mediacongo.net - Actualités - FONAFER: « Notre système fiscal crée 5 niveaux de perception d’impôts » (Julien Paluku )

Retour Politique

FONAFER: « Notre système fiscal crée 5 niveaux de perception d’impôts » (Julien Paluku )

FONAFER: « Notre système fiscal crée 5 niveaux de perception d’impôts » (Julien Paluku ) 2017-09-14
Economie
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/11-17/fonafer-paluku-julien-interview-zoom-eco.jpg Kinshasa-

Le Gouverneur du Nord-Kivu répondant aux questions des journalistes à la clôture de la 2ème journée du FONAREF. (Twitter, @Zoom_eco)

Le Gouverneur de la Province du Nord-Kivu, Julien Paluku Kahongya soutient la révision de la Loi portant Nomenclature des impôts et taxes en RD Congo. Car, estime-t-il, elle consacre 5 niveaux de perception qui rend le système complexe, asphyxiant et lourd. Cette proposition a été soumise aux travaux d’ateliers du Forum National sur la Réforme du Système Fiscal pour enrichissement au regard des expériences d’autres pays et des réalités congolaises.

Evoquant les 5 niveaux, le Gouverneur du Nord-Kivu cite au premier niveau, le pouvoir centrale. Le deuxième concerne les provinces. Le niveau urbain vient en troisième palier. Le Quatrième niveau, c’est la commune et le 5ème concerne le secteur et la chefferie.

« Le contribuable a en face de lui un percepteur qui vient de ces 5 niveaux pour lui tirer de l’argent qui doit servir la Nation. Alors que la Nation est unique. Nous allons réfléchir par rapport à cette Loi qui avait été votée par le Parlement et à ce niveau, nous pensons qu’il faudra réfléchir en fonction d’une loi qui soit souple », a préconisé Julien Paluku.

Ce Gouverneur de province salue la volonté exprimée par le pouvoir central, les provinces, la FEC et la société civile de pouvoir changer le système fiscal congolais parce qu’il est très lourd, asphyxiant et ne permet pas à la population de participer efficacement à la construction du pays.

Fusionner toutes les régies financières et/ou les laisser évoluer chacun de manière indépendante, le plus important est de trouver un moyen d’assouplir cette imposition notamment par rapport aux taux, à l’interface des assujettis et à l’adéquation entre recettes fiscales et potentiel fiscal afin de booster l’économie et participer au développement de la République.

Julien Paluku reste convaincu que les participants sortiront des ateliers avec un modèle de fiscalité innovant et adapté pour la République Démocratique du Congo.


Zoom Eco
373 suivent la conversation
2 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
makilal - 18.09.2017 20:20

Ce sujet est tres utile pour le bien de nous tous. Nous attendons les fruits de ces assises et l'application des recommendations y relatives. Bon debut....

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 18.09.2017 09:31

aaaah bon; le grand problème est le détournement à ciel-ouvert, Julien P. tu t'embrouilles inutilement, le gouvernement est sans soucis; ce qu'il faut savoir il y'a absence de l’autorité de l’État dont toi-même d’ailleurs ,SVP ex:Combien de fois as-tu été à la petite barrière pour donner tes instructions non respectées!! Cad pas de leadership ds toi ;

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Vers une réforme du système fiscal en République Démocratique du Congo ?

Economie ..,

Les 13 grandes options de la Réforme Fiscale !

Economie .., Kinshasa

Fiscalité congolaise : bis repetita

Economie ..,

Réforme du système fiscal : l'unification des régies financières se précise

Economie ..,