mediacongo.net - Actualités - E-santé: ce serial entrepreneur qui lance un mini frigo pour médicaments

Retour Santé

E-santé: ce serial entrepreneur qui lance un mini frigo pour médicaments

E-santé: ce serial entrepreneur qui lance un mini frigo pour médicaments 2017-09-22
MC Geek !
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/25-31/e_sante_17_0001.jpg -

Pouvoir voyager en emmenant avec soi ses médicaments conservés à la bonne température: une petite révolution pour des millions de personnes. C'est ce que se propose de réaliser Uwe Diegel, ancien PDG d'iHealth Europe, avec son très petit réfrigérateur.

Il a le verbe facile, le tutoiement aussi, héritage de ses années québécoises se défend-il. Et vendredi 8 septembre, à quelques jours du lancement de la campagne de crowdfunding pour LifeInABox, Uwe Diegel est intarissable sur son dernier projet. Son projet? Un mini frigo destiné à maintenir les médicaments à une température comprise entre 2 et 8°C. De quoi révolutionner la vie de toutes les personnes "prisonnières de leurs médicaments" selon ses propres mots. Prisonnières car les médicaments doivent justement être conservés au frigo: une situation qui englobe diverses maladies, du diabète à la sclérose en plaques, et qui touche 3 millions de personnes en France selon lui.

LifeInABox, disponible en précommande à partir de ce mardi via la campagne de crowdfunding internationale sur Indiegogo est née d'une mésaventure familiale qui aurait pu mal tourner. En 2003, le frère d'Uwe Diegel, Olaf Diegel, arrivait de Nouvelle-Zélande en France et, diabétique et n'ayant pas de frigo dans sa chambre, confiait son insuline à la réception pour qu'elle soit placée dans un réfrigérateur de la cuisine. Un malentendu linguistique plus tard, Olaf Diegel retrouva son insuline congelée par erreur et dut recourir à une pharmacie de garde.

C'est cet épisode qui a poussé les deux frères à jeter sur le papier une première ébauche de ce qui deviendra des années plus tard LifeInABox. L'outil qui permet de garder au frais huit stylos médicaux, des versions pour un et pour deux stylos sont dans les tuyaux, est aussi connecté à une appli disponible sur iOS et Android. Au menu: suivi en temps réel de la température et rappels pour les prises de médicaments.

"Une maladie chronique, c'est par définition une maladie que vous avez toute votre vie. Mais elle peut être gérée" explique Uwe Diegel. Et chaque petit rien pour améliorer la vie au quotidien prend tout son sens. Comme par exemple pouvoir voyager avec ses médicaments conservés à la bonne température. "LifeInABox peut être aussi une solution pour pallier le problème de la non-adhérence aux traitements qui coûte chaque année 9 milliards d'euros à la France. Certains ne veulent pas prendre leur traitement le week-end, d'autres veulent rester discrets au bureau…" Et Uwe Diegel d'ajouter: "95% des accidents où un enfant ingère un médicament par erreur ont lieu lorsque le médicament est conservé au réfrigérateur."

Le bouleversement de l'iPhone 3

Si Uwe Diegel se montre tellement passionné lorsqu'il parle de son projet, c'est qu'il s'est lancé pleinement dans l'aventure après avoir démissionné de son poste de PDG de iHealth Europe, un leader de la santé connectée, en septembre 2016. Une année charnière dans sa vie –il n'hésite pas à parler de sa "crise de la cinquantaine" en mentionnant au passage son ascension du Kilimandjaro. Et pourtant, ce serial entrepreneur n'en est pas à son premier changement de carrière impromptu. Né en Nouvelle-Zélande d'un père allemand et d'une mère suisse, Uwe Diegel débute sa carrière comme… pianiste de concert. Mais à 26 ans, un accident lui retire partiellement l'usage de son bras droit. Il reprend alors une activité du père de sa femme taïwanaise, des produits laitiers en Afrique du Sud, et développe un principe du lait UHT.

Nouveau bouleversement lorsque son beau-père rentre d'une réunion de famille à Taïwan avec dans ses bagages l'invention d'un cousin éloigné: un thermomètre électronique. Ni une ni deux, Uwe Diegel va trouver les fabricants taïwanais et négocie "les droits exclusifs pour importer le produit en Afrique" se souvient-il. De là, il cofonde Microlife, une société dont le siège se situe en Suisse, en 1994. C'est son entrée dans le domaine médical. Quelques années plus tard, en 2005, Uwe Diegel bifurque en passant du thermomètre au tensiomètre avec l'entreprise française Spengler. "Selon la légende française, c'est l'inventeur du tensiomètre. Une entreprise née en 1907" sourit Uwe Diegel en évoquant ce passage de sa vie.

Un passage assez bref puisqu'en 2008, a lieu un grand bouleversement. Un bouleversement qui s'appelle… l'iPhone 3. "Je me rappelle lorsque je l'ai reçu dans sa belle boîte, sans livret d'instruction mais la batterie chargée. Instinctivement, chacun savait qu'il suffisait d'appuyer sur le bouton et de se laisser guider" raconte celui qui a depuis consciencieusement acheté chaque nouveau modèle. L'idée germe rapidement: "Et si on avait un tel écran sur les objets médicaux?" Immédiatement suivie par une autre idée: "Et si on utilisait le téléphone comme écran pour les objets médicaux?" Direction la Silicon Valley et les bureaux d'Apple. A la sortie de la rencontre, le sésame est décroché: le droit de prendre le nom iHealth, clin d'œil à la terminologie d'Apple. C'est le début de l'aventure de la santé connectée. Ce qui lui a valu le surnom dans la presse de "Steve Jobs de la santé connectée". Uwe Diegel devient PDG de iHealthLabs Europe, filiale du groupe chinois Andon Health, jusqu'en 2016.

Tensiomètres, balances ou lecteurs de glycémie connectés… Uwe Diegel mise sur un accompagnement positif des malades. La même idée que l'on retrouve dans son projet LifeInABox. Et qui a su séduire. Le premier prototype de réfrigérateur portable développé par les deux frères Diegel a été rapidement lauréat d'un concours de dessin industriel organisé par la NASA et a reçu en 2005 le Prix du Premier ministre au Concours Lépine. Au mois de mars, LifeInABox se voit octroyer une nouvelle récompense: le Prix SilverECO 2017. Assemblé en France, par des ESAT, LifeInABox est le dernier-né d'Uwe Diegel. Mais le tiroir à projets du serial entrepreneur déborde encore. Et, infatigable, il porte désormais une seconde casquette: il investit dans des projets dans l'environnement et la santé…

 

Valérie Xandry
Challenges
146 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Lancement d’un nouveau plan de riposte contre les épidémies à partir de Goma

Santé .., Goma

Des parlementaires africains s'engagent à réduire la fécondité

Afrique ..,

En Ethiopie, l’application mobile qui sauve des nouveau-nés

MC Geek ! ..,

L’e-santé, le grand espoir de l’Afrique

MC Geek ! ..,