mediacongo.net - Actualités - Beni : les ADF continuent de frapper, des personnes massacrées et portées disparues

Retour Provinces

Beni : les ADF continuent de frapper, des personnes massacrées et portées disparues

Beni : les ADF continuent de frapper, des personnes massacrées et portées disparues 2017-10-10
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/10-octobre/9-15/milice_est_rdc_17_0001.jpg -

Des rebelles présumés ADF sont de retour dans différentes entités dans le triangle de la mort, en territoire de Beni, province du Nord-Kivu.

Selon la Société civile, au moins 32 victimes ont été identifiées provisoirement.

Dans un bulletin d'informations rendu public ce dimanche 8 octobre à Beni par le CEPADHO (Centre d'étude pour la promotion de la paix, la démocratie et le droit de l'homme), de nombreuses gens qui quittaient Kamango pour Beni ou Oicha sont tombées dans une embuscade des ADF. 10 personnes ont été retrouvées, mais le sort de 22 autres n'est pas encore connu.

En effet, entre 10 et 12h00 le matin du 07 octobre courant, les ADF ont intercepté au total 9 motos à bord desquelles se trouvaient des passagers en provenance de la chefferie de Watalinga (Kamango et Nobili) pour Beni et OICHA.  

« Des chiffres nous communiqués font état d'au moins 32 personnes prises en otages par les ADF. 7 femmes ont été relâchées par ces rebelles et 3 hommes ont réussi à s'échapper. Pour l'instant, on ignore le sort de 22 otages dont une femme [la nommée Kahambu Mbalutirwandi Rachel] ».

Selon les témoignages d'une rescapée, les terroristes ont exécuté devant elle 3 hommes, prétendant que cela constituait un avertissement pour tout celui qui oserait s'échapper. Ils ont ligoté sous son regard 15 autres, avant de retirer toutes les batteries sur les 9 motos qu'ils ont incendiées sur place, renseigne le CEPADHO.

« Selon ce témoin, qui s'est confié au CEPADHO (à condition que ses identités soient protégées), les Jihadhistes ont déclaré qu'ils n'avaient pas besoin d'argent en échange de la liberté des otages. Et notre source d'indiquer que parmi les otages, il se rappelle de 3 agents de l'ONG ESCO-KIVU, de 2 agents oeuvrant à la douane de Nobili ainsi que des taximen de motos ».

Cette même source indique que des anciens camps des rebelles ADF reconquis par les forces armées sont réoccupés par ces anciens locataires.

Il cite notamment : Madina HQ., Canada Camp, Kabila Camp, KBG Camp, Sangote Camp,  Topoke Camp...

Pour le moment la psychose est tellement constante dans le chef de la population de Beni, ville et territoire. Ellen s'inquiète surtout du retour de ces rebelles qui ont depuis longtemps endeuillé la région.

Delphin Mupanda/Correspondant
mediacongo.net
233 suivent la conversation
1 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Prof. Dr.Robert KIKIDI - 11.10.2017 13:01

. Ceci est surtout prémonitoire de la balkanisation planifiée du Congo-Kinshasa. C’est ce qui explique les guerres à répétition que le pays a connues depuis ces 57 ans de notre Indépendance. C’est ainsi que nous lançons à tous les Congolais de de nous unir afin de faire échec à ce plan diabolique, à ce que le pays ne soit pas morcelé.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Poursuite des opérations pour la sécurisation de l’axe Mamundioma-Semliki

Provinces ..,

Beni "ville martyre" de l'insécurité en RDC

Provinces ..,

Découverte de 26 corps dans le Nord-Kivu

Provinces ..,

Beni : l'armée confirme la reprise totale de la route Mbau-Kamango

Provinces .., Beni, Nord-Kivu