mediacongo.net - Actualités - Élections au CNOP : bagarre généralisée chez les pharmaciens

Retour Société

Élections au CNOP : bagarre généralisée chez les pharmaciens

Élections au CNOP : bagarre généralisée chez les pharmaciens 2017-09-28
Santé
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/25-31/kalonji_jean_baptiste_pharmacien_17_0001.jpg -

Au milieu, Jean-Baptiste Kalonji, président du CNOP entouré d'autres membres du Conseil

Le 4ème Congrès du Conseil national de l'ordre des pharmaciens (CNOP), débuté mardi 26 septembre pour se clôturer jeudi 28 septembre par l'élection des membres de la nouvelle équipe de l'ordre, vient de s'arrêter brusquement ce mercredi 27.

Les pharmaciens se sont roués de coups en pleins travaux, à cause du désaccord à propos des critères exigés aux candidats pour postuler à l'une ou l'autre responsabilité.

Le président sortant, Jean-Baptiste Kalonji, candidat à sa propre succession, est boudé par la plupart des congressistes qui ne veulent plus le voir au trône du CNOP. Ils l'accusent de mégestion et autres antivaleurs.

"Il a tout fait pour tailler les critères d'être candidat à sa mesure, en vue de disqualifier les autres et rester seul dans la course", dénonce un congressiste qui a requis l'anonymat.

Par exemple, apprend-on, il faut être repris sur la liste officielle de l'ordre, être en règle avec les cotisations...

C'est dommage que ces assises se terminent en queue de poisson, dans la confusion totale, au moment où l'opinion attend l'élection de nouveaux membres du Conseil national de l'ordre des pharmaciens.


MCNTEAM / mediacongo.net
890 suivent la conversation
4 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Anselme - 29.09.2017 12:57

Il ne faut pas s'étonner!La société congolaise est médiocre.Cette médiocrité frappe tout le secteur,y compris les églises!Même ceux qui devraient servir de modèle:pasteur,certains prêtre,professeurs d'universités sont les plus pires et ont un comportement qui laisse à désireux!Surtout devant un poste de responsabilité!Pourquoi s'étonner que les pharmaciens se battent pour des postes!C'est congolais et normal dans ce contexte de médiocrité généralisé!

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Rien à dire - 28.09.2017 12:30

Ordre des pharmaciens pamba ozosala boye. E bongo soki ezalaki en haut de en haut, okokaki kosala nini?

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ph Johnny MK - 28.09.2017 11:46

Je commence à me convaincre que je ne me trompe pas, mes observations sont vraies et que j'ai vraiment raison. Si seulement c’était le bénévolat ces "responsables" ne se roueraient pas des coups devant des milliers des cameras. Quelle honte? Mais dans l'entre-temps la profession est dans la rue; les médicaments sont gérés par tout le monde et des centaines des gens en meurent chaque jour. C'est déplorable.

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Elie Du Jardin - 28.09.2017 10:54

Cela prouve combien les congolais ne veulent se développer et avancer comme tout le monde de part la planète. Kiadi kibeni!

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Ordre des pharmaciens : Faustin Kabeya succède à Jean-Baptiste Kalonji

Santé ..,

Ordre des pharmaciens : la bataille électorale lancée

Santé ..,

Ordre des pharmaciens : bientôt un nouveau comité national

Santé .., Kinshasa