mediacongo.net - Actualités - Violences sexuelles : la RDC dans l’orbite du délistage

Retour Femme

Violences sexuelles : la RDC dans l’orbite du délistage

Violences sexuelles : la RDC dans l’orbite du délistage 2017-10-07
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/25-31/mabunda_jeannine_17_002.JPG -

La représentante personnelle du chef de l’État en charge de la lutte contre les violences sexuelles et le recrutement des enfants, Jeanine Mabunda Lioko

La représentante personnelle du chef de l’État en charge de la lutte contre les violences sexuelles et le recrutement des enfants, Jeanine Mabunda Lioko, a lancé le vendredi 6 octobre 2017 à l’Etat-major général des FARDC les travaux sur l’examen de la Feuille de route relative au délistage de la RDC dans le registre des pays de violences sexuelles.

D’après elle, les efforts accomplis par les forces de sécurité, Police et Armée, dans la lutte contre les violences sexuelles ne sont pas suffisamment reconnus. « Ils doivent aboutir au délistage de la RDC ! » a-t-elle insisté auprès des responsables des forces de sécurité, notamment ceux de la Justice militaire.

Souscrivant au vœu du secrétaire général de l’ONU, Antonio Guttères qui a accepté le 18 septembre 2017 d’envisager de désinscrire la RDC de la liste noire pour des questions relatives aux violences sexuelles, Jeanine Mabunda a présenté à ses interlocuteurs ladite qui comprend des critères d’évaluation précis. « Si ces critères sont observés, d’ici 6 mois, au plus tard juin 2018, la RDC pourra alors entamer des discussions avec l’ONU pour qu’elle soit enlevée de cette liste noire… » a-t-elle fait savoir.

Estimant que le temps des programmes sans fins est fini,  elle a invité les responsables de sécurité à travailler à la désindéxation de la RDC. « Nous sommes conscients que cette Feuille de route de délistage n’est qu’une proposition de l’ONU. Il appartient aux responsables de forces de sécurité qui combattent les violences sexuelles au quotidien de dire si les critères y contenus sont réalistes et adaptés à notre environnement.  Vos avis et considérations sont donc attendus » a-t-elle martelé, avant de préciser qu’une fois la Feuille de route validée, la RDC défendra son dossier de délistage entre février et avril 2018.

Si elle est concluante, les discussions entre l’ONU et la RDC seront ainsi amorcées.

Tout en félicitant les forces de sécurité pour les progrès accomplis dans la lutte contre les violences sexuelles, Mabunda a rendu hommage au président Kabila dont l’implication dans ce combat est décisive et aussi remercié les ministres de la Justice et celui de la Défense Nationale, deux autres secteurs, avec son Bureau, constituant le dispositif clé, mis en place avec la collaboration des Nations-Unies, pour éradiquer les violences sexuelles et le recrutement d’enfants soldats en RDC.


MCN TEAM / mediacongo.net
415 suivent la conversation
1 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Les femmes en période d'ovulation, des rivales aux yeux des autres femmes ?
left
ARTICLE Précédent : Violences sexuelles en RCA: la RDC va rester «attentive et solidaire»