mediacongo.net - Actualités - Lutte contre le blanchiment des capitaux : les responsables des bureaux de change mis à contribution

Retour Economie

Lutte contre le blanchiment des capitaux : les responsables des bureaux de change mis à contribution

Lutte contre le blanchiment des capitaux : les responsables des bureaux de change mis à contribution 2017-10-04
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/10-octobre/2-8/mutombo_deogratias_16_0001.jpg -

Déogratias Mutombo Mwana Nyembo, Gouverneur de la Banque Centrale du Congo (BCC)

Conformément à la législation en vigueur, les responsables des bureaux de change sont tenus de signaler tout mouvement suspect de clients qui se présentent devant leurs guichets. C’est l’appel lancé par le gouverneur de la BCC, Deogratias Mutombo, dans le cadre de la vulgarisation de la loi qui réglemente la pratique de change manuel en RDC.

« Tout client qui se présente devant les guichets d’un bureau de change pour une transaction supérieur à 10.000 dollars américains doit être orienté vers une banque commerciale. Chaque fois qu’un mouvement suspect est remarqué, il faut faire appel aux services spécialisés », a averti le gouverneur de la BCC.

L’instruction administrative n°007 portant réglementation de l’activité de change manuel, dans son article 16 alinéa 1 stipule que « les bureaux de change agréés ont, pour leur compte et celui de leurs affiliés, l’obligation de saisir la Cellule nationale des renseignements financiers et la Banque centrale du Congo/direction de la surveillance des intermédiaires financiers pour toute transaction jugée suspecte dans le cadre de la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme ».

La loi permet ainsi aux responsables de bureaux de change de « prélever et photocopier les identités, l’adresse et la photo de leur clientèle effectuant des opérations de change manuel à leurs guichets ».

Devant tout cas suspect, la loi oblige le responsable du bureau de change de « saisir contre décharge et transmettre à la BCC par une note circonstanciée toute fausse monnaie présentée ; afficher les copies certifiées de l’acte d’agrément et de l’autorisation d’ouverture de ses extensions dans les locaux où s’effectuent les prévues par la présente instruction ; reproduire sur chaque document ou correspondance du bureau de change les numéros d’agrément et d’autorisation d’ouverture de l’extension ou de guichet ».


MCN Team / mediacongo.net
130 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

Mbuji-Mayi : un incendie déclaré dans les installations électriques de la BCC

Provinces .., Mbuji-Mayi, Kasaï-Oriental

Rareté des billets de 50 et 100 Fc : la population interpelle le gouvernement

Economie ..,

Marché de change : l’Institut d’émission se félicite de la stabilité du franc congolais

Economie ..,

La BCC procède au lancement d’un nouveau système national de paiement

Economie ..,