas des opposants au sérieux. Ils circulent avec ces genres d'idées. Bruler tout un pays dans quel but ? Vous allez etre président de quoi? seulement pour et pour titre de président ? Soyons sérieux mr. le jounaliste.

Non 24
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyma - 11.10.2017 17:48

C'est de la pure follie! Ce plan a deja echoue'avant meme d etre lance'et le peuple congolais est pret a`se prendre en charge sans aucun appui etranger et se liberer de l'occupation rwandaise a`la tete de l'Etat.

Non 2
Oui 34
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Alternance politique : l’Opposition vers un front uni ?

Politique ..,

Crise politique : le Centre appelle les Nations-Unies et l’UA à conduire une table ronde

Politique ..,

Election : la Tripartite recommande le lancement de l'enrôlement de la Diaspora

Politique ..,

Kenya : il est encore temps de faire des réformes avant l'élection, selon Odinga

Afrique ..,