mediacongo.net - Actualités - Dr Denis Mukwege : « Je ne suis candidat à rien du tout » !

Retour Politique

Dr Denis Mukwege : « Je ne suis candidat à rien du tout » !

Dr Denis Mukwege : « Je ne suis candidat à rien du tout » ! 2017-10-10
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/10-octobre/9-15/mukwege_denis_15_007.JPG -

Dr Denis Mukwege

Dans une récente déclaration rapportée par le média belge Le Soir, le gynécologue a dressé un tableau sombre de la situation en RDC, exprimé sa méfiance envers le pouvoir en place et formulé son adhésion à l’éventualité d’une « transition sans Kabila ».

Très actif depuis un temps sur le terrain politique, le gynécologue congolais n’arrête pas de surprendre par la pression qu’il met sur le régime Kabila à l’international. Partout où il passe dans les grandes capitales étrangères, il se fait remarquer par son bagout avec, à la clé, une pertinence des analyses dont le soubassement n’est autre que l’amour de la patrie.

Loin de ses patientes de l’hôpital de Panzi dans le Sud-Kivu, le médecin poursuit son combat pour l’alternance démocratique en RDC en multipliant conférences et déclarations, les unes aussi tapageuses que les autres. Désormais, les interventions du gynécologue, plusieurs fois primé pour son assistance aux femmes violées, sont scrutées à la loupe par le pouvoir en place avec lequel il n’est plus en odeur de sainteté.

De passage récent en Belgique, le directeur de l’hôpital de Panzi a de nouveau fait parler de lui à travers quelques déclarations faites au journal Le Soir en rapport avec la situation politique dans son pays. L’occasion était belle pour ce leader d’opinion d’éclairer la lanterne de ses compatriotes au sujet de l’éventualité de sa candidature à la présidence de la République, lui que d’aucuns estiment avoir l’étoffe et la stature.

Quand bien même au Rassemblement, sa candidature éventuelle à la présidence d’une éventuelle transition n’est pas à l’ordre du jour, l’homme jouit d’une grande estime de la part de nombreux leaders de ce regroupement politique. Son carnet d’adresses très fourni et ses nombreux accès dans les chancelleries occidentales sont un atout majeur pouvant être capitalisé pour permettre au pays de revenir dans les bonnes grâces de ses partenaires financiers et autres bailleurs de fonds, pense-t-on.       

Très subtil, il s’est refusé d’inverser les rôles étant entendu qu’une telle option ne peut procéder que de l’appel de la base. « C’est un rôle qu’on ne peut jouer que si le peuple le décide. Ce n’est pas moi qui dois solliciter, mais si la base me le demande, c’est qu’elle va me soutenir dans la vision qui est la mienne », a-t-il déclaré. Et de préciser qu’il n’est candidat à rien tout en nuançant sur le fait qu’il ne serait pas indifférent à toute sollicitation venant de la base.

Transition pilotée par « une équipe neutre »

Dr Denis Mukwege croit avoir une vision pour le Congo qu’il voudrait matérialiser avec le concours des Congolais. Mais cela devra passer nécessairement par la tenue des élections, point culminant du processus électoral actuellement en ballotage défavorable à la suite du report imminent des scrutins attendus d’ici fin décembre selon l‘accord de la Saint-Sylvestre.

Quid de la suite ? Là-dessus, Denis Mukwege opte pour une transition pilotée par « une équipe neutre qui sera chargée de mettre les choses en place et d’organiser les élections ». Et d’ajouter : « Il faudra mettre en œuvre les principes qui permettront que désormais tous les partis politiques, après transition, puissent concourir à égalité des chances, défendre leur programme ». Mais cette transition sera sans l’actuel chef de l’État, Joseph Kabila, a-t-il martelé, le pouvoir actuel devant se retirer du processus pour donner une chance à la tenue des élections claires, transparentes et crédibles. « Plus encore la transition que les élections elles-mêmes, ce qu’il faut réaliser, c’est le changement de mentalité pour mettre l’homme au centre des préoccupations », ainsi se décline la vision politique de celui qu’on appelle « le réparateur des fistules ».

Alain Diasso
Adiac-Congo / MCN, via mediacongo.net
2634 suivent la conversation
7 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
maitre marabout gbehanziny - 10.10.2017 19:28

maitregbehanziny@hotmail.com WhatsApp:+22960205046 Je suis un voyant, médium, marabout africain précisément du BENIN. Je m’occupe des travaux spirituels en ce qui concernent les problèmes d’affection, de prospérité, de chance, de réussite, de domination, d’emploi… Je traite des maux de genoux, de rein. Je vous désenvoute contre les énergies négatives qui vous empêchent de réussir dans la vie. Je peux aussi vous faire revenir un amour perdu ou un amour souhaité. Vous pensez ...

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AZARIAS RUBERWA - 10.10.2017 15:05

Docteur, tu es la personne la plus compétente et impartiale et consensuelle pour conduire une courte transition et nous donné les vraies élections, tu seras président de transition en RDC au mois de janvier 2018, car ce voyou de KABILA, nous allons l'arrêté et tu auras l'obligation comme le peuple te le demande de bien vouloir et rapidement déférer cet assassin de KABILA à la CPI, après deferer tous les bandits de KANYAMA, BOSHAB, NUMBI, SHADARY, ALEX KANDE, MENDE etc devant de juridiction compétentes,tu as le soutien du peuple docteur

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Andre Kimbuta - 10.10.2017 14:50

Cher Dr Denis, je suis fier de toi car ton combat est noble, toute fois ce pays ici n'est pas une propriete privee de cette bande de Tutsi RWANDAIS qui sont au sommet et je sais que tu le sais bien. Nous allons nous battre pour bouter hors d'etat de nuire ses criminels qui ont mis ce pays a genoux. Ne craint rien car la victoire est certaine. Laissons le temps au temps.

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Blaise Lengo Munzemba - 10.10.2017 13:56

Mr le Docteur Denis Mukwege,je vous conseille de rester dans votre métier de médecin. S'il faudrait apporter un plus pour le développement de notre pays,veuillez le faire dans votre domaine comme peut- être ministre et non comme président. Le problème de la RDC est profond,il faut un véritable stratège tant civil( politique,culturel et économique)que militaire.J'aime ce que vous faites pour le pays.Mais je ne souhaite pas déconstruire l'image que je garde de vous.

Non 3
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KANAMBE - 10.10.2017 12:58

KABILA DOIT PARTIR.

Non 0
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mukumbane - 10.10.2017 12:47

On encore besoin de toi à l'hôpital mais pas en politique mon frère.

Non 9
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 10.10.2017 11:32

Tu as raison,le peuple congolais est derrière toi. Tu as tout les atouts pour être à la tête de ce pays car tu en a fait montre. Ces bourriques aux affaires ont échoués et kanambe doit rentrer chez lui au rwanda.

Non 0
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Sankuru : l'équipe du Dr Mukwege mène une campagne de réparation des fistules génitales à Kole

Santé ..,

Conférence sur le retour à l'ordre constitutionnel : le duo Mbata - Mukwege recalé

Politique .., Kinshasa

Le cinéaste belge Thierry Michel revendique son rôle dans la diffusion des vidéos du Kasaï

Société .., Bruxelles, Belgique