mediacongo.net - Actualités - Amélioration du climat des affaires : tous le contrôles tracassiers suspendus !

Retour Economie

Amélioration du climat des affaires : tous le contrôles tracassiers suspendus !

Amélioration du climat des affaires : tous le contrôles tracassiers suspendus ! 2017-10-06
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/10-octobre/2-8/tshibala_bruno_micro_17_0004.jpg -

Bruno Tshibala, Premier ministre de la République démocratique du Congo

Le Premier ministre Tshibala a pris cette décision à travers une correspondance adressée aux membres du Gouvernement.

Désormais, aucun membre du Gouvernement ne peut diligenter une mission de contrôle auprès des opérateurs économiques. C’est l’essentiel d’une correspondance du Premier ministre rd congolais, adressée à tous les membres du Gouvernement. Dans cette lettre datée du 4 octobre courant, Bruno Tshibala est formel. « Je vous informe de la suspension, à compter de ce jour, de tous les contrôles tracassiers auprès des opérateurs économiques pour une période de quatre mois ».

Toutefois, le Premier ministre souligne que, pendant les quatre mois de cette mise en demeure, seule la DGI (Direction générale des impôts) est autorisée à diligenter des missions de vérifications fiscales. Bruno Tshibala motive sa décision par le SOS de la FEC (Fédération des entreprises du Congo) qui se dit indignée par des contrôles improvisés et tracassiers de certains membres du Gouvernement.

Pour le Premier ministre, ces postures sont incompatibles avec les résolutions de la conférence sur l’amélioration du climat des affaires en RD Congo, récemment organisée à Kinshasa. Ci-dessous, ladite correspondance.

Grevisse Kabrel
Forum des As
1527 suivent la conversation
8 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
verité libère - 08.10.2017 07:44

Les intervenants ne negligés pas les faibles commencement pcq pour compter jusqu'a 10 il commencer de 0, 1, 2,......etc zala mayele ba hypocrites et des voyoux epuis il ne meme pas votre amis ce votre autorité que vous insulté les mals eduqués le pouvoir vous le chercher de la sorte vous etes maudits

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bondekwe - 06.10.2017 15:12

Prof. Dr.Robert KIKIDI - 06.10.2017 09:42, de toutes les facons, il y a au moins un vehicule en stationnement dans chaque province pour le President de la Republique. Le cortege du 1er ministre comme celui du president de parlement (les 2) est aussi inutile que honteux. Mais qui va accepter de baisser son standing au profit des autres ? C'est ça mon pays aujourd'hui, l’intérêt général ne vaut rien. J'ai vu Mobutu dans les Mercedes noires des gouverneurs tout comme dans les PAJEROs vertes des commissaires des zones. D’où vient le gaspillage ya lelo ?

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kanhambe nous trouble - 06.10.2017 13:40

BANDIT-HYPOCRITE, MOYIBI, FARCEUR. QUI TROMPES-TU. COMMENCE PAR METTRE FIN A LA CORRUPTION, TRACASSERIE, VOL? BANDITISME, IMPUNITÉ QUI RÈGNENT AU SEIN DE LA MAJORITÉ PRÉSERVATIF.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 06.10.2017 13:38

C'est de la poudre aux yeux.Commencer d'abord par arrêter ce là au niveau de la présidence,de la primature et des cabinets ministériels,si non,c'est des slogans vides,du déjà entendu tel que:"les portes de prisons seront grandement ouvertes","fini la recréation","Tolérance zéro"."Sehemu ya Rais" existe encore.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Dr Mukwege - 06.10.2017 13:30

Il faudrait aussi que cette mesure soit appliquée à nos aéroports et nos frontières. Les passagers sont tracassés à toutes les portes d'entrée de la RDC. On doit payer $10 ou $20 si le passeport qu'on detient n'a jamais voyagé! Quel pays traite des citoyens comme ça? Les baggages sont fouillés jusqu’a la honte. QUI VA CHANGER ÇA?

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' - 06.10.2017 10:50

Salima, je pense que nous avons un grand probleme en RDC. Comment redresser nos mentalite's ????

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima - 06.10.2017 10:32

Le Professeur-Docteur ici commentant ne pense qu'aux droits des directeurs dêtre alloués des véhicules de service! Quel élites!

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Prof. Dr.Robert KIKIDI - 06.10.2017 09:42

SEM PREMIER MINISTRE,les 4 Directeurs de l'ARMP N'ONT PAS de véhicules de service depuis leur recrutement en 2011 jusqu'à ce jour en 2017.Quelle image pour un seul Etablissement public de la Primature qui Régule 60% de dépense publique?! Si vous pouvez les REMETTRE DANS LEUR DROIT LEGITIME.

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

Climat des affaires : le gouvernement se lance dans la bataille contre la corruption

Economie ..,