mediacongo.net - Actualités - Cosmétique : alerte sur les dangers des baumes à lèvres à cause de substances nocives

Retour Style et Beauté

Cosmétique : alerte sur les dangers des baumes à lèvres à cause de substances nocives

Cosmétique : alerte sur les dangers des baumes à lèvres à cause de substances nocives 2017-09-29
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/25-31/baumes-a-levres.jpg -

Selon une étude du magazine français des consommateurs, UFC-Que Choisir, 10 références de baume à lèvres, dont Labello, Yves Rocher, Avène ou encore La Roche-Posay, comportent des substances toxiques.

le magazine UFC-Que Choisir a publié une étude, mardi 26 septembre, sur les dangers des sticks à lèvres, un produit utilisé pour hydrater les lèvres sèches, voire gercées. La moitié des produits, testés par l’association de défense des consommateurs, comportent des substances toxiques telles que des perturbateurs endocriniens ou des huiles minérales cancérogènes.

Parmi les marques citées par UFC-Que Choisir, Labello, Yves Rocher, Avène ou encore La Roche-Posay. Au total, 10 références de baume à lèvres se retrouvent épinglées par l'association de consommateurs, indique France Inter mardi. Dans leur composition se trouvent des huiles minérales potentiellement nocives si elles sont ingérées.

"On a retrouvé des résidus, l’un est cancérogène, l’autre semble être toxique, or, ils s’accumulent dans le foie et les ganglions lymphatiques", explique Fabienne Maleysson journaliste à l'UFC-Que Choisir. "On ne sait pas exactement quelles sont les conséquences pour l’organisme, mais des études ont montré que certaines personnes ont jusqu’à 5 grammes dans l’organisme, donc on estime que ce n’est pas du tout souhaitable", ajoute-t-elle.

Par ailleurs, sur les 21 baumes à lèvres testés, 3 contiennent du BHT. Ce conservateur est considéré comme un perturbateur endocrinien. Il est jugé moins dangereux que d'autres substances, mais la prudence s'impose, selon Barbara Demeinex, spécialiste des perturbateurs endocriniens. "On est exposé à tant de produits nocifs, que ce soit dans l’alimentation ou dans les cosmétiques, donc en ajouter un sur les muqueuses des lèvres, où il y a absorption très rapide, ce n’est pas une bonne chose", estime la biologiste.


Franceinfo
649 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Les cosmétiques pour bébés nocifs pour leur santé
left
ARTICLE Précédent : L'huile de palme, une amie pour notre peau !