mediacongo.net - Actualités - En RDC, les origines de la profession des cambistes remontent autour du 17ème et 18ème siècle (Donat Lenghu Mpeya)

Retour Economie

En RDC, les origines de la profession des cambistes remontent autour du 17ème et 18ème siècle (Donat Lenghu Mpeya)

En RDC, les origines de la profession des cambistes remontent autour du 17ème et 18ème siècle (Donat Lenghu Mpeya) 2017-10-04
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/10-octobre/2-8/cambistes_14_001.JPG -

Les origines de la profession des cambistes en République démocratique du Congo (RDC) sont méconnues….Des années avant la colonisation, autour des 17ème et 18ème siècles, de deux côtés du fleuve Congo, les populations se donnaient déjà à des échanges à caractère commercial. Elles n’ont pas attendu l’arrivée des banques pour effectuer des opérations de change. C’est ce qu’a affirmé le président de la Confédération des cambistes du Congo (COCAM), Donat Lenghu Mpeya. C’était au cours de la cérémonie de lancement de la campagne de vulgarisation sur l’assouplissement de la loi relative au change manuel.

« C’est vers le bas du pool Malebo que le troc se faisait entre les commerçants des deux rives. Des baobabs servaient à marquer les places du troc », a-t-il rappelé.

Par ailleurs, le président des opérateurs de change manuel communément appelés « cambistes » a reconnu l’apport de la monnaie dans la pratique.

« L’arrivée de la monnaie a rapidement introduit de nouvelles règles du jeu sur le marché du troc. Cette fois-ci, les riverains ont commencé à faire leurs premières opérations de change de chaque côté du fleuve Congo. les nécessités des devises s’est fait sentir lors de l’arrivée des premiers commerçants venus d’Afrique de l’Ouest et des voyageurs congolais cherchant à s’approvisionner en marchandises telles que les pagnes et tissus indigo », a retracé le président des cambistes.

Selon lui, la profession des cambistes était loin de bénéficier d’un encadrement adéquat alors que les cambistes qui agissaient de manière dispersée, influençaient sans le savoir, le taux de change sur le marché.

Voilà qui justifie la nécessité, pour les cambistes, de mieux s’organiser afin de constituer une force pouvant contribuer significativement au redressement de l’économie congolaise.


MCN Team / mediacongo.net
133 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

La BCC vulgarise les textes légaux et réglementaires régissant le change manuel en RDC

Economie ..,

Pratique de change: la BCC examine les amendements proposés par les cambistes

Economie ..,

Kinshasa : la cambiste « mère double » en détention à la police judiciaire !

Société .., Kinshasa

Marché de change : bientôt une nouvelle rencontre de crise entre la BCC et les cambistes

Economie ..,