mediacongo.net - Actualités - Le coprs de Tshisekedi gardé voilà 7 mois : l’embaumeur belge se dévoile

Retour Société

Le coprs de Tshisekedi gardé voilà 7 mois : l’embaumeur belge se dévoile

Le coprs de Tshisekedi gardé voilà 7 mois : l’embaumeur belge se dévoile 2017-09-12
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/tshisekedi_cerceuil_17_002.JPG -

« Je n’ai jamais connu pareille situation. Malgré la durée, je ne pense pas que le corps posera de problème sanitaire. Il n’est pas en décomposition, comme j’ai pu le lire, mais sera-t-il présentable ? Ça, je n’en ai aucune idée », c’est ce qu’a déclaré Alain Koninckx à Jeuneafrique.

Cet homme de nationalité belge, passionné et spécialisé dans les soins préalables à des rapatriements, le plus souvent vers l’Afrique, et en particulier vers la République démocratique du Congo. Il a été appelé, au début du mois de février lorsque l’opposant congolais, Etienne Tshisekedi wa Mulmumba succomba, à la clinique Ste-Elisabeth à Bruxelles. Informé de la conservation de la dépouille mortelle du sphinx de Limete il y a déjà sept mois, il était loin de se douter de ce qui l’y attendait.

Tenu par la déontologie de sa profession, il n’en dira pas plus sur les soins qu’il a prodigués à ce client si particulier. Tout juste, comme l’indique jeuneafrique, il a travaillé dans d’excellentes conditions dans cet établissement haut de gamme. De son profil, il a de longue barbe soignée, cheveux peignés, blouse blanche, il se démène souriant, entre des bonbonnes de formol et les dépouilles de deux personnes âgées. Signalons que les techniques d’embaumement actuelles ont peu à voir avec celles de l’Egypte antique : aucun organe n’est retiré. Et sauf exception, les corps ne sont pas congelés. « Ils se dégraderaient encore plus vite ensuite », explique Alain Koninckx.

Pour l’essentiel, les soins consistent à injecter dans les artères du défunt, à partir de deux incisions, une solution à base de formol, remplaçant en partie son sang. La concentration du liquide conservateur varie en fonction de la durée de préservation souhaitée. Dans la plupart des cas, celle-ci est de quelques jours afin que le corps soit présentable et inodore lors de l’inhumation.

Embaumement intermédiaire

Pour les embaumements destinés à un rapatriement en avion, Alain Koninckx affirme que l’on a recours à des concentrations intermédiaires, réalisées à partir de six incisions. Mais, à très forte concentration, cette solution permet de conserver un corps pendant plusieurs années, par exemple pour l’enseignement de la médecine.

« On peut aller très loin. Ce n’est pas la technique qui détermine cette limite, mais la loi belge : un corps ne doit pas être conservé plus de dix ans », confirme l’embaumeur.

Pour les embaumements destinés à un rapatriement en avion, on a recours à des concentrations intermédiaires réalisées à partir de six incisions. Le corps est censé tenir au moins une quinzaine de jours, souvent un peu plus. Pour favoriser la conservation, la dépouille doit ensuite être maintenue à une température basse, mais surtout stable, pour éviter la condensation et l’humidité. Si Alain Koninckx se refuse à le confirmer, c’est bien ce type de traitement qu’a subi le corps sans vie d’Etienne Tshisekedi. Depuis, l’embaumeur belge suit, avec un mélange de curiosité professionnelle et d’appréhension, les nouvelles concernant le rapatriement de la dépouille du sphinx de Limete.


lavenir
2956 suivent la conversation
5 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Mwana Mboka Congo - 12.09.2017 16:42

C'est juste une affaire des calculs politiques, de haine et de mechanceté. D'une part, on a hai Tshisekedi jusqu'à sa mort car combattant les antivaleurs; Et d'autre part, on a peur de mobilisation des congolais autour du corps. Bon, Dieu voit le cœur de chacun. Mais, être méchant envers un vieux papa jusqu'à sa mort c'est ne pas honorer son père.

Non 0
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Blizar - 12.09.2017 16:19

Qu'on l'enterre en congolais digne fils de ce pays ainsi que l'est pour tous les autres congolais. Famille du défunt et gouvernement, arrêter le ping pong car vous faites honte à votre intelligence. Et par surcroît vous faites honte au pays. Qui sait où se trouve la dépouille du président Mobutu, l'histoire peut être moche mais elle reste l'histoire de ce pays.

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jamel - 12.09.2017 16:10

Meme Ramses n'est pas resté longtemps comme ça mort parmi les vivants. Chaque chose a une fin, merci de mettre l'eau dans vos vins, Gouvernement, UDPS, Famille biologique, ayez du respect pour ce pauvre vieux. Par lui, plusieurs au parti ont trouvé la vie, par lui plusieurs qui sont aujourd'hui au gouvernement ont trouvé le bien etre. Gardons une pensée pieuse à nos morts, nous sommes africains.

Non 0
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Past DSK - 12.09.2017 15:37

On risquera de nous rapatrier un cercueil vide que l'on ouvrira pas certainement sous prétexte que les produits utilisés sont dangereux vu le temps que le corps aura fait en Belgique. C'est pour vous dire que E.Tshis était déjà bien enterré fin avril, en Belgique. N'attendez plus rien et surtout de revoir son corps.

Non 11
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KSJ - 12.09.2017 15:29

On lit dans la Bible en Ecclésiaste 9:5 que les morts ne savent rien. leur souvenir est bel et bien oublié. Pourquoi les hommes sont devenus très méchants comme ça? Pourquoi avoir peur de quelqu'un qui est décédé? Pour inhumer quelqu'un il faut vraiment des tralalas? j'ai peur vraiment de rencontrer un homme dans la nuit que de rencontrer un Lion affamé la journée. Bonne réflexion à tous.

Non 3
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Tshisekedi et Katumbi demandent "une transition sans Kabila"

Politique ..,

Election: « un calendrier réaliste dans quelques jours » (Bruno Tshibala)

Politique ..,

Le Rassemblement rejette l'idée du 3ème dialogue

Politique ..,

Traité de tribaliste, Félix Tshisekedi tente de reconstituer son cabinet

Politique .., Kinshasa