mediacongo.net - Actualités - Ce que l'on sait sur Irma: dégâts, bilans, trajectoire 
Retour Monde

Ce que l'on sait sur Irma: dégâts, bilans, trajectoire

Ce que l'on sait sur Irma: dégâts, bilans, trajectoire 2017-09-10
Science & env.
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/1-3/irma-image-satellite-de-l-agence-americaine-d-observation-oceanique-et-atmospherique.jpg -

mage satellitaire de l'ouragan Irma, le 7 septembre 2017. (© HO/AFP)

L'ouragan Irma a atteint dimanche l'extrême-sud de la Floride, après avoir fait au moins 27 morts dans les Caraïbes où un autre ouragan, José, a épargné les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy.

L’ouragan Irma, qui dévaste actuellement les Caraïbes, est d’une intensité « sans précédent » sur l’Atlantique et a provoqué de très lourds dégâts dans plusieurs îles des Antilles, avec un bilan humain encore incertain.

Selon les déclarations des gouvernements concernés, le bilan provisoire est désormais de dix morts, avec l’annonce de quatre décès aux Iles Vierges américaines. Ce chiffre rejoint celui de la Croix-Rouge, qui parle également de dix morts, avec 1,2 million de personnes affectées par l’ouragan au total.

Les pertes et dommages pourraient totaliser 120 milliards de dollars aux Etats-Unis et dans les Antilles et Caraïbes, selon l’agence de modélisation Enki Research.

Irma, né fin août au large des côtes africaines, a battu le record du super typhon Haiyan de 2013 aux Philippines, en générant des vents à 295 km/h pendant plus de 33 heures, contre 24 heures pour Haiyan.

Gigantesque dépression de la taille du Texas, Irma oscille entre la catégorie 5, la plus élevée sur l'échelle d'intensité des cyclones tropicaux, et la catégorie 3, avec des vents soutenus de 240 à 295 km/h, selon les données du Centre américain des ouragans (NHC).

Selon les déclarations des gouvernements concernés, le bilan provisoire est de 27 morts (10 dans les îles françaises de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, 6 dans les territoires d'outre-mer britanniques, 4 dans les îles Vierges américaines, 4 dans la partie néerlandaise de Saint-Martin, 2 à Porto Rico et un à Barbuda).

États-Unis

L'ouragan a touché terre à Marco-Island, sur la côte ouest de la Floride. (@ AFP)

Irma a frappé de plein fouet dimanche matin l'île de Key West à l'extrême-sud de la Floride avec des vents de 215 km/h, a indiqué le NHC.

L'ouragan, qui s'est renforcé dans la nuit en catégorie 4, se déplace lentement vers la côte ouest de la Floride continentale à 15 km/h.

Au total 6,3 millions d'habitants ont reçu l'ordre d'évacuer la Floride, battue durant la nuit de samedi à dimanche par des vents violents et menacée par une mer déchaînée. L'état d'urgence en vigueur en Floride, Géorgie et Caroline du Sud a été étendu à la Virginie plus au nord.

Bahamas et Cuba

De fortes vagues ont pris d'assaut le Malecon, boulevard de bord de mer de La Havane. (© Associated Press/Ramon Espinosa)

Irma est passé vendredi par le sud-est des Bahamas sans provoquer de pertes humaines ni de dégâts majeurs dans l'archipel.

L'ouragan a abordé Cuba vendredi à 23H00 avec des rafales estimées à 260 km/h, selon le NHC. Il a «gravement affecté» les provinces de Camagüey et de Ciego de Avila, selon les autorités. Les «cayos», chapelet d'îlots touristiques bordant le littoral, demeuraient coupés du monde samedi soir.

Les premiers bilans font état de dégâts matériels très importants, aucun décès n'a été recensé officiellement.

Des pluies diluviennes se sont abattues sur Cuba plusieurs heures avant l'arrivée d'Irma. Un million de personnes avaient été évacuées par précaution et l'électricité avait été préventivement coupée, selon les autorités.

Haïti


Les inondations à Ouanaminthe, dans le nord d'Haïti, après le passage de l'ouragan Irma, le 7 septembre 2017. (© CITIZENSIDE/JÉTHRO-CLAUDEL PIER)

Le passage d'Irma a provoqué des inondations et fait plusieurs blessés dans le nord-est d'Haïti jeudi et vendredi, selon les services de protection civile. L'ouragan est passé un peu plus au nord d'Haïti que prévu, ce qui a atténué son impact sur ce pays, classé parmi les plus pauvres du monde.

République dominicaine

Longée par l'ouragan, la République dominicaine a été balayée jeudi soir par des vents de 285 km/h et de fortes pluies, obligeant à évacuer quelque 20 000 personnes. Au moins 2135 logements ont été affectés.

Porto Rico

L'ouragan Irma frappe Porto Rico, le 6 septembre 2017. (© Carlos Giusti/AP/SIPA)

Irma a longé tôt jeudi le nord du territoire américain de Porto Rico, avec des vents de 295 km/h, faisant au moins deux morts et provoquant coupures de courant et fortes précipitations. Plus de la moitié des 3 millions d'habitants ont été privés d'électricité, des rivières sont sorties de leur lit dans le centre et le nord de l'île.

Îles Vierges américaines et britanniques

Dans les Îles Vierges américaines, les autorités ont fait état d'au moins 4 morts et d'importantes destructions. Dans les Îles Vierges britanniques, l'ouragan a fait au moins cinq morts.

Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Anguilla

Irma a transformé ces sites paradisiaques en paysage d'apocalypse, comme ici, sur l'île de Saint-Barthélemy. (© Kevin Barrallon/AFP)

L'ouragan a traversé mercredi l'île française de Saint-Barthélemy puis celle franco-néerlandaise de Saint-Martin, avec des rafales à 360 km/h. Irma a fait 10 morts dans la partie française de Saint-Martin, deux morts dans la partie néerlandaise. Les dégâts sont énormes, Paris et La Haye dénoncent des pillages.

Dans l'archipel britannique d'Anguilla, situé juste au nord de Saint-Martin, la police a fait état d'un mort.

Les deux îles de Saint-Martin et St-Barthélemy ont été à nouveau placées samedi en alerte maximale à l'approche de l'ouragan José, mais celui-ci est finalement passé plus loin que prévu et les a épargnées.

Barbude

Irma a aussi semé la désolation sur la petite île de Barbuda, ici à Saint-John, qui a été "totalement dévastée". (© Gemma Handy/AFP)

Irma a frappé Barbuda mercredi vers 2h00 avec des vents atteignant 295 km/h, faisant un mort. Cette petite île est «totalement dévastée», selon le premier ministre d'Antigua-et-Barbuda, Gaston Browne.

Deux autres ouragans

L'ouragan Irma (au centre) et l'ouragan José (à droite) le 6 septembre. (© AFP)

Un autre ouragan, José, renforcé en catégorie 4, est passé samedi plus loin que prévu des îles antillaises de Saint-Barthélemy et Saint-Martin et les a épargnées. Il devrait s'orienter vers le nord et ne pas menacer les États-Unis.

Un troisième ouragan, Katia, a été rétrogradé samedi en dépression tropicale et a fait au moins deux morts au Mexique. Il a touché comme ouragan de catégorie 1 dans la nuit de vendredi à samedi la côte atlantique de ce pays, meurtri jeudi soir par un séisme sur sa façade pacifique qui a fait au moins 62 morts.

Le coût des dommages évalués à $1,4 milliard coté français

Selon la Caisse centrale de réassurance, le coût des dommages provoqués par l'ouragan Irma sur les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy est évalué à 1,2 milliard d'euros.

Ce montant recouvre les dommages aux habitations, aux véhicules et aux entreprises" couverts par le régime d'indemnisation des catastrophes naturelles, a précisé CCR dans un communiqué. En revanche, les véhicules assurés au tiers, les marchandises transportées ou les dommages causés aux récoltes non engrangées ou aux sols ne sont par exemple pas couverts par ce régime.


AFP / Libération / La Tribune / MCN, via mediacongo.net
271 suivent la conversation
1 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Edouard - 11.09.2017 10:31

Je partage la même douleur avec toutes les populations qui ont été touchées par l'ouragan Irma. Pour certains pays, vous qui avez la capacité de corriger les domages causés par cet ouragan, pensez aussi aux autres qui n'ont pas la même capacité que vous.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : Une première mairesse à la Nouvelle-Orléans
AUTOUR DU SUJET

Drame des Rohingyas: Washington dénonce à son tour un "nettoyage ethnique"

Monde ..,

Rex Tillerson appelle à une enquête indépendante sur les violences en Birmanie

Monde ..,

Séisme en Iran: fin des opérations de secours

Monde ..,

Les réfugiés rohingyas au Bangladesh franchissent le cap du demi-million

Monde ..,