mediacongo.net - Actualités - Les professeurs de l’Université de Kinshasa reconduisent leur grève

Retour Société

Les professeurs de l’Université de Kinshasa reconduisent leur grève

Les professeurs de l’Université de Kinshasa reconduisent leur grève 2017-09-13
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/11-17/unikin_17_0001.jpg Kinshasa-

Après plus d’un mois de grève, l’association de professeurs de l’Université de Kinshasa, APUKIN a décidé de reconduire le mouvement jusqu’au 26 septembre. Les différentes négociations avec le gouvernement n’ont pas abouti.

C’est dans un amphithéâtre plein à craquer que l’association de professeurs a tenu son assemblée générale évaluative, ce mardi 12 septembre 2017. Selon Antoine Kitombole, président de l’APUKIN, le gouvernement congolais tarde à répondre aux revendications des professeurs. La nature des revendications des professeurs n’a pas changé depuis le 7 août, date du début de leur grève.

La confiance ne semble pas encore établie entre le gouvernement et les professeurs de l'UNIKIN.

Après plusieurs heures de débats, les enseignants ont décidé de reconduire la grève jusqu’au 26 septembre, date de la prochaine assemblée d’évaluation, estimant que leurs revendications n’ont toujours pas trouvé d’écho favorable auprès des autorités, notamment sur le réajustement de leurs salaires du mois de juillet au taux de change appliqué sur le marché et l’application de la loi cadre de l’enseignement national, promulguée par le chef de l’Etat depuis le 11 février 2014. Cette loi recommande notamment l’organisation des élections des autorités académiques.

« La base dit qu’elle n’est pas satisfaite de ce que le gouvernement qui n’a fait aucun pas, même de la reconnaissance simplement. L’assemblée a constaté qu’il n’y avait pas d’avancée. Autrement dit, aucune suite positive n’a été enregistrée. Pour cela, les professeurs de l’université décident de poursuivre la grève », a expliqué à la radio RTGA le professeur Antoine Kitombole, président de l’APUKIN.

Les participants à l’assemblée générale ont lourdement insisté sur l’impact de la dépréciation de la monnaie nationale sur leurs enveloppes salariales. Pour eux, la décrispation de la situation incombe incontestablement au gouvernement Tshibala.


L'Avenir
581 suivent la conversation
1 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Tika Mbongo - 14.09.2017 01:21

Augumantation de salaires 5000 DOLA et BONES CONDITIONS DE TRAVAIL PUR PROOF-REKALAMER BOURSES PUR ETIDIANTS

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Appel à la grève générale largement suivi à Bukavu

Provinces .., Bukavu, Sud-Kivu

RDC : les professeurs suspendent leur grève

Société ..,

Grève des professeurs : un accord trouvé entre le gouvernement et les syndicats

Société ..,

Fonction publique : la non-application du taux budgétaire continue à diviser

Société ..,