mediacongo.net - Actualités - Retour annoncé de la saison des pluies sous l’œil indifférent de l’hôtel de ville : risques d’inondation à Kinshasa 
Retour Société

Retour annoncé de la saison des pluies sous l’œil indifférent de l’hôtel de ville : risques d’inondation à Kinshasa

Retour annoncé de la saison des pluies sous l’œil indifférent de l’hôtel de ville : risques d’inondation à Kinshasa 2017-09-11
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/kinshasa_inondation_17_003.jpg -

Si la pluie est naturellement bonne, notamment du fait qu’entre autres elle fertilise le sol et apporte de l’eau, matière indispensable à la vie de l’homme, elle comporte aussi son revers de la médaille et partant, elle ne fait pas le bonheur de tous. Un peu plus de la moitié des Kinois considèrent que la pluie est mauvaise pour eux à cause de nombreux dégâts matériels et pertes en vies humaines qu’elle provoque.

Sous peu, Kinshasa verra venir inéluctablement la saison des pluies. Elle dira ainsi adieu à la saison sèche. Avec le retour déjà annoncée de dame la pluie, les Kinois vont revivre leur habituel calvaire, souvent provoqué par des quantités d’eau de pluie qui charrient tout sur leur passage, submergeant impitoyablement la ville. La première pluie annonciatrice du changement de saison est tombée il y a une semaine.

Tout ce que les Kinois regrettent pour l’instant c’est le manque de disposition de la part de l’autorité urbaine pour prévenir le danger qui guette la capitale. Les caniveaux n’ont pas été aménagés. Les routes non asphaltées le demeurent encore. Des constructions anarchiques se sont multipliées…  Ceci étant, Kinshasa connaitra l’inondation, comme d’habitude, dès la première averse.

Mêmes causes, mêmes conséquences

Les routes deviendront impraticables. Par l’effet combiné des eaux de pluie et d’autres intempéries, des toitures des maisons vont s’envoler, quand les maisons elles-mêmes pourraient résister. Arbres et poteaux électriques seront arrachés comme de coutume. Des enfants comme des adultes vont disparaitre, emportés par des eaux de pluie.

De nombreux accidents de la circulation porteront la signature de dame la pluie. Bref, comme toujours, la pluie sera au rendez-vous avec sa cohorte de malheurs. L’on va ainsi assister à une série de calamités naturelles.

Part de responsabilité de l’Hôtel de ville   

Et pourtant, l’Hôtel de ville aurait dû se soucier tant soit peu du fléau dévastateur qui s’annonce déjà à l’horizon. D’autant plus que prévenir vaut mieux que guérir. L’administration urbaine aurait dû songer ne serait-ce qu’à curer les caniveaux existants et à en construire d’autres, là ils font défaut, comme c’est le cas sur les deux grands boulevards que compte la capitale.

On doit retenir également que quantité d’immondices qui pullulent à travers la capitale se déversent souvent dans des caniveaux, qu’ils finissent par boucher. Si à ce propos les responsabilités sont partagées, le responsable Numéro un est bien celui-là. C’est comme si les autorités ont décidé de voir Kinshasa disparaitre de la carte.


La Tempete
190 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Kinshasa : Le taux d’inflation grimpe de 0,265% en 7 jours !

Economie ..,

S’échangeant à 1592 FC : Le dollar US de nouveau à la hausse

Economie ..,

Kinshasa : d'énormes dégâts enregistrés suite à la pluie de ce jeudi 16 novembre

Provinces ..,

Kinshasa: la MP se félicite de l'échec de la ville morte et salue la "maturité" des Kinois

Politique ..,