mediacongo.net - Actualités - Crise en RDC : des sénateurs américains exhortent Trump à s’impliquer davantage

Retour Politique

Crise en RDC : des sénateurs américains exhortent Trump à s’impliquer davantage

Crise en RDC : des sénateurs américains exhortent Trump à s’impliquer davantage 2017-10-05
Diaspora
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/10-octobre/2-8/trump-congres-etat-union-2017.jpg -

Donald Trump s'adresssant au congrès americain lors de son discours sur l'Etat de l'Union, 28 février 2017. (© Jim Lo Scalzo/Pool Image via AP)

Dans une correspondance adressée mardi à Donald Trump, sept sénateurs américains exhortent le président de leur pays à s’impliquer davantage dans la recherche d’une solution à la crise en RDC. L’une des pistes avancées : de nouvelles sanctions contre le régime de Joseph Kabila. Kinshasa se dit « surpris ».

Sept sénateurs américains ont appelé le président américain Donald Trump à intervenir en République démocratique du Congo, a appris mercredi Anadolu, d'une correspondance écrite. Dans celle-ci, les sénateurs démocrates Cory Booker, Ben Cardin (Maryland), Dick Durbin (Illinois), Chris Coons (Delaware), Sherrod Brown (Ohio), Elizabeth Warren et Edward Markey (Massachusetts) rappellent au chef de l’État américain les raisons, selon eux, de l’aggravation de la crise actuelle en RDC : le non-respect par le président Joseph Kabila de la lettre et de l’esprit de l’accord de la Saint-Sylvestre. Un compromis politique signé in extremis le 31 décembre 2016 entre le camp présidentiel et l’opposition politique.

Il était alors question d’organiser les élections d’ici la fin de l’année et de cogérer la période préélectorale. Seulement, lors de l’application de l’accord, Joseph Kabila, dont le second mandat constitutionnel est arrivé à terme le 19 décembre dernier, a choisi de nommer les dissidents du Rassemblement de l’opposition à la fois à la tête du gouvernement et du Conseil national de suivi de l’accord (CNSA).

Un geste considéré comme une provocation, qui s’est attiré des critiques des évêques catholiques, médiateurs de ces derniers pourparlers, mais aussi des partenaires internationaux qui continuent d’appeler à l’application « intégrale » de l’accord trouvé. Pis, la possibilité d’organiser les scrutins d’ici décembre ne tiendrait plus qu’à un miracle.

Dans cette correspondance adressée au président américain mardi soir, les sénateurs suggèrent d'utiliser « tous les outils disponibles pour faire face à la crise politique, sécuritaire et humanitaire, de plus en plus inquiétante » en République démocratique du Congo.

Au cas où Kinshasa continue de « refuser » de mettre en œuvre « l'esprit et la lettre » de cet accord, les États-Unis devraient, selon eux, « utiliser les moyens dont nous disposons, y compris les sanctions […] des règlements anti-blanchiment et des outils supplémentaires disponibles […] pour affecter le calcul des individus qui ont une forte influence sur le président Kabila pour l'exhorter à changer de cap », ont-ils suggéré.

Les sept sénateurs se sont inquiétés du bilan du conflit dans la région du Kasaï (centre), qui est passé à plus de 5.000 morts et 1,4 million de déplacés, selon l’ONU, et des abus des droits de l’homme et les arrestations des militants de la société civile et des Journalistes.

Se référant à des guerres et conflits interminables qui déchirent la RDC, ils ont exhorté Donald Trump « d’agir immédiatement pour positionner les États-Unis à jouer un rôle de leadership pour prévenir un conflit similaire » et de se » tenir prêts pour apporter une réponse qui sauvera les vies en faisant preuve de responsabilité ».

Ils se sont également dits « profondément déçus » par le plafond récemment annoncé par Trump sur les admissions des réfugiés aux États-Unis, au cours de l'année financière 2018.

Une décision qui ne pourra pas « aider les Congolais à fuir cette horrible violence », selon eux, demandant à Trump de désigner un ambassadeur en RDC et un secrétaire d'État adjoint pour les affaires africaines.

Kinshasa se dit « surpris »

« Nous sommes surpris par le fait qu’ils reviennent sur un argumentaire dépassé, alors que nous avons eu à les expliquer de long en large la situation réelle, politique et sécuritaire, en RDC », a déclaré Raymond Tshibanda, ancien chef de la diplomatie congolaise, nommé depuis « envoyé spécial » du chef de l'Etat aux USA. « Nous avons l’impression qu’ils ne nous écoutent pas, déplore le diplomate. C’est très inquiétant s’ils se contentent de ce que leur disent des opposants intéressés qui ne cherchent qu’en découdre avec le pouvoir en place à Kinshasa ».

Quant à la situation sécuritaire épinglée dans la lettre, elle serait depuis « maîtrisée » dans le Kasaï, jure Kikaya Bin Karubi, le conseiller diplomatique du Président Kabila, qui en veut pour preuve « l’enrôlement des électeurs qui se poursuit » dans cette partie centrale du pays.

« Les procès des fauteurs de troubles s’y poursuivent. Le FBI et la justice suédoise travaillent déjà avec nous pour élucider le meurtre de deux experts onusiens [l’Américain Sharp et la Suédoise Zaida Catalán assassinés en mars dans le Kasaï, NDRL] », poursuit ce proche du président qui regrette qu’ « on ne retrouve nulle part ces évolutions de la situation dans la lettre des sénateurs ». Celle-ci, nuance Kikaya, « n’engage que ses signataires ».

« Nous, à Kinshasa, nous attendons au cours de ce mois d’octobre Nikki Haley, la représentante permanente des États-Unis aux Nations unies, le seul haut responsable américain qui s’est prononcé à plusieurs reprises sur la situation en RDC », indique le diplomate congolais. « Si de nouvelles sanctions américaines tombent sur nous, ce serait un très mauvais signal », grimace pour sa part un ancien ministre.

Côté opposition, l’on se réjouit en revanche de cette sortie des sénateurs américains. Olivier Kamitatu, porte-parole de l’opposant Moïse Katumbi, y voit une « nouvelle salve du Congrès américain qui invite Donald Trump à adopter des mesures pour la mise en œuvre de l’accord de la Cenco et le départ de Kabila ». D’autant que le Rassemblement, la principale plateforme de l’opposition congolaise, ne plaide désormais qu’en faveur d’une transition sans le président actuel.

 

 


AA / JA / MCN, via mediacongo.net
8170 suivent la conversation
45 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
askots - 09.10.2017 01:49

Les époques ont changé.Sarkozi,ancien Président français est traduit en justice par les africains.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Musa - 05.10.2017 22:14

Raymond Tshibanda et Kikaya Bin Karubi Votre temps est proche de partir, Vous n'avez rien a dire votre lobbing 5 millions que vous avez donner les 3 Senateur americain ekoti mayi, donc ZERO. ce le moment de plier les baggages car le poeuple vient pour vous chasser bientot. S'il n'y a pas des elections au Mois de December Kabila sera chasser par le SOULEVEMENT POPULAIRE et il va tuer 80 millions de Congolais qui serons dans la rue.

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KABILA MOYIBI - 05.10.2017 16:59

Kanambe a déjà vendu ou donné 80000 km2 du territoire congolais à qui? Toutes ces guerres orchestrés par le pouvoir ne sont là que pour continuer la désorganisation et empéché les élections d'une part et permettre le vol des richesses du Congo par le Rwanda vrai pays de Kanambe qui fut le garde du corps de Kagame! Il faut continuer les sanctions seules moyens de faire réfléchir cette bande de pilleur!

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 05.10.2017 15:44

tout le monde sait que c'est le pourvoir qui est a la base de massacre de kasai et pourtout en RDC muanda nsemi y compris. le people congolais n'est pas dupe, nous sommes tous au courant de leur plan diabolique de creer l'insecurite pour ne pas orgniser les elections.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Indépendant - 05.10.2017 14:28

Potus - 05.10.2017 14:18: 100 %

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kanhambe nous trouble - 05.10.2017 14:26

LOKUTA MONENE (2 x) MENDE AKANISAKA, KABILA AKOKWEYA TE, WAYAAAAAAAA. TATU KABILA KUFA NA YO LIBELA, YO OKANISAKA CONGO EZA YA YO WAYAAAAAA.

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' - 05.10.2017 14:19

Quand on a beaucoup leche' on devient ivre.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Potus - 05.10.2017 14:18

Tous ceux que font les américains, les belges et tutti quantti contre le pouvoir prédateur de Kinshasa, c'est bien. Il nous faut nous congolais de fournir encore d'amples efforts, il faudra nous soulever, faire un boucan énorme au point d’empêcher à ses vautours de dormir. CONGOLAIS DEBOUT.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zoe Kabila - 05.10.2017 14:14

JKK et sa bande risquent de partir en enfers à cause de leurs manoeuvres multiples pour chercher leur maintien au pouvoir. Le peuple congolais est déterminé, quel que soient les dispositif de JKK et sa bande, le chemin sera barré à tout lieux.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Claude Mashala - 05.10.2017 13:40

Nous allons sanctionner ces sénateurs américains qui piétinent sur notre souveraineté et manquent du respect au raïs Kabila. Ça en Afrique, c'est inacceptable! Chez nous, le respect au chef c'est quelque chose de sacré!!!

Non 11
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mutware - 05.10.2017 13:35

Une chose me réjouit bcp dans ce message, lors de l'entrée triomphale de Jésus à Jérusalem, les pharisiens lui demandèrent d'ordonner à ses disciples de se taire. S'ils se taisaient, même ces pierres hausseront la voie, répondit Jésus. Nos députés se taisent, ils font semblent sur cette question à cause de leurs intérêts égoïstes, HEUREUSEMENT Dieu aime les Congolais, les gens qui ne nous ont jamais vus compatissent avec nous, ils sont aussi fatigués du sang qui coule chq jour, les femmes violées à chaque seconde,... MERCI SEIGNEUR, la prière que nous t'adressons tous les jours ne reste pas vaine.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Narcisse - 05.10.2017 12:57

Pour nous c'est une nouvelle réjouissante, pourvu que trump tienne compte des propositions des sénateurs en toute objectivité.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anonyme - 05.10.2017 11:35

comme il se disent toujours souverain, j'exhorte aux chantres de la MP de proposer aussi des sanctions contre les USA.monsieur les sénateur et députer Congolais, nous savons que vous ete des incapables, vous n'oserez pas le courage de le faire. démissionné tous.

Non 0
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anonyme - 05.10.2017 11:22

l'urgence est de nous aidés à chasser la kabilie avec toute sa cohorte. les indicateurs nous prouves à suffisance qu'il n'y aura pas élection. il devient impérieux de chasser les renards dans notre basse court. nous sommes fatigué d'eux.

Non 0
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mayindu - 05.10.2017 11:13

Anonyme -05.10.2017 09:53 Partout au monde et depuis la nuit des temps, le mensonge est toujours présent dans le discours des politiciens. Alors veux tu être ami de la vérité ? Si oui, keba na ba politiciens, oui, éloigne toi de la politique !!!!!

Non 4
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
manono@gmail.com - 05.10.2017 10:52

Merci chers Sénateurs Américains. Les sanctions contre Kabila sont bonnes. Mais nous peuple congolais, sommes déjà fatigués de sa présence à la tête du pays. Donc, il faut plutôt le faire disparaître que de le sanctionner. Notre pays, avec des gens très intelligents qu'il a, est entrain de perdre sa valeur à cause de cet idiot voleur. les pleurs de la population sont vains à ses oreilles. 16 ans au pouvoir = 0 mécanisation des Fonctionnaires. c'est Voyou, il faut le chasser rapidement.

Non 1
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AZARIAS RUBERWA - 05.10.2017 10:49

Elie Du Jardin, idiot

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
RD. Congo - 05.10.2017 10:45

Elie Du Jardin - 05.10.2017 10:36 Gagner le combat diplomatique égoïste n'a rien comme prix. C’était plutôt celui d'organiser les bonnes élections dans le délai constitutionnel, de respecter les accords. Vous les avez perdus. La RDC appartient à ceux qui combattent pour son Bien? Vous avez avec votre Chef Kabila échoué. il n'y a que de dégager

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Prof. Dr.Robert KIKIDI - 05.10.2017 10:45

Pourtant le continent qui n’a connu sa première élection présidentielle démocratique qu’à partir des années 1991, on voit revenir encore vers les régimes totalitaires ; lorsque on observe des chefs, qui ont été démocratiquement élus, adoptent progressivement un comportement erratique et sombrent dans la mal-gouvernance, attendre l’issue légale de leur mandat paraît parfois insupportable, et l’interrompre pacifiquement serait une nécessité.

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' - 05.10.2017 10:37

Oui Christopher du moins lui a compris qu'il est incompetent, c'est pourquoi il cherche des competents dans leur MP pour l'aider mais malheureusement cette MP est juste une assossiations des malhonnetes, vauriens et incompetent commencant par lui meme qui cherche.kie kie kie kie kie kanambe est un comedien.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 05.10.2017 10:37

Chers RDCongolais KANAMBE déjà vomi par toute la communauté internationale il ne reste plus qu'à l'interne une mobilisation populaire et il fuira RASSOP/LIMETE(FATSHI, KABUND, KATUMBI,DOKOLO, FAYULU,LUBAYA,KAMITATU,KYUNGU,MATUNGULU,... Le moment est arrivé pour mobiliser la population et chasser KANAMBE et ses acolytes

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Elie Du Jardin - 05.10.2017 10:36

Jusqu'ici, il s'agit d'une simple lettre écrite par des démocrates, 7 au total, c'est bien ça leur nombre. Nulle part il est dit que Donald Trump tiendra compte de cette demande et/ou fera exactement ce que ces sénateurs lui demandent. Il est connu que depuis l'administration d'Obama, ce sont les démocrates qui ont fait trop du bruit quant à la présidence de Kabaila, l'on se rappellera de la sale gueule de Thom Periello, l'envoyé des USA dans les grands lacs, et donc, il n'y a rien qui soit ici acquit et Kinshasa continuera à travailler de manière à gagner cette bataille diplomatique. Le Congo n'est pas un des états des USA.

Non 9
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
RD. Congo - 05.10.2017 10:34

Claude Mashala - 05.10.2017 10:10 "la solution aux problèmes de la RDC c'est le Raïs 100%" ton dieu. Ceci montre que toi, tu es moins qu'un bébé. C’est espace du débat sur mediacongo n'est pas pour les Bébé qui ne voit que les seins de leurs maman comme absolu vertu de la vie. et toi les seins de Kabila qui se cramponne au pouvoir en violation de la constitution constitue ta survie.

Non 2
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
RD. Congo - 05.10.2017 10:27

Situation sécuritaire « maîtrisée » dans le Kasaï, jure Kabila. Quid du track et arrestation arbitraires des journalistes, interdiction de la liberté d'expression, le 1 Millon de déplacés, 5000 tués dont 4900 parmi les civiles qui continue. Une paix de slogan? Les indicateurs sont aux rouges sur la santé et le bien être de cette population.... Kabila ne peut pas tromper toute un peuple. les partenaires extérieurs ne peut que compatir avec le peuple congolais meurtri par un pouvoir barbare.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Claude Mashala - 05.10.2017 10:10

Ni de l'Orient ni de l'Occident! Encore moins des NU. Combien de fois le raïs doit-il vous le répéter ? C'est lui la solution à tous vos problèmes chers compatriotes!

Non 12
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 05.10.2017 09:53

La politique n'est pas synonyme du mensonge comme en RDC. Le peuple e prendra en charge au 31 décembre 2017 même pas les sanctions des Etats Unis. C'est nous même qui souffrons et non les américains et alors nous ne devons pas laisser souffrir autant d'années par un groupe des vampires et prédateurs qui ne pensent qu'à eux mêmes. Regardons la misère des militaires, policiers, enseignants, fonctionnaires etc. durant plusieurs années.

Non 2
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Michka - 05.10.2017 09:44

eyindeli bango lisusu hey. toza na bino mayele,boko sambwa neti na film.

Non 2
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DIZUNDU - 05.10.2017 09:44

Des vrais imbéciles et incapables qui ne jurent que par leur soif d'argent que nous récupèreront a coup sur, le moment venu. Ils nous imploreront et nous supplierons de garder leur pénis non coupés.

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Christopher Columbus - 05.10.2017 09:43

VERITE' - 05.10.2017 08:07, bien sûr qu’il a cherché, n’a pas trouvé" et cherche encore aujourd’hui "10 hommes compétents pour l’aider à conduire ce pays à l’émergence" (alors que son mandat est épuisé depuis une année et qu’il devrait déjà être parti !!!), oui, mais lui-même, est-il compétent ? Bozala posé, tozo préparele ye requête en DESTITUTION à déposer devant la Cour constitutionnelle pour INCOMPETENCE NOTOIRE ENTRAINANT MISE EN PERIL DE LA JEUNE DEMOCRATIE CONGOLAISE !!!

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
banamura - 05.10.2017 09:39

que font nos senateurs

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Potus - 05.10.2017 09:36

Tous ceux que font les américains, les belges et tutti quantti contre le pouvoir prédateur de Kinshasa, c'est bien. Il nous faut nous congolais de fournir encore d'amples efforts, il faudra nous soulever, faire un boucan énorme au point d’empêcher à ses vautours de dormir. CONGOLAIS DEBOUT.

Non 1
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Yan - 05.10.2017 09:24

vraiment des bla bla pour nous endormir, DEBOUT CONGOLAIS , battons nous nous-meme pour chasser Kabila qu'eux memes protegent et lui donnent les armes pour nous massacrer. Notre deliverance ne viendra pas d'eux, s'il l 'etait pourquoi attenddre la mort des 8 millions et les viols de 13 millions de femmes en laissant les auteurs impunis?Pas de reve et hallucination au sujet de cela,

Non 1
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Atundelango mende - 05.10.2017 09:10

Trump est un président du genre Kabila, trafiquant ou busness man, donc amatteur en politique.que fera -t-il de son homo? Ils s'enfoutent des vies humaines, pour eux c'est leur busness. Trump ne changera rien au congo. Faillait-il attendre la lettre des senateurs pour agir? Depuis qu'il est elu comme président de la nation soit disant la plus puissante au monde, qu'a-t-il déjà prononcé pour le congo, un pays stratégique en Afrique et dans l'histoire des USA? Il est informé de tout ce que Kabila foule au pieds les sacrées de Dieu comme lévêques

Non 6
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KANAMBE - 05.10.2017 08:53

Arrêtez directement JOSEPH KABILA KANAMBE HYPOLITE.Il doit repondre de ses actes. KABILA DOIT PARTIR

Non 1
Oui 27
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Je suis RDC - 05.10.2017 08:49

Quand un président ne veut pas comprendre les cris de l'arme de sa population, on peut le faire comprendre par force et les sang de congolais va faire l’échec à lobbying et risque même de le rendre fou...

Non 1
Oui 23
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bondekwe - 05.10.2017 08:49

Tshibanda comme Kikaya et tant d'autres sont des gars intelligents, malheureusement ils mélangent mensonge et politique. Et a force de mentir, les gens nous découvrent et forts de leur culture, ils crachent sur nous, ils cessent de nous respecter. She Okitundu avec ses passeports BIO, Mende avec ses discours mensongers, Minaku avec sa politique de ruse, tout l'entourage du chef au fait nous fait manquer du respect. Etre congolais ressemble a un fraudeur aujourd'hui. Soni penza

Non 1
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
coco - 05.10.2017 08:29

Comme nous sommes a l'heure de la biométrie et des délais.La population aussi exige que d'ici le 31/12/2017. qu'il y ait a la tête du pays un président biométrique avec toute sa vraie identité dans la puce électronique.Avec pour caractéristiques ne pouvoir rendre compte qu'aux congolais et non pas aux voisins et avoir un ADN certifié. Voila on se met tous a leur de la modernité.

Non 1
Oui 26
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Apathisme Michel - 05.10.2017 08:07

vive les sénateurs américains

Non 1
Oui 26
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' - 05.10.2017 08:07

N.B: Kanambe avait dit qu'il cherche au moins 10 Congolais competents dans la MP. Parceque nous sommes des Congolais competents hors cette usine MP qui fabrique des produits inutiles.

Non 1
Oui 22
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Yan - 05.10.2017 07:58

C'est juste une maniere pour eux de faire chater Kabila afin d'obtenir beaucoup d'uranium face a la crise qui sevit Nord Corea. L'ojectif est d'avoir acces aux mies. Pas de chaser kabila. Peuple Congolais ne voyons pas naifs, aucun etrager va faire changer le Congo sinon nous meme. Ces sanctions sont de trompes oeil pour nous endormir.DEBOUT CONGOLAIS

Non 14
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Onusienne - 05.10.2017 07:53

ça commence déjà à pointer à l'horizon. Il y a un temps pour tout. Même la nature s'y opposera. les ténèbres ne régneront pas toujours.

Non 1
Oui 33
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' - 05.10.2017 07:49

LA SOLUTION A CETTE CRISE C'EST LE DEPART DU RWANDAIS A LA TETE DE NOTRE RDC. Cette bande des malhonnetes, des vauriens de la MP se dit SURPRISE ???? Tellement qu'ils sont trop bêtes, ils ont cru que les USA vont se fier A leurs mensonges comme l'UA. « Nous sommes surpris par le fait qu’ils reviennent sur un argumentaire dépassé, alors que nous avons eu à les expliquer de long en large la situation réelle, politique et sécuritaire, en RDC »,JUSTE LIKE THAT, NOT ENOUGH,C'EST DE L'AMATEURISME.les Americains font des enquettes pendant meme des annees.Je comprend maintenant pourquoi kanambe avait dit qu'il cherche au 10 Congolais competents.

Non 1
Oui 32
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AZARIAS RUBERWA - 05.10.2017 07:45

KIKAYA et TSHIBANDA, vous croyez que les USA acceptent vos mensonges ? la vérité restera vérité, votre chef a crée de trouble au kasai y compris à l'est du pays, qui ignore cela, il veut se maintenir au pouvoir en enterrant vivant les paisibles citoyens dans plus de 100 fausses communes et a fait décapiter les agents de l'ONU, si la MONUSCO est dans sa poche, croyez vous qu'il mettra tous les USA et occidentaux dans sa poche ? Nous savons qu'on nous a tjr imposé de chef de l'état depuis notre indépendance, ceux qui l'avait placé, l’écarte pour nous placé un autre où est le mal ? il doit enfermé à la CPI pour répondre de ses actes criminels commis en RDC.

Non 2
Oui 29
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
gong - 05.10.2017 05:37

sanction oui mais ils s'y préparent en revanche et donc à vous de vs les USA de vs fixer un outil de pression sûr t claire mais dans l'entre temps congolais debout avant le 31 que jkk parte. aide toi et le ciel t'aidera.

Non 0
Oui 24
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
GB - 05.10.2017 03:48

Ça traine, faite le partir au lieu de prendre sanction sur sanction car c'est la population qui souffre. Pardon USA.eeehhhhhh !

Non 3
Oui 35
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Publication du calendrier électoral: HRW craint la recrudescence des manifestations et de la...

Société ..,

Sortie de crise en RDC : Majorité et Opposition font une interprétation sélective de...

Politique .., Kinshasa

Human Right Watch: « la crise en RD Congo est en train d’échapper à tout contrôle » !

Société ..,

Referendum: Fayulu défie la Majorité

Politique ..,