mediacongo.net - Actualités - Lutte contre la désertification : la RDC chapeaute la région Afrique

Retour Science & env.

Lutte contre la désertification : la RDC chapeaute la région Afrique

Lutte contre la désertification : la RDC chapeaute la région Afrique 2017-09-30
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/25-31/ambatobe_amy_17_0001.jpg -

Amy Ambatobe, ministre de l’Environnement et Développement durable

Désormais, la République démocratique du Congo (RDC), à travers le ministère de l’Environnement et développement durable, assure la présidence de la Convention des Nations-Unies pour la lutte contre la désertification dans la région Afrique. Cette décision a été prise à l’issue de la 13ème session de la conférence des parties de la Convention des Nations Unies pour la lutte contre la désertification (Cnuld), tenue en Chine à la mi-septembre. La RDC y a été représentée par son ministre de l’Environnement et développement durable, Amy Ambatobe.

Une autre réunion à laquelle le ministre de l’Environnement a assisté, c’est celle qui a regroupé les experts de la Contribution déterminée Nationale (CDN). Il s’est agi, au cours de cette réunion, d’examiner la mise en exécution des objectifs de la lutte contre la désertification.

De retour au pays depuis quelques heures, le chef de la délégation congolaise et ministre de l’Environnement et développement durable croit à la capacité de la RDC à faire bouger les lignes. « Avec sa position de président de la commission de la lutte contre la désertification pour la région Afrique, la RDC portera haut le flambeau de tous les pays africains dans les avec les puissances internationales », a-t-il déclaré.

Au cours de ces assises, les échanges ont tourné autour de la « lutte contre la désertification pour le bien-être de l’homme ». Cette session à laquelle a pris part la délégation congolaise conduite par le ministre de l’Environnement et développement durable a permis aux délégués de 186 pays réunis à Ordos, en Mongolie intérieure (République de Chine), d’entamer des négociations pour aboutir à un consensus autour d’un nouveau plan stratégique 2018-2030, avec comme objectif ultime le recul de la désertification.

Ouverts le mercredi 13 septembre au centre des conventions d’Ordos, les travaux de la Cop 13 avaient plusieurs enjeux. Entre autres la mise en place d’un fonds de neutralité en matière de dégradation des terres.

A ce sujet, la République démocratique du Congo compte tirer, au maximum, profit de ce fonds pour mieux lutter contre ce fléau, afin d’assurer la sécurité alimentaire aux populations rurales vulnérables.

Il faut noter qu’environ 24% des terres exploitables sont dégradées. Et d’ici à 2025, rassurent les experts, près de 1,5 milliards de personnes pourraient, si rien n’est fait, vivre dans des pays ou dans des régions où il n’y a pas d’eau.

Dans le cadre de sa tournée de travail en occident, Amy Ambatobe s’est rendu aux Etats Unis d’Amérique où il a accompagné le président de la République à la 72ème assemblée générale des Nations Unies. Il a également assisté à la réunion de la Rainforest Coalition. Une structure qui regroupe tous les pays ayant un couvert  forestier humide. Au terme de cette rencontre, la RDC s’est vue, une fois de plus, la présidence de cette structure avec comme mission de conduire tout le groupe à la Cop 23. Bien avant la tenue de ce forum, la RDC participera à la ProCop qui sera organisée dans les îles Fidji, en Océanie.


MCN Team / mediacongo.net
257 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : C’est prouvé : vous ne pouvez pas avoir plus de 150 « vrais » amis sur Facebook
left
ARTICLE Précédent : Une Firme suisse compte s’impliquer dans la construction des parcs publics en RDC
AUTOUR DU SUJET

Environnement : l'avertissement de 15 000 scientifiques face à la dégradation de la planète

Science & env. ..,

Poursuite de l’opération de la protection de l’environnement à Kintambo

Science & env. .., Kinshasa

Les décharges publiques chargent et polluent l'environnement à Kinshasa !

Science & env. ..,

Kinshasa : des experts en atelier sur la nécessité de partager les données environnementales

Science & env. ..,