mediacongo.net - Actualités - Microsoft Edge pourrait débarquer sur iOS et Android avant la fin de l’année

Retour Sur le net

Microsoft Edge pourrait débarquer sur iOS et Android avant la fin de l’année

Microsoft Edge pourrait débarquer sur iOS et Android avant la fin de l’année 2017-10-04
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/25-31/edge_microsoft_17_003.jpg -

Le navigateur de Microsoft, Edge, aurait l'intention de conquérir vos poches. Une application iOS et Android pourrait débarquer d'ici la fin de l'année 2017.

Pour faire oublier Internet Explorer, Microsoft a changé radicalement la formule de son navigateur à partir de Windows 10. Adieu l’ancêtre, ses incompatibilités, ses bugs et ses lenteurs : Edge a pris fièrement le relais. Mais voilà, malgré des qualités indéniables, Edge reste boudé. Comme Internet Explorer avant lui, il est ce navigateur qu’on ouvre pour télécharger un autre navigateur. Depuis avril 2016, il stagne à un peu plus de 5 % du marché, sans jamais décoller. Comble : il est loin derrière Internet Explorer qui arrive encore à la deuxième place du podium grâce au maintien de systèmes obsolètes, notamment dans les administrations du monde entier.

Est-ce qu’une sortie sous forme de navigateur mobile sur iOS et Android pourrait redonner un coup de boost à Edge ? Difficile à dire, mais c’est en tout cas ce que Microsoft espère d’après une source de confiance qui nous a confirmé le chantier du côté de Redmond.

 Les deux applications devraient être disponibles d’ici la fin de l’année 2017. Il s’agira avant tout de prolonger l’expérience Edge sur smartphone : synchroniser les favoris, l’historique et les services de Bing qui seront intégrés au navigateur sans avoir recours à des extensions. On peut penser à la traduction ou à la recherche sur le moteur de recherche maison.

Ce Edge dopé à Bing aura donc la lourde de tâche de populariser un navigateur encore loin d’être populaire et de montrer qu’avec lui, une expérience sans transition entre un ordinateur de bureau et un smartphone est possible. Comme avec Safari ou Chrome, en somme, mais sans avoir ni l’écosystème du premier, ni la popularité du second.

Pour savoir si cette stratégie sera payante, il faudra encore patienter quelques mois, si l’on se fie au calendrier donné par notre source.


numerama
110 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Yahoo! réduit la voilure
left
ARTICLE Précédent : Transfert : la Direction du TP Mazembe recadre Matampi