mediacongo.net - Actualités - Inde: le procès de Rupesch Kumar, le mari assassin de Cynthia Kadima, fixé à la mi-octobre

Retour Diaspora

Inde: le procès de Rupesch Kumar, le mari assassin de Cynthia Kadima, fixé à la mi-octobre

Inde: le procès de Rupesch Kumar, le mari assassin de Cynthia Kadima, fixé à la mi-octobre 2017-09-20
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/cynthia_kadima_17_003.jpg -

Cynthia Kadima Vechel

Cynthia Kadima Vechel, tel est le nom de la jeune Congolaise dont la beauté avait eu raison d’un certain Rupesch Kumar, sujet indien qui n’avait pas tardé à faire des avances au point de lui proposer l’union pour le meilleur et pour le pire. Le mariage conclu, le couple était parti s’installer en Inde.

Après la nuit des noces, la vie était belle pour le jeune couple. Rien cependant ne présageait une fin dramatique de la vie du couple. Un certain 3 juillet 2016, Rupech Kumar que Satan le diable avait visité est passé à l’action pour donner la mort à sa « chère épouse  » en mutilant son corps.

La répugnante scène s’est déroulée à Hyderband, en Inde. Auparavant, le meurtrier avait pris soin d’éloigner la sœur cadette et la fille de la défunte pour commettre calmement son forfait. La tentative d’enfouir le corps ayant échoué, le criminel a été pincé et mis en examen. Pendant ce temps, la nouvelle s’est ébruitée jusqu’à courir les rues de Kinshasa. Il faut dire que cette triste nouvelle a provoqué une onde de choc dans la capitale congolaise.

N’eut été l’intervention musclée de la police, des jeunes Congolais allaient s’en prendre à la communauté indienne vivant à Kinshasa. Par la magie de la diplomatie agissante, les jeunes Kinois ont été appelés au calme. Le 23 septembre 2016, la dépouille mortelle a été rapatriée, en provenance de New Delhi. L’enterrement est intervenu un jour plus tard, le jeudi 24 septembre après des hommages mérités.

Depuis, les regards des Kinois étaient tournés vers l’Inde où devrait se dérouler le procès. Mais au fil du temps, ces derniers ont appris des balourdises que le procès n’aurait pas lieu. Enervement à Kinshasa. Le ministre délégué des Congolais de l’étranger, Emmanuel Ilunga, et l’ambassadeur de l’Inde en RDC viennent de rassurer que le procès va se tenir avant le 10 octobre 2017.

Corelie Kadima, sœur cadette de la défunte, a confirmé la nouvelle et remercié les autorités congolaises pour le suivi du dossier. L’ambassadeur de l’Inde à Kinshasa a assuré que le criminel répondra de son acte. Les Kinois attendent voir.

GO
La Tempete
2433 suivent la conversation
7 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
bobo - 20.09.2017 13:11

Les indiens sont les arabes, les gens sans morale, je conseil à mes soeurs d'éviter les arabes, ils sont gentils quand ils chez nous, chez eux ils sont plus venimeux que le serpent. tout se paie

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kilulu - 20.09.2017 13:07

past DSK, j'espère que tu es marié à une femme de ta tribu. Et que dans ton vagabondage sexuel bien connu tu t'informe préalablement sur les tribus de tes partenaires. Tout ce qui sors de tes pensées n'est que monstruosités.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 20.09.2017 12:10

le Fameux Rupesch Kumar doit normalement être exécuté ici à Kinshasa et rien n'importe de l'entendre. quelle raison poussera t-il d'avoir commis un tel acte

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
commando mudjaidjine - 20.09.2017 10:47

On doit normalement tuer ce gar indien pour que la justice soit parfaite

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jckmzlo - 20.09.2017 10:45

Avec cette beauté le gouvernement pouvait en faire un monument mais elle s'est volatilisée à la merci de cet énergumène d'indien? Ah paix à son âme. En outre nous devons consommer Congolais et bannir le vouloir habiter le paradis sans état d'âme. La méconnaissance de la loi mosaïque dans EXODE 20:17 nous conduit toujours par ces genres de drames. Que ceci soit pour nous une matière à réflexion.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jamel - 20.09.2017 10:34

Past DSK - 20.09.2017 09:42, Monsieur, je désiste souvent de répondre a tes commentaires bidons mais là, tu me tapes les nerfs,... [INSULTES ET GROSSIERETES ENVERS UN INTERVENANT]... Tu connais la souffrance qu'a eu la famille de la pauvre fille?

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Past DSK - 20.09.2017 09:42

Bibala-bala pe ekomema bino na makalbo ya boye. Ba ndeko na ye baluba bazalaki te po babala ye? Bolela poso ya ba ndundu moyen te!!!!

Non 10
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Moïse Katumbi communie avec la population zambienne
left
ARTICLE Précédent : Basket-ball : l’ex-internationale Philo Bompoko inhumée en France
AUTOUR DU SUJET

Les Kinois appelés à ne pas se faire justice contre les indiens

Société .., Kinshasa