mediacongo.net - Actualités - RDC : le projet du nouveau code pénal abolit la peine de mort

Retour Politique

RDC : le projet du nouveau code pénal abolit la peine de mort

RDC : le projet du nouveau code pénal abolit la peine de mort 2017-10-11
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/thambwe_mwamba_17_003.JPG -

Le ministre de la Justice, Alexis Thambwe Mwamba

Le ministre de la Justice, Alexis Thambwe Mwamba a récemment transmis au gouvernement le projet d’un nouveau code pénal qui ne retient pas la peine de mort parmi les peines applicables aux infractions, a fait savoir ce mardi 10 octobre à la presse le directeur de cabinet du ministre de la Justice Gérard Kata.

M. Kata a livré cette information lors de la journée des réflexions stratégiques sur la lutte contre la peine de mort, organisée à Kinshasa par l’ASBL Culture pour la paix et la justice, en collaboration avec la Coalition nationale pour l’abolition de la peine de mort, à l’occasion de la Journée mondiale contre la peine de mort, célébrée le 10 octobre de chaque année.

Le directeur de cabinet du ministre de la Justice a expliqué que ce projet du nouveau code pénal traduit la volonté du gouvernement congolais de supprimer la peine de mort.

Il a rappelé qu’à plusieurs reprises, lors des assises internationales sur la question de l’abolition de la peine de mort, le ministre de la justice Alexis Thambwe Mwamba a réitéré la volonté du gouvernement congolais de mettre un terme à cette peine.


RO/ MCN, via mediacongo.net
1175 suivent la conversation
8 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Bondekwe - 12.10.2017 13:44

C'est une façon de bousier le temps du parlement et donc cap sur 2019. Les députés doivent en finir avec ce qui touche aux élections, mais Alexis introduit une matière pour qu'ils soient débordés et donc que le temps passe. Malheureusement pour tous, le temps ne s’arrête jamais.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
sanction - 11.10.2017 17:46

Combien de fois le code pénal ordinaire sera amandé? Nous sommes pour la rétention de la peine de mort, même les traités internationaux priment sur nos lois, par la signature de traité de Lisbon, que cette peine reste d'abord et le reste nous verrons après.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! - 11.10.2017 17:02

COMME ILS ONT DU SANG SUR LES MAINS ET LA CONSCIENCE, ILS VEULENT ABOLIR LA PEINE DE MORT POUR NE PAS ÊTRE POURSUIVI! LA PEINE DE MORT SERA ABOLI après qu'on ait étudié le cas de chaque membre du gouvernement Kabila, en commençant par son chel; car les exécutions EXTRA-JUDICIAIRE par le régime actuel a déjà tué plus de ce que la peine de mort ferait dans 30 ans dans un régime démocratique!

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Les Sans Foufous - 11.10.2017 16:22

Au Congo dit "DEMOCRATIQUE", les exécutions extra-judiciaires se sont substituées à la peine de mort.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AZARIAS RUBERWA - 11.10.2017 15:36

l'abolition de la peine de mort s'effectuera lorsque la RDC aura des institutions crédibles et démocratiques, car dans le jours avenirs, donc vers 2018, nous serons dans l'obligation de dire le Droit et juger pour condamner à la peine de mort certains responsables de l'actuel régime qui sont commanditer des automaticités subies par la population congolaise, dont le massacre au kasaie avec plus de 100 fausses communes, les responsables de toutes ces crimes étant connus par tous doivent passer par la peine de mort, pourquoi avez vous peur de ma mort au moment où vous êtes de grand tuer de vos gouvernés ???? NTAMBWE tu as peur de quoi, mais la mort est bonne pour toi le grand tuer...

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Prof. Dr.Robert KIKIDI - 11.10.2017 14:44

La peine de mort n'a pas sa place au 21e siècle", a affirmé mardi à l'ONU son secrétaire général, Antonio Guterres, en appelant tous les membres des Nations unies à la supprimer de leur arsenal répressif. "Je fais cette requête à tous les Etats qui continuent de recourir à cette pratique barbare: s'il vous plait arrêtez les exécutions", a lancé le patron de l'ONU lors d'une allocution à l'occasion de la Journée internationale contre la peine capitale.

Non 5
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jckmzlo - 11.10.2017 13:27

Félicitation SE ATM pour cette façon de faire les choses.

Non 5
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Au Cameroun, payer son loyer avec deux mois de retard peut conduire en prison

Insolite .., Yaoundé, Cameroun